Catégories
Développement Développeur

Erreur « java.lang.NoClassDefFoundError: Could not initialize class org.h2.value.CompareMode »

Ce message d’erreur apparait au démarrage ou à l’utilisation d’une application qui utilise le kit de développement Oracle Java ?

Erreur : java.lang.NoClassDefFoundError: Could not initialize class org.h2.value.CompareMode

Pas très explicite comme message. Pourtant, rien n’a changé dans votre code et le problème survient à la fois dans une nouvelle installation du programme et après une mise à jour applicative.

 

Solution à l’erreur « java.lang.NoClassDefFoundError: Could not initialize class org.h2.value.CompareMode »

Il s’avère que le problème provient de la dernière version en date du JDK 8 Oracle.

Pour résoudre ce souci, il faut désinstaller le JDK 8 u 261 au profit d’une version antérieure, par exemple le JDK 8 u 201 qui est la dernière version gratuite proposée par Oracle.

1. Désinstaller le JDK 8 u 261.

2. Redémarrer le système d’exploitation pour être tranquille.

3. Installer un JDK 8 u 201 ou autre version antérieure à la 261 (231, 241, 251).

4. Modifier l’application pour prendre en compte cette modification. Il faut peut-être également modifier la variable système JAVA_HOME dans les paramètres de Windows Server ou de Linux.

Catégories
Développeur Logiciels

Elipse IDE : désactiver les mises à jour automatiques

Comme la plupart des logiciels actuels, l’environnement de développement intégré Eclipse IDE propose un système « autoupdate » pour automatiquement télécharger et installer les mises à jour. Par défaut, le programme cherche les MAJ une fois par semaine et une notification sera affichée pour faire l’installation. Cependant, ces messages désagréables et récurrents peuvent être désactivés, dans la mesure où vous ne souhaitez pas faire une mise à jour aussi régulièrement que proposé. En effet, votre entreprise ne souhaite peut-être pas déployer la toute dernière version de Eclipse sur le parc de développeurs, si le Scrum master ou l’administrateur système n’a pas validé cette version.

Ce tutoriel explique comment désactiver les recherches automatiques de mise à jour (automatic updates) sur Eclipe IDE. Seule la recherche de mise à jour est automatique par défaut, pas son installation (heureusement).

 

Eclipse IDE : désactiver automatic update

1. Ouvrir le logiciel Eclipse IDE.

2. Aller dans le menu Windows et Preferences.

3. Dans le menu de gauche, dérouler Install/Update et aller sur Automatic Updates.

4. Décocher la ligne « Automatically find new updates and notify me » pour désactiver l’ensemble des recherches de mises à jour.

5. Valider par « Apply and Close » pour confirmer la modification. Il n’y aura plus de recherche automatique de mise à jour chaque semaine.

Catégories
Développeur Logiciels

Changer le thème graphique de Eclipse IDE

L’environnement de développement Eclipse (EDI, ou IDE en anglais) est par défaut configuré dans une interface claire. Puisqu’un développeur passe de nombreuses heures chaque jour devant son écran, autant limiter les impacts sur la vue et paramétrer un thème plus foncé, censé reposer les yeux. Un thème dark permettra ainsi de baisser la lumière renvoyée par le ou les écrans, généralement de grande taille. Il s’agit avant tout d’un choix personnel du développeur, il n’y aura évidemment aucune incidence sur la qualité du code ou sur les couleurs du programme auquel il contribue. Ce tutoriel explique simplement comment changer le thème du logiciel Eclipse IDE, pour appliquer un thème Dark, Light ou Classic à l’EDI privilégié pour Java.

Par défaut proposé avec une interface graphique claire, avec un fond gris clair et des textes noirs, il est possible en quelques clics de modifier l’apparence de l’environnement Eclipse et de par exemple inverser les couleurs afin d’avoir un fond noir et des textes en blanc. D’autres thèmes sont proposés dans Eclipse, comme des looks de macOS ou Linux.

