Sport

Les différents formats de fichiers GPS (GPX, TCX, KML…)

Universel ou propriétaire, complet ou avare en détails, il existe différents types de fichiers pour le suivi GPS d’une activité de sport. Popularisé par le réseau social des sportifs Strava mais aussi utilisé en sport mécanique et pour les activités indoor, le format GPX s’est imposé au fil du temps mais n’est pas forcément le format de fichier par défaut de votre appareil connecté.

Le plus courant et polyvalent : GPX

Le GPX (GPS eXchange Format) est un format de fichier standardisé pour l’échange de données GPS entre différents appareils et logiciels, et qui contient l’ensemble des coordonnées des points de latitude et de longitude, constituant le parcours tracé ou déjà effectué, mais aussi l’altitude, la date et l’heure, la vitesse, la température, etc. Le nombre de points peut être relativement important pour les longs parcours. C’est le format le plus largement utilisé par les applications.

Les fichiers GPX sont basés sur le langage XML, ce qui les rend faciles à lire et à traiter par les programmes informatiques. Le GPX est un format ouvert et non propriétaire, c’est pour cette raison qu’il s’est imposé en tant que standard multi-plateformes. On peut aussi exporter une activité Strava au format GPX.

smartphone velo gps gpx tcx kml

Le fichier spécifique Garmin : TCX

Le format TCX (Training Center XML) est un dérivé du format GPX et est utilisé par les appareils Garmin, depuis 2008.

Les fichiers TCX peuvent intégrer les informations suivantes :

  • Le type d’activité (course à pied, cyclisme, natation, etc.)
  • La date et l’heure de l’activité
  • La durée de l’activité
  • La distance parcourue
  • L’allure ou la vitesse
  • La fréquence cardiaque
  • La cadence de pédalage (pour le cyclisme)
  • L’élévation
  • Les calories brûlées
  • Les points de parcours GPS
  • Les informations sur les tours (pour la course à pied et le cyclisme)
  • Les notes d’entraînement

Les sites qui prennent en charge le TCX sont par exemple Strava, TrainingPeaks, Nike Plus, MapMyFitness, Endomondo et bien sûr Garmin Connect.

Complet mais volumineux : FIT

Le format FIT a aussi été développé par Garmin pour l’ensemble des produits GPS de la marque (compteur de vélo Garmin Edge, montres de sport Fenix ou Forerunner entre autres, GPS automobiles et de navigation maritime, etc). Il n’est par contre pas forcément reconnu par les marques concurrentes à Garmin, ce qui en fait un format de fichier non universel et non recommandé en dehors des transferts entre Garmin et Strava, par exemple.

S’il intègre les données de fréquence cardiaque, la puissance, les tours de pédalage et la cadence, le fichier FIT peut être très volumineux lors d’une longue sortie avec suivi GPS.

Pour la cartographie : KML

Le fichier KML (pour Keyhole Markup Language) est un langage basé sur XML pour la gestion de l’affichage des données géospatiales qui contient l’ensemble des données du parcours : tous les points, les altitudes (non-lissées) de chaque point et les différents POI positionnés le long de la trace. Il contient également la position des bornes kilométriques dont l’intervalle entre chaque est fonction de la longueur totale du parcours. C’est le format de Google Maps et Google Earth ainsi que d’autres applications de navigation et de cartographie mais il n’a pas d’utilité concrète dans le monde du sport connecté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page