Code Quantum pour la nouvelle version de Firefox, le navigateur internet de Mozilla. La guerre des programmes de navigation web n’est pas terminée et la fondation Mozilla entend bien reprendre des parts de marché à Google et son logiciel Chrome. Si le géant de Mountain View a déjà injecté des millions d’euros dans Firefox, c’est une bataille de dixièmes de secondes à laquelle se livrent les deux protagonistes pour convaincre les utilisateurs de choisir leur produit.

Firefox Quantum est annoncé comme deux fois plus rapide que le Firefox de 2016 et beaucoup moins gourmand en mémoire vive : Mozilla encaisse donc les critiques de ces dernières années qui avaient contribué à son déclin. Mais au-delà des annonces officielles, il faudra prouver à l’usage que le nouveau Firefox est plus économe en RAM et plus rapide que ses concurrents. Et le changement risque d’être compliqué avec un Google Chrome aussi présent sur les ordinateurs du monde entier. Les derniers chiffres disponibles d’octobre 2017 font état d’un échec pour le navigateur libre : Mozilla Firefox n’occupe que 7,4% des parts de marché des navigateurs web dans le monde, toutes plateformes confondues, tandis que Google Chrome reste leader avec 53,8% d’utilisation, devant le browser Apple Safari (17,8%) et les applications Microsoft Edge + Internet Explorer qui sont encore utilisées par 9,8% des internautes dans le monde (chiffres StatCounter, Net Marketshare, W3Counter et Akamai réunis).

 

Du changement avec Mozilla Firefox Quantum

Ce qui surprend au premier démarrage de Firefox Qantum, c’est la barre noire des onglets. Un « Firefox noir » qui peut retrouver sa couleur d’origine en quelques clics.

tutoriel Mozilla Firefox Quantum

Ensuite, on se demande s’il n’y a pas un bug d’affichage car la barre d’adresses se situe maintenant au milieu de l’écran, laissant un vide de part et d’autre de ce champ.

tutoriel Mozilla Firefox Quantum

Globalement, les nouveautés annoncés avec Firefox Quantum sont déjà en place depuis un moment : recherche depuis la barre d’adresse, barre de menu personnalisable, sauvegarde d’onglets avec Pocket, capture d’écran intégrée (Firefox Screenshot), galerie de thèmes…

Notons que dans sa guerre concurrentielle face à Google Chrome, Mozilla a choisi de définir Google comme moteur de recherche par défaut.

Firefox Quantum (version 57) est d’ores et déjà disponible en version finale pour Windows, Mac et Linux. La mise à jour est automatique ou se force en suivant ce tutoriel pour Windows.

 

Les nouveautés de Mozilla Firefox Quantum