Catégories
Intermédiaire Internet

Ajouter plusieurs GPX et KML sur une carte Google Maps

Regarder des itinéraires et des parcours sur Google Maps n’est pas toujours une chose aisée. Nous sommes limités par la manière dont Google voit les choses, que ce soit pour un itinéraire à pieds, en vélo ou en voiture. Il est possible de bidouiller en ajoutant manuellement des étapes mais le résultat n’est jamais optimal.

Il existe le service Google My Maps, comprendre « mes cartes » pour créer ses propres itinéraires. Alternative au service web Google Earth / logiciel Earth Pro, Google My Maps permet de créer facilement des parcours de randonnée, course à pied, trail en montagne, vélo de route, VTT, marche nordique… On peut aussi facilement charger des traces GPS d’anciennes activités pour les rassembler sur une seule et même carte, pour se souvenir où vous étiez, combiner plusieurs parcours et ainsi quadriller ce bout de montagne que vous connaitrez bientôt par coeur.

Ce tutoriel explique comment afficher plusieurs tracés GPS sur Google My Maps, au format GPX, KML, CSV et XLSX.

Procédure depuis un ordinateur, cette procédure ne peut pas être réalisée sur smartphone ou tablette puisqu’il faut manipuler des fichiers. Il sera cependant possible de consulter ces cartes personnalisées sur Android, iPhone, iPad. Pratique quand on est en vacances, en déplacement professionnel ou en train de faire une randonnée en pleine nature.

 

Prérequis

Exporter les parcours au format GPX, KML, CSV ou XLSX. Le format TCX n’est pas supporté mais les applications et services de suivi GPS proposent généralement d’enregistrer en GPX comme alternative. Il est donc possible de sortir les tracés d’activités sportives depuis un compte Garmin, Suunto, Polar, Decathlon. Ou via un site de suivi comme Strava, Endomondo, Runtastic…

Voir un tutoriel pour exporter Strava en GPX. ou enregistrer un GPX depuis Endomondo. Les KML se téléchargent facilement depuis Google Earth.

 

Carte personnalisée Google My Maps avec plusieurs GPX et KML

1. Se connecter à Google My Maps depuis un ordinateur : https://www.google.com/maps/d/?hl=fr

2. En haut à gauche, cliquer sur « Créer une carte » :

3. Toujours en haut à gauche, cliquer sur « Carte sans titre » pour donner un nom à cette carte ainsi qu’une description facultative :

4. Sur le premier « Calque sans titre » cliquer sur « Importer » pour charger un fichier GPX, KML, CSV ou XLSX. On ne peut télécharger qu’un seul fichier à la fois, un seul fichier par calque.

5. Pour ajouter un second GPX ou KML, cliquer sur « Ajouter un calque » et refaire la procédure d’importation de l’étape précédente.

6. Refaire cette opération pour autant de GPX, KML, XLSX ou CSV à charger.

Le maximum de calques autorisé est de 10. La taille maximum autorisée par fichier importé est de 5Mo.

 

Charger plus que 10 GPX ?

Si vous avez plus de dix fichiers GPX ou KML à envoyer sur Google MyMaps, il faudra d’abord les combiner entre eux. Puisque la limitation est de dix fichiers maximum, si vous en avez par exemple quinze à envoyer, il faudra utiliser un service tel que GPX Merge pour faire de plusieurs GPX un seul fichier et ainsi réduire le nombre d’envois sur My Maps.

Catégories
Android Débutant

Google Maps : afficher le compteur de vitesse

Fonction déjà présente sur tous les GPS du marché, de TomTom à Garmin en passant par les appareils Mappy, la vitesse de déplacement était pourtant absente de l’application mobile Google Maps. Plébiscité sur smartphone comme étant la meilleure application gratuite de navigation GPS, Maps de Google ne permettait pas d’afficher le compteur de vitesse sur l’écran. On pourra dire que le tableau de bord de la voiture affiche déjà la vitesse du véhicule mais plusieurs raisons existent au fait de vouloir lire la vitesse sur le téléphone : compteur intégré à la voiture cassé, le passager veut surveiller la vitesse du chauffeur mais ne peut pas lire le tableau de bord, comparer la vitesse affichée par la voiture et la vitesse réelle de déplacement, panne de l’éclairage du tableau de bord donc impossible de voir la position de l’aiguille quand on roule de nuit, etc.

