Après avoir installé le serveur ESXi, il faut maintenant le configurer avant de pouvoir ajouter les premières machines virtuelles. Ce guide montre les options de base pour bien démarrer avec VMware vSphere, aussi bien au niveau du stockage que du réseau et des autres options indispensables. Autonome ou membre d’un cluster, l’hyperviseur ESXi est un élément très important avant de pouvoir utiliser des VM en production.

 

Configurer le stockage (SAN, disque)

1. Se connecter au vSphere Client avec le compte root.

2. De base, aucun stockage n’est configuré. Aller dans l’onglet Configuration et trouver Stockage (ou Storage) dans le menu latéral.

3. Sur la droite, cliquer sur « Ajouter stockage » (Add storage). La suite dépend du type de stockage : disques internes en local (DAS), réseau de stockage (SAN iSCSI ou FC) ou stockage réseau (NAS, NFS).

Exemple avec des disques locaux (Direct-attached storage) : choisir « Disque / LUN » (ou Disk / LUN).

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer stockage disque dur SAN NAS DAS NFS

4. Sélectionner le volume RAID ou le disque seul à attacher.

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer stockage disque dur SAN NAS DAS NFS

5. Choisir la version de système de fichiers VMFS-5 pour bénéficier des dernières nouveautés.

6. Un écran de confirmation affiche le résumé du périphérique à attacher, sa capacité et son emplacement. Si le disque ou volume est vierge, une partition sera créée au format précédemment choisi.

7. Donner un nom au stockage, aussi appelé banque de données ou datastore.

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer stockage disque dur SAN NAS DAS NFS

8. Sauf contrainte ou exception, demander à utiliser l’Espace maximum disponible pour ce datastore.

9. Un dernier résumé est affiché avant de formater et créer la banque de données.

10. De retour sur l’onglet Configuration, Stockage, la banque de données est en ligne.

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer stockage disque dur SAN NAS DAS NFS

 

Configurer le stockage réseau (NFS)

1. Toujours à l’onglet Configuration, Stockage, cliquer sur Ajouter stockage et choisir Système de fichiers réseau (Network file system).

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer stockage disque dur SAN NAS DAS NFS

2. Indiquer le nom du serveur (NetBIOS, DNS ou adresse IP) et le dossier de montage. Préciser aussi le nom utilisé par VMware pour accéder à ce disque réseau.

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer stockage disque dur SAN NAS DAS NFS

3. Le partage NFS est monté et accessible depuis le serveur ESXi.

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer stockage disque dur SAN NAS DAS NFS

 

Configurer les cartes réseau

La partie « Installation de VMware vSphere ESXi » ne configurait que la carte réseau de Management (gestion à distance) du serveur. Il faut maintenant s’occuper du réseau dédié aux VM, que ce soit LAN ou DMZ. Ce guide propose une configuration basée sur plusieurs cartes réseau physiques, à adapter selon les besoins et le nombre de NIC du serveur. Cet exemple simple ne tient pas compte d’un stockage partagé (SAN) et de vMotion. Le paramétrage réseau pour se lier à un SAN dépend fortement du stockage, suivre la documentation associée à ce matériel.

1. Toujours sur l’onglet Configuration, choisir Mise en réseau (Networking). Est déjà affichée la configuration du réseau de gestion, par exemple :

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer reseau LAN WAN DMZ SAN NIC

2. Cliquer sur « Ajouter une mise en » (réseau), ou Networking, en haut à droite.

3. Choisir « Machine virtuelle » (Virtual machine) pour gérer le réseau des VM.

4. Cocher la (les) carte(s) réseau à dédier pour cette connexion Ethernet.

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer reseau LAN WAN DMZ SAN NIC

Pourquoi choisir les NIC 1 et 5 ? Parce que ces ports ne sont pas physiquement sur la même carte réseau, ainsi en cas de panne de l’une d’elle, le réseau continuera à fonctionner sur la seconde.

5. Donner un nom (étiquette ou label) et l’information VLAN si besoin.

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer reseau LAN WAN DMZ SAN NIC

6. Valider la configuration par Terminer.

7. Refaire l’opération pour ajouter un second vSwitch (virtual switch) à vSphere.

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer reseau LAN WAN DMZ SAN NIC

 

Configurer les utilisateurs

Pour donner accès à plusieurs personnes sur cette console de gestion VMware vSphere Client ou pour avoir un compte de secours en cas de problème avec le login root, il est conseillé de créer des comptes d’utilisateurs ESXi. Nous allons aussi créer des groupes pour ranger les utilisateurs et plus facilement attribuer des droits.

Créer un groupe d’utilisateurs VMware ESXi

1. Aller à l’onglet « Utilisateurs et groupes locaux » (Local users & groups).

2. Cliquer sur le petit bouton « Groupes » :

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer comptes utilisateur groupe

3. Faire un clic droit dans le vide et « Ajouter » (Add).

4. Donner un nom au groupe et valider.

5. Refaire l’opération pour créer tous les groupes nécessaires.

 

Créer un groupe d’utilisateurs VMware ESXi

1. De retour sur l’onglet Utilisateurs et groupes locaux, cliquer sur le bouton « Utilisateurs » (Users).

2. Faire un clic droit dans le vide et « Ajouter » (Add).

3. Indiquer les informations suivantes :

  • Connexion (Login) : identifiant de connexion
  • Nom (User name) : nom complet pour ce login
  • Mot de passe (password)
  • Accès shell : autoriser ou non l’accès Shell, si activé depuis le serveur
  • Appartenance groupe (Group membership) : indiquer un groupe précédemment créé

4. Suivre à nouveau la procédure pour créer tous les comptes d’utilisateurs.

tutoriel VMware vSphere ESXi configurer comptes utilisateur groupe

 

Autre configuration VMware vSphere ESXi

Faire le tour des onglets pour configurer les autres paramètres :

  • Fonctions autorisées (Licensed features) : indiquer la licence payante ou gratuite (Hypervisor) durant les 60 jours d’évaluation
  • Configuration de temps (Time configuration) : régler l’heure ou préciser un serveur de temps NTP, local ou sur internet
  • DNS et routage (DNS and routing) : reprend les informations définies à la première configuration du serveur, on peut y modifier le nom d’hôte, le domaine, les DNS et la passerelle.
  • Services d’authentification (Authentification services) : pour utiliser des comptes Active Directory ou LDAP à la place des comptes d’utilisateurs locaux
  • Démarrage / arrêt de machine virtuelle (VM startup / shutdown) : utile une fois que des VM seront créées, pour automatiser l’arrêt et le démarrage des VM avant ou après un arrêt du serveur VMware