 

Eclipse : changer le thème Dark, Light ou Classic

1. Dans le programme Eclipse, aller dans le menu Windows et Preferences.

2. Dans le menu de gauche, dérouler General et Appearance pour avoir la liste « Theme » et choisir un nouveau style :

  • Classic
  • Dark
  • Dark (Linux)
  • Dark (Mac OS X)
  • Light
  • Light (Linux)
  • Light (Mac OS X)
  • Windows Classic

3. L’application du nouveau thème est immédiate, on peut donc facilement essayer de nouveaux thèmes pour conserver celui qui conviendra le mieux.

On le voit, le menu supérieur reste en clair mais tout le contenu changera de couleur. Il y aura donc un faible espace clair occupé si le thème est changé pour un Dark, surtout avec une configuration écran de type dual screen 2 x 24 pouces ou avec l’écran du PC portable + un 24 pouces à côté.

Catégories
Développement Développeur Logiciels macOS

Télécharger Visual Studio 2019 pour Mac

Une énième version de Visual Studio est sortie, en l’occurrence la 2019 et grande nouveauté cette fois-ci, Microsoft a rendu le logiciel compatible Apple Mac. Après Visual Studio Code qui s’est ouvert à Linux et macOS depuis 2015, le logiciel de développement complet devient lui aussi compatible avec les ordinateurs à la pomme. Microsoft annonce qu’il ne s’agit pas d’un simple portage sur Mac mais que l’expérience utilisateur (ou expérience développeur, ici) a été spécialement conçue pour optimiser le travail sur macOS. Comme Xamarin, il est possible de créer et régler des applications mobiles pour Android, iOS et macOS au sein de Visual Studio Mac edition.

VSMac permet aussi de créer des logiciels .NET Core depuis un iMac ou un Macbook. Le moteur Unity pourra également être utilisé. Bien sûr, le code peut être géré dans les dépôts Git mutualisés avec les VS pour Windows, dont GitHub et Azure DevOps.

Editions de Visual Studio pour Mac :

  • Visual Studio Community pour Mac (gratuit)
  • Visual Studio Professional pour Mac
  • Visual Studio Enterprise pour Mac

La version 16 de l’IDE (environnement de développement intégré) est à télécharger sur le site visualstudio.microsoft.com : Visual Studio 2019 for Mac se télécharge ici.

Pour installer Visual Studio 2019 pour Mac, il faudra un ordinateur iMac, Mac mini, Mac Pro ou Macbook avec le système d’exploitation macOS High Sierra 10.12 ou plus récent. Pour créer des apps Xamarin, Xcode 11.0 ou supérieur est nécessaire. Les tablettes iPad et mobiles iPhone ne sont évidemment pas compatibles avec Visual Studio (un jour peut-être ?).

Choisir les composants à installer, sachant que le tout pèse moins de 600Mo : Visual Studio for Mac, .NET Core, ASP .NET Core, Android et iOS Xamarin.Forms, l’outil Xamarin Workbooks.

Remarque : il y avait déjà Visual Studio 2017 sur Mac mais VS2019 apporte de nombreuses nouveautés pour les machines non Microsoft et une bien meilleure intégration pour les habitués à macOS.

Catégories
Développement Développeur Windows 10

Windows 10 IoT Core sur Raspberry Pi

Plus efficace qu’un long tutoriel texte, cette vidéo proposée par Microsoft montre les possibilités d’interaction entre un Raspberry Pi 3 et Windows 10 IoT Core. L’édition spéciale « objets connectés » de Windows est prévue pour animer les périphériques légers tels que le RaspberryPi. L’internet des objets est à portée de main en restant dans l’univers Microsoft et les développeurs Visual Studio seront ravis de la nouvelle.

Ainsi, avec très peu de moyens, on peut s’amuser en robotique, domotique ou pour contrôler divers capteurs (thermomètre, caméra connectée, pluviomètre…). Le logiciel Visual Studio Code est gratuit à l’utilisation et un Raspi ne coûte que quelques dizaines d’euros.

