Catégories
Intermédiaire Linux

Installer l’environnement KDE sur Ubuntu

Vous avez téléchargé et installé une distribution Ubuntu basée sur Gnome, l’environnement graphique par défaut, mais vous préférez l’interface de KDE. Bien qu’il existe une distribution avec KDE préinstallé, Kubuntu, il est possible d’ajouter le GUI KDE sur un Ubuntu équipé d’une autre interface. Ce tutoriel explique comment ajouter l’environnement graphique KDE sur une distribution Ubuntu avec un autre environnement ou sur une base de Ubuntu minimal (sans interface graphique, juste la console comme Ubuntu Server). On peut faire cohabiter plusieurs environnements graphiques et choisir au login du démarrage sur lequel on veut travailler. Il n’est cependant pas recommander d’installer et d’utiliser plusieurs interfaces, chacune ayant des paquets et des logiciels spécifiques. Outre KDE Plasma, on pourrait aussi essayer Xfce, LXDE, Budgie, Mate, LXQt…

Deux possibilités pour ajouter KDE : installer KDE minimal, juste le gestionnaire de bureau mais sans les applications liées, ou KDE complet, c’est-à-dire le gestionnaire de bureau et tous les logiciels de la suite KDE (Amarok, Dolphin, Konqueror, Kopete, etc). La seconde méthode transformera Ubuntu en Kubuntu, la distribution livrée d’origine avec l’environnement KDE.

Lorsque l’on vient du monde Microsoft, Kubuntu / KDE est ce qu’il y a de plus proche de Windows avec un menu Démarrer (qui s’ouvre maintenant avec la touche Windows du clavier). Une manière de faire une transition douce vers le libre !

 

Ajouter KDE minimal à Ubuntu

1. Ouvrir une console sur le poste Ubuntu ou une connexion SSH distante.

2. Taper la commande suivante pour uniquement installer l’environnement KDE :

sudo apt install plasma-desktop

3. Un message concernant le serveur X par défaut peut s’afficher. Indiquer lequel utiliser par défaut (lightdm pour kde).

4. Redémarrer l’ordinateur (sudo reboot par exemple).

 

Installer KDE complet sur Ubuntu

1. Ouvrir un terminal sur le PC Ubuntu ou une connexion SSH distante.

2. Taper la commande suivante pour installer l’environnement KDE et tous les logiciels KDE :

sudo apt install kubuntu-desktop

3. Si un écran s’affiche pour le choix du serveur X par défaut, indiquer celui de KDE (lightdm) ou l’ancien.

4. Redémarrer l’ordinateur.

Catégories
Expert Linux

Fedora : relancer KDE Plasma Shell

Ce guide concerne les distributions Linux de type Fedora qui utilisent un environnement graphique KDE. Sous licence GNU GPL, le projet KDE a vu le jour en 1998 et est continuellement mis à jour pour corriger des éléments de sécurité et pour apporter des fonctionnalités supplémentaires à l’utilisateur. L’environnement graphique de bureau KDE s’appelle Plasma et il arrive parfois que celui-ci plante, soit à cause d’une défaillance de plasmashell, soit causé par un autre élément du système. Ce tutoriel explique comment tuer et relancer l’interface graphique KDE sur distribution Fedora, en sachant que la commande peut aussi s’appliquer sur d’autres systèmes d’exploitation Linux, tant qu’il s’agit d’une version de bureau KDE Plasma 5, celle sortie en 2014 et toujours la dernière en date. Cette solution évite de devoir reboot l’OS en cas de bug de l’interface graphique, pratique sur un PC professionnel et indispensable pour un rôle serveur.

L’environnement plasmashell ne se relance pas avec un simple restart de service,

 

Redémarrer KDE sur Fedora

1. Si l’environnement graphique KDE est planté sur un poste de travail ou un serveur, ouvrir un Terminal local ou une connexion distante SSH.

