Evolution du Mix 2, Xiaomi continue de croire dans les smartphones dits « phablet » et présente le Mi Mi 2S en tant que concurrent direct des OnePlus 6, Huawei P20, Samsung S9+ et Apple iPhone X. Ces mobiles dont l’écran occupe la quasi totalité de la face avant sont les fleurons de technologie de chaque constructeur et Xiaomi entend bien démontrer son savoir faire pour un prix mesuré par rapport aux modèles sud-coréen et américain.

Acheter le Xiaomi Mi Mix 2S pour moins de 500€

 

Caractéristiques techniques du smartphone Xiaomi Mi Mix 2S

  • Ecran : 5,99 pouces
  • Résolution écran : 2160 x 1080 pixels (format 18:9)
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 845 (8 coeurs à 2,8GHz)
  • GPU : Adreno 630 (jusqu’à 710MHz)
  • Mémoire vive : 6Go
  • Stockage interne : 128Go (116Go disponibles)
  • Double capteur photo arrière : 12 megapixels chacun (f/1.8 et 2.4)
  • Capteur photo frontal : 5 megapixels
  • Double SIM (format carte Nano SIM)
  • USB Type-C ; Bluetooth 5.0 ; WiFi ; NFC
  • Batterie : 3400 mAh compatible recharge sans fil Qi
  • Pas de prise audio jack 3.5mm mais adaptateur USB-C fourni
  • Compatible réalité augmentée
  • Système d’exploitation : Android 8.0 avec couche MIUI
  • Bandes GSM : 850 / 900 / 1800 / 1900 MHz
  • DAS : 0,542 W/kg
  • Coloris : noir, gris
  • Dimensions : 150,86 x 74,9 x 8,1 mm
  • Poids : 189g

test photo smartphone Xiaomi Mi Mix 2S mix2s

Avec son dos en céramique, le Mix 2S annonce son ambition de haut de gamme. Ses quinze centimètres de hauteur abritent un large écran de 6 pouces (5,99 pour être précis) d’une résolution supérieure au FullHD, du fait de son ratio 18:9 au lieu d’un 16:9 classique comme sur le Mi 6, un smartphone au format plus conventionnel en Europe. Le port USB Type-C sert à recharger l’appareil ou à connecter l’adaptateur jack pour y brancher des écouteurs ou relier le Mix2S à un appareil audio.

Le packaging du Xiaomi Mi Mix 2S est soigné. Sa boite donne déjà une belle impression et le contenu est bien disposé : smartphone, coque de protection, adaptateur secteur, câble USB Type-C, adaptateur USB-C – Jack audio, épingle pour carte SIM. Notons que les écouteurs ne sont pas fournis par Xiaomi. S’il s’agit d’une obligation française, l’achat d’un produit chinois importé n’est pas soumis à la réglementation mais Xiaomi dispose d’une gamme de casques et d’écouteurs vendus pour environ 20€, de meilleure qualité que ce qui aurait pu être livré avec le mobile.

Grand écran sans bord

Tout le monde veut faire du borderless et finalement peu y arrivent. Entre ceux qui laissent jusqu’à un centimètre de plastique sous l’écran ou laissant une disgracieuse encoche supérieure, le marché n’est pas encore fixé sur la manière de couvrir la face avant des smartphones. En cause, l’emplacement des microphones, haut-parleurs et surtout de la caméra frontale qui se doit de rester frontale, justement. Avec le Mi Mix 2S, Xiaomi ose placer le capteur photo en bas du mobile afin de proposer un écran couvrant totalement la partie supérieure de l’appareil, au format 18:9 pour avoir un bon ratio hauteur/largeur. C’est une réjouissance dès le premier démarrage du téléphone, surtout quand on a été déçu des encoches des iPhone X et OnePlus6. Nous verrons plus tard si le choix de poser la caméra sous les trois boutons Android n’est pas gênant à l’usage.