Windows 10 IoT Core n’est pas qu’un Windows 10 classique auquel on aurait ajouté un autocollant. Combiné à Windows 10 IoT Core Dashboard (IoT pour Internet of Things), ce tableau de bord va vous accompagner dans le développement pour Raspberry Pi, Dragonboard, Minnowboard Max ou Intel Joule.

Développer pour Raspberry avec Windows 10 IoT Core

Catégories
Développeur Windows 10

Installer Kinect sur Windows 10

Le module caméra Kinect de la console Xbox peut être installé sur un ordinateur équipé de Windows 10. L’intérêt serait donc de disposer de la caméra sur un PC, non pas pour faire office de webcam mais cet accessoire peut servir de scanner 3D en vue de modifier ou de reproduire un objet avec une imprimante 3D. L’utilisation d’une Kinect est aussi utilisé pour capturer des mouvements de gestuelle. Mais c’est aussi une manière de connecter la Kinect à un ordinateur pour créer des applications compatibles avec la caméra sensorielle, de nombreuses utilisations peuvent être trouvées pour cet usage, voir des exemples sur la page Microsoft Developer dédiée au Kinect. On peut même créer des jeux et applications de réalité augmentée qui utiliseront le Kinect pour capter les mouvements du joueur.

Il existe deux versions de Kinect, la v1 pour Xbox 360 et la v2 pour Xbox One, celle-ci permettant de piloter la console sans utiliser la manette de jeu.

Pour pouvoir utiliser la caméra Kinnect sur un PC Windows, il faut installer le SDK fourni par Microsoft. Si ce tutoriel a été réalisé sur Windows 10, il est également compatible Windows 7, 8 et 8.1.

A noter qu’il y avait un pilote open source pour Kinect, conçu par un hacker pour Adafruit Industries, mais ce driver opensource n’est pas supporté par Microsoft.

 

Prérequis pour installer une Kinect sur ordinateur

  • La caméra Kinect n’est compatible qu’avec les ordinateurs Windows (pas de Mac ni de Linux).
  • Le SDK 2.0 est compatible avec Windows 10, 8.1 et 8, absolument en 64bits x64 (pour Windows 7 ou OS 32bits, il faudra télécharger le SDK 1.8, voir ci-dessous).
  • Microsoft recommande d’avoir un PC avec au minimum un processeur dual core, 4Go de RAM, un port USB 3.0 et une carte graphique compatible DirectX 11.
  • Bien sûr, il faut posséder un modèle Microsoft Kinect v2 avec son alimentation et son câble USB.
  • La suite Visual Studio 2012 ou 2013 est aussi demandée.

 

Configurer la caméra Kinect sur un PC Windows 10 / 8.1

1. Ne pas brancher la Kinect sur l’ordinateur.

2. Télécharger Kinect SDK 2.0 sur cette page Microsoft : cliquer sur le bouton vert « Continue »

Cliquer sur la ligne « No, I do not want to register. Take me to the download » (cela ne coche pas la case) et continuer avec « Next » pour télécharger le programme gratuit Kinect for Windows SDK.

3. Installer le logiciel KinectSDK-v2.0_1409-Setup.exe

4. Brancher la Kinect sur une source d’alimentation puis sur un port USB 3.0 de l’ordinateur. Le driver s’installe automatiquement sur Windows. « KinectSensor Device » s’ajoute aux périphériques du PC.

5. A la première connexion sur l’ordinateur, le firmware Kinect peut se mettre à jour.

6. Ouvrir le programme Kinect Studio v2.0 ou SDK Browser v2.0 pour commencer à utiliser Kinect ou à développer une application.

 

Installer Kinect sur Windows 7

Les ordinateurs avec Windows 7 doivent utiliser le SDK 1.8 pour Kinect. Idem pour les ordinateurs 32bits.