2. Taper et valider la commande suivante pour tuer le bureau et le relancer :

killall plasmashell & kstart5 plasmashell

3. De nombreuses lignes apparaissent à l’écran et on voit l’interface graphique sauter pour revenir ensuite grâce au kstart.

4. L’environnement de bureau est à nouveau disponible sans avoir à redémarrer le système d’exploitation.

Catégories
Expert Linux

CentOS : supprimer l’environnement graphique KDE

Vous avez installé un CentOS desktop avec l’interface graphique KDE et celle-ci plante ? Vous souhaitez convertir une workstation en server ? Finalement, KDE n’est pas mieux que Gnome donc autant supprimer les paquets pour éviter d’avoir à les mettre à jour et de risquer des failles de sécurité ? Ce tutoriel explique comment supprimer l’interface graphique KDE d’un système CentOS, la distribution Linux basée sur Red Hat. Réalisé sur CentOS7, cette commande est compatible avec les sous-versions du système d’exploitation libre.

A ne pas faire si vous ne savez pas de quoi il s’agit ou si vous ne maitrisez pas suffisamment les lignes de commande pour s’en sortir sans souris à l’écran.

A lire aussi, ce guide pour installer l’environnement KDE sur CentOS.

 

Supprimer l’interface graphique KDE de CentOS

1. Ouvrir un Terminal en local ou une connexion distante SSH.

2. Taper la commande suivante :

yum groupremove "KDE Plasma Workspaces"

Attention à vérifier les paquets qui seront supprimés et surtout les dépendances par rapport aux logiciels et utilitaires dont vous pourriez avoir besoin par la suite.

Catégories
Intermédiaire Linux

CentOS : installer l’environnement graphique KDE

Lorsque l’on installe une distribution Linux CentOS à partir de l’ISO minimal ou netinstall, seule la version serveur en ligne de commande sera disponible. Comprendre par là qu’aucune interface graphique ne sera installée, ne laissant ainsi que le prompt à l’utilisateur pour travailler sur sa machine. Si cela convient aux serveurs d’entreprise, pour économiser des ressources et éviter des bugs liés aux paquets graphiques, ce n’est pas suffisant pour un poste de travail d’utilisateur. Aussi, pour ajouter le support de la souris à un serveur, par exemple pour gérer en local une application métier qui nécessite un environnement visuel, on peut ajouter l’interface graphique sur une version minimale de CentOS.

Ce tutoriel explique donc comment ajouter l’environnement de bureau KDE sur CentOS, une interface visuellement très proche de Windows avec l’équivalent du menu Démarrer de Microsoft.

CentOS (pour Community enterprise Operating System) est une distribution Linux destinée à usage serveur mais des développeurs d’applications et des administrateurs système peuvent vouloir utiliser la même version en workstation. CentOS est quasiment identique à Red Hat (RHEL).

 

Installer l’environnement KDE sur CentOS

1. Se connecter en Terminal ou en SSH sur la machine CentOS.

2. Vérifier et installer les dernières mises à jour :

yum update && yum upgrade

3. Taper la commande suivante :

yum groupinstall "KDE Plasma Workspaces" -y

4. Après installation des paquets, il faut regarder quelle interface est définie par défaut :

systemctl get-default

Si le résultat « multi-user.target » apparait, l’environnement KDE ne se lancera pas au prochain reboot.

systemctl set-default graphical.target

Doit renvoyer :

Removed symlink /etc/systemd/system/default.target.
Created symlink from /etc/systemd/system/default.target to /usr/lib/systemd/system/graphical.target.

Vérifier la manipulation :

systemctl get-default

graphical.target

5. Redémarrer le système d’exploitation pour voir l’interface graphique KDE se lancer automatiquement.

Remarque : si on ne peut/veut pas redémarrer, on peut forcer le GUI avec cette commande : systemctl isolate graphical.target

6. La machine CentOS tourne maintenant avec KDE comme environnement graphique par défaut.