test smartphone Xiaomi Mi Mix 2S mix2s photo

Prise en main

Malgré sa taille conséquente (15 cm de hauteur pour 7,5 de large), le Mix 2S possède des dimensions entre l’iPhone X et le 8 Plus, tout en proposant une dalle écran plus large que ses concurrents américains (quasiment 6 pouces par rapport à 5,8 et 5,5 pouces des appareils Apple). Aussi, si vous êtes satisfait de la tenue à une ou deux mains d’un iPhone version grand écran, le Mix2S ne changera pas vos habitudes. Mais lorsque l’on vient d’un smartphone à écran 5 pouces, que l’on peut qualifier de taille standard, ce petit pouce supplémentaire change la manière d’utiliser son mobile. Il est difficile ou du moins, il y a un temps d’adaptation, de contrôler son appareil d’une seule main, le pouce n’arrivant pas jusqu’en haut de la dalle lumineuse pour revenir en arrière, appuyer sur un bouton ou lancer une application haut perchée. Autre cas, lorsque l’on est couché, le téléphone à la main pour lire les dernières actualités avant de poser le téléphone sur la table de nuit. Dans cette situation, le Mix2S (et autres phablettes) pèse lourd et encore une fois, l’utilisation d’une seule main est difficile pour couvrir la diagonale de l’écran. L’usage à deux mains devient la norme mais le confort de lecture est la contrepartie agréable d’un format XL. Format XL implique également un poids supérieur à la moyenne des smartphones de 5 pouces et si le Mix 2S n’est pas une brique, la sensation de surpoids n’est pas anodine lorsqu’on le tient en main.

Déjà en place sur les appareils Sony Xperia depuis des années, la si pratique LED de notification est présente sur le Xiaomi Mix 2S. Par contre, celle-ci ne s’éclaire qu’en blanc. Dommage, on aurait aimé avoir des couleurs selon les applications (par exemple en bleu pour Facebook, rouge pour YouTube, vert pour Spotify…). Ce petit clignotement blanc indique donc qu’une notification est en attente, que ce soit un rappel de calendrier, un SMS, un appel en absence ou l’avertissement provenant d’une application tierce.

Comme tout mobile correct en 2018, le Mix2S est équipé d’un lecteur d’empreinte digitale pour déverrouiller l’appareil. Celui-ci est situé au milieu du dos de la machine, un endroit facile d’accès quand on la tient en main (on déverrouille ainsi avec l’index). L’opération devient plus compliqué lorsque le mobile est posé sur une table et que l’on veut lire un texto ou un message WhatsApp, nécessitant soit de le lever pour coller son doigt à l’arrière, soit d’indiquer le code PIN de déverrouillage. Même problématique si le Xiaomi est fixé sur le tableau de bord de la voiture, en usage de navigation GPS par exemple.

Comparaison Xiaomi Mi Mix 2s vs OnePlus 6

Les deux références chinoises de smartphones haut de gamme se permettent des configurations très performantes pour quasiment la moitié du prix des concurrents à la notoriété supérieure, Samsung et Apple. Avec un prix d’environ 500/600€, les Mix2S et OP6 embarquent le meilleur de la technologie actuelle : un processeur Snapdragon 845 secondé d’un GPU Adreno 630, 6Go de RAM, stockage de 64 – 128 – 256Go. Si le double SIM est de série, on ne pourra pas insérer de carte microSD pour augmenter la capacité de stockage des deux appareils.

Principales différences entre Xiaomi Mi Mix2s et OnePlus 6 : le type d’écran (IPS vs AMOLED), déverrouillage par reconnaissance faciale et prise jack sur le OP6, pas d’encoche supérieure sur le Mi 2S. Xiaomi a choisi un dos en céramique, OnePlus a préféré le verre.

comparatif photo smartphone Xiaomi Mi Mix 2S mix2s One Plus 6 OnePlus6 OP6

Photo

La partie photo est sous-traitée à Sony qui fournit un double capteur arrière de 12 megapixels chacun, l’un étant axé grand angle qui ouvre à f/1.8 et l’autre téléobjectif à f/2.4 minimum. Le mode AI (intelligence artificielle embarquée) permet de reconnaitre plus de deux cents scènes différentes (paysage, portrait, bébé, nuit, nourriture…) donc tous les clichés seront sublimés au mieux.

Le Mix 2S obtient un score photo de 101 sur DXOMARK et 88 pour la partie vidéo. Une moyenne aussi bonne que l’iPhone X. Le site de référence en photographie souligne les qualités de l’autofocus très rapide et précis, la juste balance des blancs, mais déplore le bruit en situation de faible luminosité. En mode vidéo, la stabilisation est efficace et corrige le tremblement d’un film tourné à bout de bras.

