Catégories
Expert Virtualisation Windows 10

Optimiser une machine virtuelle Windows 10

Les entreprises ont appris à passer de serveurs physiques à des hôtes de virtualisation qui hébergent des machines virtuelles. Moins coûteux qu’une multitude de serveurs dédiés, un bon investissement de départ pour un cluster de plusieurs hôtes et un stockage centralisé de type SAN, pour obtenir un système performant et fiable, en interne ou ou externalisation cloud (IaaS / PaaS).

Si les machines virtuelles ne concernent pas que des systèmes d’exploitation serveur (Microsoft Windows Server, Linux, Unix…), la virtualisation est aussi utile pour disposer de machines de test et d’exploitation sans avoir à maintenir des unités centrales physiques, qui tombent en panne et qu’il faut renouveler.

Voici des recommandations pour améliorer les performances et réduire la consommation de machines virtuelles qui tournent avec Windows 10. Une optimisation aussi importante qu’économique en termes financier et de maintenance. Ces bonnes pratiques ne sont pas réservées à un système de virtualisation plutôt qu’un autre, cela concerne le système d’exploitation invité (Guest OS). Ces modifications s’appliquent donc sur VMware vSphere / vCloud / ESXi, Microsoft Hyper-V, Oracle VM, Xen… pour les versions serveur mutualisé en entreprise, ou VMware Workstation / Player, Microsoft VirtualPC, VirtualBox… pour les postes de travail indépendants.

 

Paramètres pour optimiser une VM Windows 10

Drivers de la machine virtuelle

Installer les drivers de virtualisation est indispensable pour avoir de bonnes performances et une configuration adaptée aux environnements virtualisés : VMware Tools, Oracle VirtualBox Guest Additions. C’est en natif pour les VM sous Hyper-V qui reconnaitront l’hyperviseur Microsoft et installeront automatiquement les drivers adéquats.

 

Désactiver la veille

Paramètres, Système, Alimentation et mise en veille : désactiver les veilles Ecran + Veille ordinateur en passant les valeurs sur Jamais.

 

Options d’alimentation

Dans les paramètres avancés des Options d’alimentation :

  • Disque dur > Arrêter le disque dur après : 0 (minutes) soit Jamais
  • Veille > Veille après : 0
  • Veille > Autoriser la veille hybride : Désactivé
  • Veille > Mettre en veille prolongée après : 0 (minute) soit Jamais
  • Affichage > Eteindre l’affichage après : 0 (Jamais)

 

Désinstaller les programmes inutiles

Dans les Paramètres, icône Applications. Soit par la liste des Applications et fonctionnalités, soit en utilisant l’ancienne interface Programmes et fonctionnalités, à droite ou tout en bas de l’écran (ou directement exécuter appwiz.cpl).

De base, Windows 10 installe Microsoft OneDrive. On peut désinstaller ce logiciel de stockage cloud s’il n’est pas utilisé dans l’entreprise.

 

Désinstaller les applications intégrées de Windows 10

En standard, Windows 10 est livré avec de nombreuses applications à destination du grand public : Courrier, Météo, Skype, les jeux Solitaire Collection…

Dans Paramètres, Applications, menu Applications et fonctionnalités, désinstaller chaque logiciel inutile.

 

Désactiver des fonctionnalités Windows

Pour gagner de l’espace disque mais surtout supprimer des fonctions totalement inutiles dans une machine virtuelle à but professionnel, on peut également supprimer des fonctionnalités multimédia Windows.

Retourner dans les Paramètres de Windows 10, Applications, Applications et fonctionnalités, Programmes et fonctionnalités (ou exécuter optionalfeatures). Sur la gauche, cliquer sur Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows.

Dans cette liste, on pourrait désactiver selon l’usage de la VM :

 

Windows Update

Télécharger et installer les dernières mises à jour de Windows : Paramètres, Mise à jour et sécurité, Windows Update. Que ce soit en téléchargement direct sur internet ou par un serveur interne WSUS.

Catégories
Expert Virtualisation

Optimiser une machine virtuelle Windows

Le système d’exploitation installé sur une machine virtuelle est le même que celui pour un ordinateur physique. Néanmoins, certaines fonctions deviennent inutiles voire ralentissent inutilement la VM.

Que ce soit pour VMware ESXi ou Microsoft Hyper-V, l’optimisation d’une machine virtuelle peut faire économiser des ressources matérielles et donc de l’argent à l’entreprise. Ce sera également très utile en VDI, la virtualisation de poste de travail, où les économies se feront par multiples de cent ou de mille.

Cette liste de paramétrages peut également être appliquée à une machine virtuelle ou un ordinateur qui serait destiné à un usage de test, sans accès internet, par exemple dans le cadre d’une formation. Windows Vista, 7, 8 et 8.1 sont concernés par ces options mais Windows XP n’embarque pas toutes ces fonctions.

 

Fonctions à désactiver pour optimiser une machine virtuelle

Chaque option est à désactiver si la fonctionnalité est inutile.

  • Désactiver la restauration système
  • Désactiver la défragmentation de disque en arrière-plan
  • Désactiver le service Windows Search (indexation de fichiers)
  • Désactiver le service Windows Update (mises à jour de Windows)
  • Désactiver le service Windows Defender (antivirus / protection contre les logiciels malveillants)
  • Désactiver l’écran de veille, la veille de l’ordinateur et la veille prolongée
  • Désactiver les effets graphiques

Penser à désactiver les alertes du centre de maintenance pour tous ces éléments.

Pour aller plus loin, lire ce guide d’optimisation pour VMware View Horizon.

Catégories
Actualité Expert

Nouveautés de Hyper-V sur Windows Server 2012 R2

La mise à niveau d’un serveur Windows 2012 en R2 apportera entre autres la dernière version de l’hyperviseur Hyper-V.

 

Nouveautés apportées par Hyper-V de Windows Server 2012 R2

  • Bios basé sur UEFI
  • Simplification des drivers virtuels
  • Support de Windows 8 et 8.1 ; Server 2012 et 2012 R2
  • Support amélioré des machines virtuelles Linux
  • Activation automatique des licences Windows (zero touch)
  • Compatibilité complète entre datacenter et IaaS Azure (site de secours pour PRA ou PCA)
  • Migration à chaud et sans interruption entre un hôte Server 2012 et un nouveau 2012 R2
  • Live Migration jusqu’à deux fois plus rapide
  • Extension ou réduction de la taille du fichier VHDX à chaud
  • Export et clone à chaud
  • Compression CPU pour économiser de la bande passante réseau durant une migration
  • Utilise SMB ou SMB Direct sur les liens réseau supérieurs à 10GbE
  • QoS sur le stockage
  • Configuration de la réplication des VM chaque 30 secondes, 5 minutes ou 15 minutes

Télécharger la vidéo ou le PowerPoint de présentation ici.