1. Télécharger Visual Studio 2012 Express (gratuit) et .NET Framework 4.5 (inclus avec VS2012).

2. Télécharger Kinect for Windows SDK 1.8 sur cette page.

3. Installer le programme KinectSDK-v1.8-Setup.exe (même setup pour les Windows 32 et 64bits).

4. Brancher la Kinect à une source d’alimentation puis la brancher sur un port USB de l’ordinateur.

5. Télécharger le Kinect for Windows Developer Toolkit (ici) pour développer des applications Kinect pour Windows.

Catégories
Développeur Logiciels Windows 10

Active Sync et PDA Windows Mobile sous Windows 10

Les ancêtres du smartphone, les PDA, tournaient généralement sur Windows CE ou Windows Mobile (dernière version 6.5 sortie en 2010). Les périphériques suivants ont bénéficié de Windows Phone (7 et 8) avant l’arrivée de Windows 10 Mobile.

Les anciens PDA (comme le HP iPAQ) sont toujours utilisés par les entreprises (techniciens itinérants, agents de maintenance…) qui ne souhaitent pas abandonner ces Pocket PC liés à une application métier. Si la gestion de ces PDA se faisait sur ActiveSync du temps de Windows XP, cet utilitaire avait disparu depuis Vista et systèmes suivants, remplacé par le Gestionnaire pour appareils Windows Mobile. Ce logiciel permet la connexion des appareils qui exécutent Windows Mobile 2003 / SE, Windows Mobile 5.0, Windows Mobile 6 et Windows Embedded CE 6.0.

Le Gestionnaire pour appareils Windows Mobile est aussi compatible Windows 10, en 32 et 64 bits. Il n’y a donc pas de problème pour débuguer des vieux PDA Windows Mobile avec un ordinateur portable flambant neuf Windows10.

 

Télécharger le Gestionnaire pour appareils Windows Mobile pour Windows 10

1. Indiqué pour Vista, ce programme est compatible avec Windows 10 :

  • Gestionnaire Windows Mobile en 64 bits : lien
  • Gestionnaire Windows Mobile en 32 bits : lien

Le fichier téléchargé s’appelle « drvupdate-amd64.exe » ou « drvupdate-x86.exe » selon l’architecture choisie.

2. Installer « Active Sync pour Windows 10 » comme un programme traditionnel. Si nécessaire, l’assistant d’installation ajoutera le composant .NET Framework 2.0, 3.0 et 3.5 sur l’ordinateur.

Le raccourci pour lancer le programme s’ajoute automatiquement dans le menu Démarrer mais pas sur le Bureau.

3. Connecter un PDA en USB, il sera automatiquement reconnu.

 

Synchroniser un PDA sur Windows 10

1. La première fois, cliquer sur « Configurer mon appareil » pour définir les paramètres de synchronisation.

2. Cocher les éléments à synchroniser entre le PDA et l’ordinateur.

3. Donner un nom à ce PocketPC pour le reconnaitre plus facilement.

4. Le PDA est reconnu et est correctement configuré avec l’ordinateur Windows 10.

 

Problème de détection du PDA ?

1. Si le Pocket PC n’est pas correctement reconnu, aller dans Paramètres de l’appareil mobile et Paramètres de connexion.

2. Décocher « Autoriser la connexion à l’un des éléments suivants » et valider par OK.

3. Retourner dans les Paramètres de connexion pour cocher la ligne « Autoriser la connexion à l’un des éléments suivants » et fixer la valeur sur « DMA » avant de valider à nouveau par OK.

Catégories
Développeur Xbox One

Xbox One : activer le Mode développeur

Depuis que la console Xbox One est passée sur Windows 10, elle dispose aussi d’un « mode développeur » pour déverrouiller certaines fonctions cachées. Ce tutoriel explique comment activer le Developer Mode (Dev Mode) de la Xbox One, par opposition au mode Retail de l’utilisateur par défaut. Mais ce n’est pas gratuit..

Le Xbox Developer Mode donne accès à des versions expérimentales des applications (pre-release) et permettent de développer et tester des applications pour la console Microsoft.

