Windows Server 2012 se décline en quatre éditions (contre huit auparavant) : Foundation, Essentials, Standard et Datacenter. Présentation des fonctions et limitations de chacune.

 

Windows Server 2012 Foundation

  • pas de virtualisation Hyper-V
  • limitation de rôles et de fonctions
  • limite de 15 utilisateurs maximum
  • réservé aux intégrateurs OEM (vendu avec un serveur)

 

Windows Server 2012 Essentials

  • pas de virtualisation Hyper-V
  • limitation de rôles et de fonctions
  • préparé pour des services de cloud Microsoft Azure
  • support des appareils DLNA
  • limite de 25 utilisateurs maximum
  • prix attractif (moins de 500€)

 

Windows Server 2012 Standard

  • remplace Server 2008 R2 Standard et Enterprise
  • tous les rôles et toutes les fonctionnalités d’un serveur Windows
  • un maximum de deux machines virtuelles Hyper-V v3
  • aucune limite du nombre d’utilisateurs
  • licence par processeur (moins de 1000€) + CAL clients

 

Windows Server 2012 Datacenter

  • tous les rôles et toutes les fonctionnalités d’un serveur Windows
  • machines virtuelles illimitées sous Hyper-V v3
  • aucune limite du nombre d’utilisateurs
  • licence par processeur (moins de 5000€) + CAL clients

 

Le principal intérêt de la version Datacenter est l’utilisation dans un environnement virtuel. Concrètement, Windows Server 2012 Datacenter s’installe sur un serveur « hyperviseur » qui va démarrer des machines virtuelles (concurrent direct de VMware ESXi). Une architecture classique sera d’avoir 2 serveurs bien garnis en RAM, chacun doté de 2 CPU, qui accèdent à un SAN pour l’hébergement des VM. Pour un coût a priori élevé, soit 4 licences Datacenter, l’entreprise aura la possibilité d’installer un nombre illimité de machines virtuelles Windows Server 2012 mais aussi 2008 et 2008 R2 (grâce au downgrade).

Une entreprise de taille plus modeste, la version Standard sera tout à fait adaptée. Il faudrait 5 serveurs (1CPU/serveur) en édition Standard pour atteindre le coût d’une Datacenter.

Les très petites entreprises (TPE) de moins de 10 ou 20 salariés se tourneront vers les versions Foundation et Essentials. Il est risqué et coûteux d’acheter une Foundation pour une entreprise de 14 personnes, l’embauche de deux nouveaux salariés nécessiterait l’achat d’une nouvelle licence avec les désagréments de mise à niveau que cela comporte (temps d’inactivité, risque de perte de données, etc).