Vous avez acheté un ordinateur portable ultraléger ou une tablette Windows. Habitué à utiliser le logiciel Acronis True Image, vous voulez l’utiliser pour sauvegarder le système et avoir une copie d’un OS propre sur un disque externe.

Problème : impossible de faire démarrer Acronis True Image Home sur cet ordinateur ou tablette, que ce soit avec un CD bootable ou avec une clé USB de démarrage, les deux créés avec l’assistant Acronis.

 

Pourquoi Acronis True Image ne fonctionne pas sur mon ordinateur ou ma tablette ?

Prenons l’exemple de l’ordinateur portable hybride Asus T100. Impossible d’utiliser Acronis True Image sur CD ou clé USB bootable car le Bios de la machine est de type UEFI 32-bits. Or, le bootloader Acronis est uniquement compatible avec UEFI 64-bits. Les explications officielles sont ici et .

C’est donc cette (grosse) différence qui empêche les petits netbooks ou tablettes Windows d’être sauvegardées par cette méthode, par exemple ceux animés par un processeur Intel Atom Z2760, Z3740 ou équivalent.

Pourquoi peut-on démarrer sur un ISO Linux ?

Le disque de démarrage Linux utilise sûrement une version UEFI 32bit, ce qui lui permet d’être compatible avec l’ordinateur.

Quelles versions d’Acronis sont concernées ?

Avec ce type de machine très récente, il faut posséder l’une des dernières version du logiciel Acronis True Image. Les éditions 2013 et 2014 sont concernées par ce blocage.

Quelle solution ?

A ce jour, il n’y a malheureusement pas (encore) de solution, ni officielle ni officieuse pour utiliser Acronis en support de démarrage. Seule issue : installer le logiciel complet sur le laptop/tablet pour gérer ses sauvegardes. Sinon utiliser un autre logiciel de sauvegarde ou l’utilitaire intégré à Windows.

Où stocker ces sauvegardes ?

Habituellement, on garde une copie de sauvegarde du système sur un disque dur externe. Pratique en cas de crash du disque dur interne à l’ordinateur mais peu efficace en cas d’incendie si celui-ci est gardé dans la même pièce que le PC. Les services de stockage en ligne type Dropbox ou Hubic de OVH sont une alternative intéressante mais attention au coût qui dépend de la volumétrie copiée. Pour ceux qui savent gérer un espace web chez un hébergeur de site gratuit, il y a la possibilité de louer un serveur mutualisé, chez 1&1 par exemple, avec espace disque illimité pour 6€ par mois.