Les Xbox qui font partie des membres Preview ne peuvent pas activer cette option. Il faudra quitter le programme Preview via l’application Xbox Preview Dashboard. Attention, cela va réinitialiser la Xbox et les jeux vont être supprimés de la console.

Ce mode Développeur est donc exclusivement réservé aux professionnels qui souhaitent créer des jeux et logiciels pour la console Xbox One.

 

Activer le mode Développeur (DevMode) de la Xbox One

1. Depuis la console, ouvrir le Xbox One Store

2. Chercher l’application « Dev Mode Activation » et cliquer sur Download + confirmer.

3. Naviguer sur My games & apps, sélectionner Apps dans le menu de gauche.

4. Appuyer sur la nouvelle vignette Dev Mode Activation pour ouvrir l’application.

5. Un code est affiché.

6. Depuis un ordinateur, aller sur le site https://developer.microsoft.com/xboxactivate

7. Se connecter à Microsoft Dev Center (créer un compte, si besoin).

8. Un compte développeur individuel coûte 19$ tandis qu’un compte entreprise revient à 99$.

9. Entrer le code affiché sur la TV par la console Xbox et activer.

10. Une fois le compte développeur activé, la console télécharge et installe les logiciels nécessaires pour passer en Dev Mode preview. Le processus peut être relativement long, jusqu’à quelques heures.

11. Redémarrer la console par le bouton « Switch and restart » pour basculer sur le DevMode.

Catégories
Développeur Logiciels Tutoriel

Visual Studio 2013 : afficher les menus en minuscule

La présentation de Visual Studio 2013 a été revue et les textes des menus sont maintenant en majuscules. Ces libellés peut être moins lisibles, il est possible de remettre les textes des menus en minuscules.

La manipulation était différente et plus complexe avec Visual Studio 2012, ce tutoriel explique la procédure pour VS2013.

 

Remettre les menus Visual Studio 2013 en minuscules

1. Ouvrir Visual Studio 2013, menu Tools et Options.

2. Dans General, cocher la case « Turn off upper case in the menu bar » puis valider.

3. Les textes des menus passent ainsi que majuscule à minuscule.

Avant :

Après :

Catégories
Développeur Logiciels Tutoriel

Visual Studio 2013 : changer les couleurs

A la fin de l’installation de Visual Studio 2013, l’assistant demande quel thème graphique on souhaite utiliser. Par la suite, il est bien sûr possible de modifier ces jeux de couleurs pour avoir un environnement de développement plutôt clair ou plutôt foncé.

 

Changer les couleurs du thème de Visual Studio 2013

1. Ouvrir VS2013, aller dans le menu Tools et choisir Options.

2. Rester dans General et changer la valeur de Color theme : Blue (bleu), Dark (gris foncé) ou Light (gris clair).

3. Ainsi, l’environnement de développement est adapté aux préférences de chacun, affichage clair ou foncé.

Il n’est malheureusement pas possible de personnaliser ces couleurs, pour par exemple remplacer le bleu par du rouge.

Catégories
Développeur Logiciels Tutoriel

Télécharger et installer Visual Studio Community 2013 (gratuit)

Microsoft remplace la version Express par une édition gratuite de Visual Studio : Community. Le millésime 2013 se télécharge gratuitement et peut même être utilisé en entreprise pour des applications payantes. Bien sûr, il existe toujours les versions complètes de Visual studio (Professional, Premium et Ultimate). Bien que le code soit ouvert, il n’est pas encore possible d’installer Visual Studio sur un Mac ou un Linux.

