Besoin de vider le cache DNS des postes de travail ? Ces commandes indiquent comment le faire sous Windows, Mac et Linux.

 

Vider le cache DNS sous Windows

Ouvrir un Invite de commandes et taper : ipconfig /flushdns

 

Vider le cache DNS sous Red Hat, Fedora ou CentOS récent

Ouvrir une Console, taper : systemctl restart NetworkManager

 

Vider le cache DNS sous Ubuntu, Debian, Mint

Dans un Terminal, taper : sudo /etc/init.d/dns-clean start

ou name service cache daemon : /etc/init.d/nscd restart

Ubuntu 18

sudo systemd-resolve - -flush-caches

Vérifier :

sudo systemd-resolve - -statistics

 

Vider le cache DNS sous Mac OS X (Yosemite)

Dans un Terminalsudo discoveryutil mdnsflushcache;sudo discoveryutil udnsflushcaches;say flushed

 

Plus efficace dans tous les cas

Un simple reboot de la machine va aussi vider le cache. Un redémarrage du système d’exploitation n’est pas toujours possible, surtout sur un serveur de production, mais cela reste une manipulation simple quel que soit l’OS.