Présentation d’une technologie encore au stade de prototype, qui pourrait bien se développer dans le futur pour résoudre le problème d’autonomie des voitures électriques. Les véhicules électriques actuels

Avec l’annonce du Gouvernement français de ne plus vendre de voitures thermiques d’ici 2040 (ni essence ni diesel), il va bien falloir trouver une alternative aux moyens de transport actuels. Aujourd’hui, tout le monde imagine un futur fait de véhicules électriques mais personne n’a envie de recharger sa voiture avec un câble après chaque trajet. Si l’autonomie tend à s’améliorer, on est encore loin de pouvoir traverser la France en Renault Zoé sans patienter des dizaines d’heures à côté de la borne de recharge. La solution serait-elle alors de trouver une solution alternative pour remplir la batterie de son auto ?

Si l’actuelle BMW i8 est une sportive hybride avec seulement 37km d’autonomie avec son moteur électrique, des prototypes sortent de Munich avec l’ambition de révolutionner l’usage de la voiture électrique. Le coupé sportif allemand a déjà fait la démonstration de recharge sans fil par induction et de champ magnétique.

recharge sans fil par induction voiture electrique

C’est ainsi que nous pourrions bientôt avoir des socles de recharge posés sur le sol ou intégrés sur le revêtement d’une place de parking ou de garage. Il faudra bien évidemment définir des normes que tous les constructeurs devront appliquer pour ne pas tuer dans l’oeuf une technologie prometteuse.

Et voici comment fonctionne la recharge sans-fil (wireless charging) sur une BMW i8 en version safety car de Formule E, grâce à un chargeur Qualcomm Halo. Cette vidéo en anglais vulgarise les termes techniques et il est possible de choisir les sous-titres traduits en français pour mieux comprendre.

Mais tout ceci ne répond pas à un autre problème, celui qui accuse la voiture électrique de ne pas résoudre le problème de pollution, mais plutôt de le déplacer. Les sources de pollution ne seront plus les véhicules eux-mêmes (rejet de gaz carbonique) mais les centres de production de l’énergie : centrales nucléaires et surtout centrales thermiques qui sont à l’origine d’importantes émissions polluantes. Ainsi, ce ne seront plus les centres-villes qui seront pollués mais les zones de campagnes où sont installées les centrales de production d’énergie.