 

Prérequis hardware

  • Processeur de 1,6GHz (préférer un CPU quad core)
  • 1Go de RAM de disponible en plus de l’OS ou 1,5Go dans le cas d’une machine virtuelle
  • 20Go de disponible sur le disque dur
  • Résolution de 1024×768 minimum (donc pas de netbook sauf en utilisant cette astuce)
  • Processeur SLAT (Second Level Address Translation) et compatible Hyper-V pour utiliser l’émulateur Windows Phone

Prérequis système d’exploitation

  • Windows 7 SP1
  • Windows 8 / 8.1
  • Windows Server 2008 R2 SP1
  • Windows Server 2012 / R2
  • A l’exception des serveurs, l’OS peut être en 32 ou 64bits

Prérequis software

  • Internet Explorer 10 ou supérieur
  • Le développement d’applications Windows Phone 8.0 et 8.1 nécessite Windows 8.1 minimum
  • Emuler Windows Phone requiert une édition Professionnel de Windows 8.1

 

Télécharger Visual Studio Community 2013

L’IDE gratuit Visual Studio Community 2013 se télécharge ici.

Il s’agit d’un simple setup de 1Mo : vs_community.exe

 

Installer Visual Studio Community 2013

1. Exécuter le fichier téléchargé vs_community.exe.

2. Laisser l’emplacement d’installation par défaut ou choisir un autre endroit. Dans le cas d’un autre disque ou partition, bon nombre de fichiers seront quand même copiés sur le C:.

3. L’installation de Visual Studio Community 2013 with Update 4 (VS 2013.4) occupera 8Go sur le disque dur et 15Go avec tous les modules complémentaires (Blend, Web Developer Tools, SDK de Windows Phone, etc).

4. L’installation démarre mais le processus commence par le téléchargement de tous les paquets nécessaires, une bonne connexion internet est donc préférable.

5. Redémarrer l’ordinateur et l’installation se poursuit encore.

6. Démarrer Visual Studio Community 2013 (en cliquant sur « Launch ») et choisir un thème de couleur entre Blue, Light (gris clair) et Dark (gris foncé).

7. L’environnement de développement est installé et prêt à être utilisé.

Catégories
Développement Développeur Tutoriel Windows 8.1

Problème entre Windows 8.1, Visual Studio 2008 et Compact Framework

Depuis la mise à jour vers Windows 8.1, de nombreux développeurs se sont aperçus qu’ils ne pouvaient désormais plus ouvrir les projets « Compact Framework » (Pocket PC, Windows Mobile, Windows CE) avec Microsoft Visual Studio 2008.

 

L’erreur

Ce message d’erreur apparait à l’ouverture du projet utilisant le Compact Framework :

« The imported project « C:\Windows\Microsoft.Net\Framework\v3.5\Microsoft.CompactFramework.CSharp.targets » was not found. Confirm that the path in that « Import » declaration is correct, and that file exists on disk »

 

Solution

Il faut installer le Power Toys for .NET Compact Framework 3.5 pour pouvoir ouvrir un projet CompactFramework avec Visual Studio 2008 pour Windows 8.1.

 

Téléchargement

http://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=13442

Bien que le fichier soit anglais, il est compatible avec un environnement de développement en français.

Catégories
Développeur Tutoriel Windows Phone 8 et 8.1

Installer Windows Phone 8.1 (développeur)

Depuis le 14 avril, Windows Phone 8.1 est disponible pour les développeurs du monde entier via l’application Preview for developper.

Attention : nous déconseillons à un utilisateur standard de se faire passer pour un développeur. La garantie du téléphone n’est pas inutile, loin de là. Pensez-y.

C’est l’occasion pour nous de vous montrer la procédure de mise à jour ainsi que nos premières impressions sur la nouvelle version de l’OS mobile.

 

Accéder aux mises à jour pour développeurs

Télécharger l’application « Preview for developper » depuis le smartphone Windows Phone.

Accepter les conditions d’utilisations, puis cocher la case « Enable Preview for Developers » et valider par « Done » .

 

Mise à jour préalable

Pour effectuer la mise à jour vers Windows Phone 8.1, il est possible soit d’attendre que le système nous la propose de lui même, soit de faire une recherche de mise à jour :

La recherche de mise à jour commencera :

 

Ce qui lancera un téléchargement pour récupérer les informations de mise à jour :

Un message vous indiquera que la mise à jour est prête à être installée mais ce n’est pas la mise à jour vers Windows Phone 8.1 : juste une étape préalable.