Un point important concernant le Mix 2S en photo est l’emplacement du capteur frontal. Au lieu de le placer en haut du smartphone comme tous les autres mobiles du marché, Xiaomi a choisi de le mettre tout en bas à droite afin d’éviter une encoche sur le haut de l’écran. A priori, pas de problème mais la prise de selfie va devenir compliquée puisque le pouce doit venir sur l’écran pour déclencher. Pourquoi à droite et pas à gauche quand la majorité des utilisateurs est droitière ? L’astuce est alors d’aller dans les paramètres de l’application photo pour demander qu’un appui sur une touche de volume fasse un déclenchement d’image. Ainsi, pas de « Mont de Vénus » (éminence thénar) qui vient saboter les selfies.

test photo smartphone Xiaomi Mi Mix 2S mix2s

Points positifs

Le Xiaomi Mi Mix 2S ne manque pas de qualités et citons son rapport prix / performances parmi les meilleurs du marché, si ce n’est le meilleur vu le tarif inférieur à 500€ TTC. On a vu les quelques différences avec le OnePlus 6, un smartphone vendu presque 100€ plus cher que le Mi. Aussi, le packaging est soigné et on a l’impression d’ouvrir un produit de luxe en ouvrant sa boite.

Sa configuration de très haut vol (Snapdragon 845, Adreno 630, 6Go de mémoire vive et 128Go de stockage interne) assure une utilisation fluide, quel que soit le nombre d’applications ouvertes en arrière plan. Les jeux vidéo les plus gourmands ne rament pas et la lecture de films n’est absolument pas saccadée, même avec un codec H.265. Pour information, il n’existe actuellement pas plus puissant que le processeur Snapdragon 845 chez Qualcomm, il s’agit du smartphone le mieux équipé au monde.

Sans être AMOLED, l’écran affiche une belle luminosité, le contraste est bon et les photos s’affichent avec splendeur. Et visuellement, l’absence d’encoche est agréable.

La compatibilité internationale est assurée par la compatibilité avec 43 fréquences et 6 modes. Pour notre test, il n’y a eu aucune coupure de réseau GSM / 3G / 4G avec une carte SIM Orange / SOSH.

La surcouche MIUI n’est pas trop déroutante et certaines fonctions sont plutôt pratiques par rapport à du Android d’origine.

La LED de notification est appréciable (ceux qui ont un iPhone ne peuvent pas comprendre) mais on aurait aimé un jeu de couleurs comme sur les Sony Xperia.

Une coque de protection est fournie dans la boite. En plastique agréable, elle épouse correctement les angles et le dos du Mix2s pour le protéger des coups et assure une bonne prise en main. Il ne reste qu’à lui coller une vitre de protection pour utiliser l’appareil en toute sérénité.

Acheter le Xiaomi Mi Mix 2S pour moins de 500€

Points négatifs

Ecran IPS quand la meilleure concurrence propose du OLED (OnePlus6 par exemple). Si la dalle IPS du Mix 2S est d’excellente qualité, un smartphone très haut de gamme comme celui-ci aurait mérité cette touche d’attention supplémentaire (peut-être au détriment du prix de vente bien plus bas que celui du OnePlus).

Emplacement peu pratique du capteur photo frontal, ergonomie à revoir pour prendre un selfie sans devoir tourner le mobile en main.

Pas d’écouteurs livrés avec le produit (mais vous avez certainement encore le kit piéton de votre smartphone actuel).

Le capteur d’empreinte digitale se trouve en plein milieu du dos du smartphone. Facile d’accès quand on le tient en main, le déverrouillage devient compliqué quand le mobile est posé à plat sur une table ou fixé au tableau de bord de la voiture.

La notoriété de Xiaomi qui n’est pas encore celle de Samsung, Apple ou encore Huawei. Cela risque bien de changer avec l’arrivée du constructeur chinois dans l’hexagone et en Europe, donc avec un renfort marketing de proximité. Huawei s’est rapidement fait connaitre sur le continent et les ventes mondiales en ont fait la troisième marque de smartphone autour du globe. Xiaomi le talonne avec une quatrième place encourageante, surtout avec une progression de +87,8% des ventes entre le premier trimestre 2017 et celui de 2018. Il ne faut donc pas avoir peur d’une marque inconnue du grand public en Europe, les alternatives à Samsung et Apple existent et sont bien meilleures en termine de rapport qualité / prix.

Parts de marché mondiales smartphone 1er trimestre 2018

  1. Samsung : 78,2 millions de ventes soit 23,4%
  2. Apple : 52,2 millions d’iPhone soit 15,6%
  3. Huawei : 39,3 millions d’appareils vendus soit 11,8%
  4. Xiaomi : 28 millions de smartphones soit 8,4% du marché mondial
  5. OPPO : 23,9 millions de OnePlus soit 7,1%