Catégories
Expert Logiciels

Veeam : supprimer proprement des fichiers de sauvegarde

Pour sauvegarder votre environnement virtualisé, vous aviez choisi la solution Veeam Backup and Replication afin de réaliser un backup régulier de vos machines virtuelles. Que ce soit avec hyperviseur VMware vSphere ou Microsoft Hyper-V, Veeam est compatible avec les deux leaders du marché de la virtualisation.

Après une série de tests, en cas de changement de disque de sauvegarde ou de saturation de celui-ci, on peut vouloir supprimer les fichiers de sauvegarde créés par Veeam. Ces fichiers VBK, VIB et VBM se multiplient et occupent une place importante sur le disque dur du serveur de sauvegarde, le SAN ou le NAS. Dans le cas où l’on supprime un job de sauvegarde ou de réplication (Backup job ou Replication job), ces fichiers restent présents sur le stockage distant et ne seront pas supprimés. Ce tutoriel explique donc comment effacer proprement les fichiers du backup repository créés par Veeam pour ne pas les supprimer et générer des problèmes de dépendance. Ainsi, le disque sera allégé de ces centaines de gigaoctets, un ménage qui devient une opération de maintenance sur le système de sauvegarde des VM de l’entreprise.

Ce guide a été réalisé pour Veeam Backup & Replication 9.0 et 9.5 avec un environnement VMware vSphere mais cela est identique avec HyperV de Microsoft.

 

Supprimer des fichiers de sauvegarde Veeam B&R 9.5

1. Ouvrir la console Veeam Backup and Replication 9.5.

2. Dans le menu en bas à gauche, cliquer sur « Home » puis trouver Backups, Disks sur la partie au-dessus, toujours dans le panneau de gauche. Procédure identique pour supprimer des fichiers d’un « Replica » (réplication de VM).

3. Trouver le Job name pour lequel supprimer des données. Faire un clic droit dessus et « Delete from disk » pour supprimer toutes les sauvegardes du job ou sur les backups de VM à effacer.

5. Le disque de destination est ainsi allégé de toutes les sauvegardes complètes et incrémentielles qui avaient été réalisées avec cette tâche planifiée.

 

Supprimer des fichiers Veeam Backup & Replication 9.0

1. Ouvrir la console Veeam Backup and Replication 9.0.

2. Dans le menu de gauche, cliquer sur « Backup & Replication » :

3. Dérouler « Backups et Disk » ou « Replicas et Ready » selon le type de sauvegarde Veeam à supprimer : une sauvegarde classique ou une réplication des machines virtuelles.

4. Faire un clic droit sur une ligne Job name pour effacer l’intégralité des fichiers de cette tâche de sauvegarde, ou alors dérouler le Job pour ne supprimer que les fichiers relatifs à une ou plusieurs VM sauvegardées.

5. Maintenant, le support de sauvegarde (disque dur interne, NAS, SAN…) ne contient plus les fichiers de sauvegarde des jobs en question. La suppression a été faite proprement et aucune dépendance ne manquera entre la tâche et le stockage.

Catégories
Expert Réseau Sécurité

Veeam Backup : ouvrir les ports TCP du pare-feu

La solution de sauvegarde Veeam Backup & Replication permet de créer des copies et des réplications de machines virtuelles basées sur hyperviseur VMware vSphere et Microsoft Hyper-V. Ce logiciel est très populaire en entreprise, par sa facilité de mise en oeuvre et sa fiabilité. Il est possible de répliquer les VM sur un SAN, un NAS, un serveur Linux, un Windows Server ou simplement une machine Windows avec un partage CIFS, que ce soit en réseau local LAN ou vers un site distant. Mais comme pour tout transfert de données par le réseau, il faut ouvrir des ports TCP / UDP pour communiquer entre l’hôte et la cible. Ce guide indique quels sont les ports TCP à ouvrir sur le firewall logiciel ou matériel selon l’hyperviseur Microsoft Hyper-V ou VMware vSphere pour recevoir les sauvegardes envoyées par Veeam Backup & Replication.

Il s’agit du même mode de fonctionnement pour Veeam Backup & Replication versions 6, 7, 8 et 9 (9.5 y compris).

