Jusqu’à présent, Microsoft facturait ses licences Windows Server par rapport au nombre de CPU physiques installés dans chaque machine. Avec Windows Server 2016, c’est au nombre total de cœurs que les licences seront à payer. Une différence importante, mais logique, puisque les dernières générations de serveurs multiplient le nombre de cores en restant sur une architecture à 1 ou 2 CPU. Il n’est ainsi par rare de trouver des serveurs avec 20 coeurs et ne devoir payer que pour 2 sockets. Certaines entreprises pouvaient donc acheter des machines avec un seul processeur et avoir plus de performances qu’un serveur bi-CPU de génération précédente.

Cette modification du type de licence suit une cohérence technologique (multiplication du nombre de coeurs) déjà appliquée à SQL Server. Les deux éditions de Windows Server 2016 sont concernées : Standard et Datacenter. Les DSI devront penser à recenser les caractéristiques de leurs processeurs pour s’acquitter des licences et CAL nécessaires pour une migration vers Windows Server 2016, que ce soit par une Software Assurance ou en achat de nouvelle licence.

Jusqu’à présent, il était intéressant d’acheter un serveur avec un ou deux CPU et un nombre élevé de coeurs mais la donne sera peut-être différente avec ce nouveau mode de licensing. De plus, Microsoft facture un minimum de 8 cores par CPU physique ou 16 cores par serveur, ce qui n’est pas la réalité des anciennes machines encore en production que l’on souhaiterait faire évoluer en WS2016.

 

Coût des licences Windows Server 2016

Le tarif de Windows Server 2016 Standard équivaut à un Windows Server 2012 R2 Standard, basé sur 16 coeurs (1×16 ou 2×8). Il n’y a donc pas de surcoût pour équiper un nouveau serveur bi-processeur de huit coeurs chacun et faire évoluer une ancienne machine ne sera pas plus cher qu’avec une licence WS2012. Cette équivalence ne s’appliquera peut-être plus dans quelques années avec une multiplication toujours croissante du nombre de coeurs par processeur physique. On parle ici de serveur physique, le coût pour des machines virtuelles sous Windows Server dépend de l’hyperviseur (Hyper-V donc Windows Server 2016 Datacenter, VMware vSphere, etc).

Windows Server 2016 licence core CPU

 

Télécharger le PDF Licensing de Windows Server 2016

Toutes les informations concernant les licences de Windows Server 2016 sont dans cette documentation officielle Microsoft.


Télécharger “Windows Server 2016 Licensing” Windows-Server-2016-Licensing.pdf – Téléchargé 624 fois – 741 KB