Windows 7, Windows 8 et maintenant Windows 10. Pourquoi Microsoft aurait soudainement décidé de sauter un numéro ? Pour mieux faire oublier Windows 8 ? Pour coller au nombre réel de versions de Windows depuis ses débuts ?

Windows 1.0, 2.0, 3.0, 3.1, 95, 98, Me, XP, Vista, 7 et 8, toutes ces versions comptabilisent un nombre bien plus important que 9 versions, alors pourquoi Windows 10 ?

Ce n’est pas parce qu’un Windows temporaire sortirait entre le 8 et le 10 et pas non plus parce que 8.1 peut être considéré comme une version 9.

La raison est technique et a été dévoilée par un développeur de chez Microsoft : dans le code source de différents logiciels, on trouve des lignes du type « if(version.StartsWith(« Windows 9 »)) » suivies du commentaire « /* 95 and 98 */ » . Ce code permet de détecter la version de Windows utilisée et voilà qui entre en conflit avec un certain Windows 9.

Pour éviter de nombreux problèmes potentiels, étant donné que les anciens logiciels auraient pris Windows 9 pour un Windows 95 ou 98, ce qui n’a rien à voir d’un point de vue technique ni architecture. Microsoft aurait donc préféré la dénomination « Windows 10 » pour éviter tout problème de compatibilité avec d’anciens logiciels.