Un redémarrage s’exécutera et débutera cette première mise à jour :

Après cette première phase d’installation, une migration de données sera nécessaire :

 

Mise à jour vers Windows Phone 8.1

Une fois la mise à jour de préparation à la migration vers Windows Phone 8.1 effectuée, nous pouvons rechercher et installer la mise à jour vers Windows Phone 8.1 :

Avant d’effectuer la mise à jour, il vous sera demandé d’accepter les conditions d’utilisations :

Une fois les conditions acceptées, votre Windows Phone redémarrera et exécutera la mise à jour.

Une fois celui-ci redémarré, il faudra attendre une nouvelle migration de toutes vos données :

« Et l’attente en vaut la peine. »

Est-ce vrai ? Cela nous le découvrirons au fur et à mesure de l’utilisation au quotidien !

Catégories
Développement Développeur Tutoriel

Version de Java utilisée pour générer un jar

Les logiciels réalisés en Java peuvent utiliser différentes versions du JDK (1.5, 1.6, 1.7, etc). Voici comment vérifier quelle version de Java a été utilisée, que cela soit pour un programme téléchargé sur internet ou pour être certain d’utiliser le bon JDK dans Eclipse / NetBeans.

 

Savoir quelle version de Java a été utilisée

1) Ouvrir le fichier .jar avec un logiciel pour ouvrir les archives (tel que 7Zip) :

2) Une fois le fichier ouvert, aller dans le dossier « META-INF » :

3) Faire un clic droit sur le fichier « MANIFEST.MF » et choisir « Edition » :

4) Le fichier « MANIFEST.MF » contient l’information que nous recherchions à la ligne commençant par « Build-Jdk » :

Catégories
Développement Développeur Tutoriel

Eclipse : réactiver l’autocompletion

Eclipse est un environnement de développement permettant entre autre de réaliser des programmes en Java.

Pour une raison inconnue, Eclipse peut nous enlever une fonctionnalité essentielle à une programmation rapide : l’auto-complétion, autrement dit l’aide à la saisie.

L’auto-complétion, comme son nom l’indique, permet d’avoir une suggestion des attributs, méthodes ou tout simplement classes à utiliser. Sans cette fonctionnalité, nous nous retrouvons vingt années en arrière avec un IDE n’étant quasiment qu’un éditeur de texte.

 

Activer l’aide à la saisie

1. Pour activer l’auto-complétion dans Eclipse, il faut passer par le menu « Window » puis « Preferences » :

2. Suivre l’arborescence suivante : Java -> Editor -> Content Assist

3. Vérifier que dans le groupe « Auto Activation » que « Enable auto activation » soit bien coché :

4. La partie que l’on peut oublier de vérifier se trouve dans : Java -> Editor -> Content Assist -> Advanced

5. Pour avoir l’aide à la saisie sur les classes Java, ne pas oublier de cocher « Java Proposals » :

Catégories
Développement Développeur Tutoriel

Visual Studio : exclure et ré-inclure des fichiers

Lorsque l’on travaille sur un projet Visual Studio, que cela soit un nouveau ou une migration, nous pouvons être amené à vouloir « exclure » des fichiers de la compilation pour diverses raisons.

Autant cela est simple d’exclure des fichiers, autant la procédure pour ré-inclure (« dé-exclure ») les fichiers ne se devine pas.

 

Exclusion de fichier dans Visual Studio

Dans votre projet Visual Studio, faire un clic droit sur le répertoire ou fichier(s) devant être exclu(s) puis cliquer sur « Exclure du projet » :

Les fichiers exclus n’apparaitront plus :

 

Ré-inclure les fichiers exclus

Comme les fichiers ne sont plus visibles, le premier réflexe est de vouloir ajouter à nouveau ces fichiers, or cela est impossible car ceux-ci existent toujours.

Cliquer sur le bouton « Afficher tous les fichiers » :

 

Clic droit sur le ou les fichiers à inclure puis sur « Inclure dans le projet » :