 

Ports firewall pour sauvegarde Veeam Backup Repository 9.0

Concerne les connexions à Veeam Backup Repository et Backup Proxy en version Veeam B&R 9.0. Le logiciel utilise les ports TCP 2500 à 5000 pour ses transferts de fichiers depuis un hyperviseur VMware vSphere ou ESXi. Il n’est pas nécessaire d’ouvrir toute la plage mais chaque connexion utilisera un port à partir de 2500, ce qui peut rapidement monter à plus d’une dizaine de ports pour gérer les échanges. Par exemple, ouvrir les ports TCP de 2500 à 3000 sera suffisant pour trois tâches de sauvegarde en simultané.

Ports Veeam Backup & Replication 9.0 pour VMware

Ports Veeam Backup & Replication 9.0 pour Microsoft Hyper-V

Ports Veeam Backup & Replication 9.5 pour VMware

Ports Veeam Backup & Replication 9.5 pour Microsoft Hyper-V

Toutes les informations sur les ports TCP / UDP à ouvrir pour utiliser les solutions de sauvegarde Veeam sur un réseau local ou étendu se trouvent sur sur cette page de Veeam Knowledge Base KB1518, intitulée « Ports requis pour le fonctionnement de Veeam Backup & Replication » avec explication quant à leur rôle.

Catégories
Expert Logiciels

Présentation des logiciels Veeam Backup & Replication

Bien connu des ingénieurs d’infrastructures virtualisées, l’éditeur de logiciels Veeam est une référence dans les outils de sauvegarde pour hyperviseurs VMware vSphere et Microsoft Hyper-V. La suite Veeam Backup & Replication est la plus utilisée des solutions de sauvegarde de machines virtuelles hébergées sur des serveurs dédiés à la virtualisation.

Si Veeam Backup Essentials suffit pour les PME qui sont équipées d’un cluster de virtualisation de maximum six sockets, soit trois serveurs de chacun deux processeurs, les logiciels Backup & Replication et Veeam ONE pour les architectures plus complexes font partie de Veeam Availability Suite.

Dans sa version 9.0, Veeam Backup & Replication est compatible avec les hyperviseurs VMware vSphere 4.1, 5.x et 6.x et Hyper-V 2008 R2 SP1, 2012 et 2012 R2.

De son côté, Veem ONE s’occupe de superviser et créer des rapports sur les infrastructures VMware et Hyper-V ainsi que sur le serveur Veeam B&R.

Lors de l’installation du composant indispensable Backup & Replication, nous sommes face à une interrogation : à quoi correspondent les trois logiciels proposés par Veeam B&R ?

 

Veeam Backup & Replication

C’est le logiciel principal et indispensable de la suite Veeam. Comme son nom l’indique, Backup & Replication va sauvegarder et répliquer les machines virtuelles sur un espace de stockage ou sur une autre infrastructure virtualisée (distante si possible). Ce logiciel est à installer sur le serveur qui va gérer les sauvegardes, généralement une VM dédiée à Veeam.

Le serveur Veeam sera physique ou virtuel mais nécessite un système d’exploitation Windows. Server 2008 SP2, 2008 R2 SP1, 2012 et 2012 R2 mais aussi Workstation Windows 7 SP1, 8.x et 10, le tout en 64bits. SQL Server 2012 Express est livré avec mais on peut utiliser un serveur SQL dédié à partir de la version 2005.

Un serveur de sauvegarde Veeam B&R contiendra, au minimum, le logiciel Backup & Replication ainsi que la B&R Console pour gérer le logiciel en local (connexion en localhost). Cette console peut aussi être installée sur les postes distants des administrateurs de sauvegarde.

Les infrastructures complexes pourront décentraliser les rôles Backup Proxy et Backup Repository pour gagner en performance.

 

Veeam Backup & Replication Manager

Le manager Veeam B&R est optionnel et ne concerne que les grosses infrastructures de sauvegarde, afin de gérer les données depuis plusieurs serveurs ou sites de sauvegarde depuis un point central. Il n’est pas nécessaire d’installer Veeam B&R Manager s’il n’y a qu’un seul serveur Veeam dans le parc informatique.

 

Veeam Backup & Replication Console

Installé de base sur le serveur Veeam B&R, le composant Console peut aussi être installé sur un poste distant qui sera chargé de gérer et surveiller le serveur de sauvegarde. Cette console décentralisée se connectera au serveur Veeam, à la manière des consoles de management Exchange ou VMware.

La console peut être installée sur un poste d’administration Windows 10, 8.x et 7 SP1, du moment qu’il est d’architecture 64bits.