Aussi, outre la vitesse en voiture, on peut aussi l’utiliser comme compteur de vélo. Cela permet d’avoir une vue instantanée mais cela peut s’avérer dangereux de regarder son écran de smartphone en pédalant, et ceci même si le téléphone est logé dans une sacoche qui fait support de smartphone.

Ce tutoriel explique comment afficher la vitesse de déplacement dans Google Maps, c’est-à-dire le compteur de vitesse en km/h, que l’on soit en voiture ou en vélo.

Pour l’instant, cette fonctionnalité n’est disponible que sur les appareils Android (Samsung, Sony, Xiaomi…). Il faudra au minimum posséder Maps en version 10.18.2 afin de bénéficier de cette fonction. Le plus simple étant de faire la mise à jour de l’application par le Play Store afin d’être sûr d’avoir la version la plus récente possible, pour avoir le compteur kilométrique mais également les derniers correctifs de l’app de navigation GPS.

 

Activer le compteur de vitesse sur Google Maps

1. Ouvrir l’application Google Maps sur le téléphone.

2. Appuyer sur le bouton de menu, les trois barres en haut à gauche de l’écran.

3. Presque tout en bas du menu, appuyer sur Paramètres.

4. Dans l’écran des Paramètres, descendre et trouver « Paramètres de navigation » :

5. Descendre jusqu’au groupe « Options d’itinéraire en voiture » et activer la ligne « Compteur de vitesse » :

6. Il faut lancer une navigation vers un itinéraire pour voir une petite pastille ronde d’unité « km/h » apparaitre en bas à gauche de l’écran.

L’unité de vitesse est km/h pour une application qui utilise cette unité du Système international d’unités qu’est le mètre par seconde. Si l’app Gmaps est configurée en miles, l’unité de vitesse sera ainsi différente (mph).

Catégories
Débutant Internet

Google Maps : définir des adresses Domicile et Travail

Pour optimiser l’utilisation de Google Maps, au bureau ou à la maison sur ordinateur mais aussi lors des déplacements avec l’application mobile pour iPhone et Android, il est possible de définir des adresses « Domicile » et « Travail » afin de s’y rendre plus rapidement. Ainsi, inutile de saisir à chaque fois l’adresse de la maison ou du bureau puisque les choix rapides « Domicile » et « Travail » apparaitront dans la liste des destinations. Ces raccourcis sont privés, cela signifie que seul vous pouvez les consulter et les utiliser depuis un appareil connecté à votre compte Google.

L’opération étant plus facile à réaliser avec la version web, ce tutoriel explique comment paramétrer les libellés Domicile et Travail depuis Google Maps sur ordinateur (Windows, Linux ou Mac).

 

Configurer une adresse Domicile et Travail dans Google Maps

1. Ouvrir un navigateur internet et aller sur https://www.google.fr/maps

2. Vérifier que vous êtes bien connecté à votre compte Google : icône rond en haut à droite de l’écran. Ce compte sera le même qu’utilisé sur le smartphone Android ou iPhone pour partager les adresses enregistrées.

3. En haut à gauche, cliquer sur l’icône des 3 barres (menu) :

4. Cliquer sur « Vos adresses » :

5. Sur l’onglet « Avec libellé » s’affichent les lignes Domicile et Travail :

6. Cliquer sur « Domicile » pour indiquer l’adresse de la maison / appartement. Les plus paranos pourront indiquer la rue d’à côté ou un autre numéro de voie. Cliquer sur Enregistrer pour valider cette destination rapide.

7. Faire de même avec « Travail » .

8. Les deux adresses prédéfinies seront synchronisés avec le mobile pour un accès rapide.

 

Modifier ou supprimer une adresse Domicile / Travail

Si vous avez déjà déterminé quelles étaient vos adresses privées et professionnelles mais que vous avez déménagé ou changé de travail, Google Maps permet de modifier ces adresses. En fait, il faudra supprimer la destination pour la recréer.

1. Aller sur Google Maps depuis un ordinateur : Menu, Vos adresses.

2. Cliquer sur la croix en face de Domicile ou de Travail afin de supprimer l’adresse en mémoire et d’en définir une nouvelle.