Catégories
Actualité

Parts de marché des moteurs de recherche – Décembre 2020

En ce début janvier 2021, c’est l’occasion de faire le point sur les parts de marché des moteurs de recherche en France et dans le monde au cours de l’année 2020. Ces statistiques fournies par StatCounter confirment le monopole incontestable de Google sur ses concurrents, qu’ils soient privés ou ouverts. Le géant américain s’impose largement devant Bing, Yahoo, DuckDuckGo, Qwant, Ecosia, Yandex, Baidu, etc. Les moteurs alternatifs n’arrivent pas à percer suffisamment pour détrôner le leader de la recherche sur internet.

Classement des moteurs de recherche en France – Décembre 2020

Avec plus de 90% des recherches sur internet en France qui passent par Google, l’entreprise américaine confirme sa position de meneur, aussi bien sur mobile que sur desktop. Imposé par défaut sur Windows 10 et son navigateur Edge, Bing n’arrive pas à gagner du terrain. Sur smartphone, la douche froide est encore plus marquée avec 97,21% des parts de marché en décembre 2020, un chiffre stable sur toute l’année 2020 et qui ne devrait pas faiblir en 2021. Malgré un engouement récent, DuckDuckGo, Ecosia et Qwant restent bien à la traine.

Utilisation des moteurs de recherche aux Etats-Unis – Décembre 2021

Les Etats-Unis sont à peine plus favorables à Bing qui gratte quelques points, en restant néanmoins bien loin de parts de marché acceptables pour Microsoft. Ne parlons pas de Yahoo, DuckDuckGo et les autres qui se partagent les miettes.

Part de marché des moteurs de recherche dans le monde – Décembre 2021

Dans le monde, Google est globalement utilisé dans plus de 9 recherches sur 10. Incontestablement le moteur de recherche préféré sur ordinateur, tablette et smartphone, on pourra même dire que ce chiffre est à tendance légèrement positive puisqu’il gagne 0,8% depuis juillet 2017. Baidu en Chine et Yandex en Russie ne suffisent pas à abaisser le taux d’utilisation du moteur Google Search.

Notons même que Google atteint même 94,55% des recherches sur smartphone dans le monde.

Catégories
Internet

Nouvelles conditions d’utilisation Gmail (décembre 2020 / 25 janvier 2021)

La vie privée sur internet est une douce illusion. Il y a du bon et du mauvais quant à l’utilisation de nos informations personnelles par les GAFA et associés (Airbnb, Alibaba, Amazon, Apple, Facebook, Google, LinkedIn, Microsoft, Netflix, Twitter, Uber, Wikipédia, Yahoo). Dans le bon, il y a les fonctionnalités qu’un écosystème tel que Google peut apporter pour se simplifier la vie. Simple exemple, vous ouvrez Maps et vous tapez le nom d’un contact pour que Google propose l’itinéraire jusqu’à son domicile ou son lieu de travail. Mais l’Europe ayant modifié certaines conditions d’utilisation, Google a mis à jour sa politique d’utilisation des fonctionnalités intelligentes pour se conformer à la loi. Il faut donc consciemment accepter de diffuser ses informations de vie privée au géant américain pour continuer d’en profiter. Cela concerne la messagerie électronique Gmail, mais aussi Meet (visioconférence qui remplace Hangouts) et Chat (concurrent de Slack et Microsoft Teams).

Google demande que la validation soit approuvée d’ici le 25 janvier 2021. Si ce n’est pas fait, malgré les relances par mail et sur l’application mobile, les fonctionnalités avancées (qui étaient auparavant intégrées sans possibilité de les désactiver) cesseront d’être opérationnelles. Pas grave, il sera toujours possible de les réactiver en suivant ce tutoriel. Et même sans les valider, ou en les refusant, il sera toujours possible d’utiliser Gmail dans une version un peu plus limitée (voir dernier paragraphe).

Pour ceux qui se posent la question, ces fonctionnalités étaient déjà activées sur votre compte mais sans que la demande explicite ait été formulée par Google lors de la création du compte Gmail.

 

Approuver les fonctionnalités intelligentes de Google Gmail

Sur ordinateur

1. Aller sur gmail.com

2. En haut à droite de l’écran, cliquer sur la roue dentée des Paramètres et choisir Afficher tous les paramètres.

3. A l’onglet Général, descendre jusqu’à trouver « Fonctionnalités intelligentes et personnalisation » .

4. Cocher ou décocher la case pour activer ou désactiver les fonctionnalités intelligentes telles que décrites dans cet article.

Sur smartphone et tablette

1. Ouvrir l’application Gmail sur Android ou iOS (iPhone et iPad).

2. Appuyer sur le bouton menu des trois barres puis sur Paramètres, tout en bas de la liste.

3. Appuyer sur l’adresse e-mail @gmail.com à modifier.

4. Descendre l’écran jusqu’à trouver « Général » .

5. Cocher ou décocher pour activer ou désactiver les fonctionnalités intelligentes telles que décrites dans cet article.

Ces questions sont aussi posées à l’ouverture de l’application Gmail sur mobile :

 

Choisissez la manière dont vos informations seront utilisées et partagées sur Gmail, Google Chat et Google Meet avant le 25 janvier 2021

Bonjour,

Pour vous permettre de mieux contrôler vos informations et vous aider à respecter les exigences de conformité, nous avons mis en place deux nouveaux paramètres pour Gmail, Chat et Meet Grâce à ces paramètres, vous pouvez choisir comment vos informations sont utilisées dans Gmail, Chat, Meet, ainsi que dans d’autres produits Google.

Ce qu’il faut savoir

Commençons par le paramètre « Fonctionnalités intelligentes et personnalisation » dans Gmail, Chat et Meet. Il vous permet de décider si vos données Gmail, Chat et Meet peuvent être utilisées afin de proposer des fonctionnalités intelligentes pour chacun de ces services. Voici quelques fonctionnalités intelligentes de Gmail, Chat et Meet qui dépendent de vos données :

  • Filtrage/Classification automatique des e-mails (catégories Principale/Réseaux sociaux/Promotions)
  • Rédaction intelligente et Réponse suggérée dans les e-mails
  • Fiches récapitulatives au-dessus des e-mails (suivi des colis, voyages, etc.)
  • Extraction des détails d’un événement afin de créer une entrée d’agenda

Le deuxième paramètre, « Fonctionnalités intelligentes et personnalisation dans d’autres produits Google », vous permet de décider si vos données Gmail, Chat et Meet peuvent être partagées avec d’autres produits Google pour activer les fonctions de personnalisation. Voici quelques fonctionnalités qui dépendent des données de Gmail, Chat et Meet dans d’autres produits Google :

  • Rappels envoyés par l’Assistant concernant vos factures à régler
  • Affichage dans Maps des réservations de restaurants
  • Regroupement de vos itinéraires dans Travel
  • Affichage des cartes de fidélité dans Google Pay

Que dois-je faire ?

Si vous souhaitez continuer à utiliser les fonctionnalités ci-dessus et plus encore après le 25 janvier 2021, choisissez de les laisser activées dans les paramètres Gmail. Si vous avez déjà choisi d’activer ou non ces paramètres sur votre application mobile Gmail ou sur votre ordinateur, vous n’avez rien d’autre à faire. Vous pouvez à tout moment modifier ces options dans Gmail.

Sur votre ordinateur

Si vous utilisez un ordinateur, connectez-vous à votre compte Gmail pour configurer ces paramètres pour xxx@gmail.com

Sur votre téléphone

Sur votre téléphone, ouvrez votre application Gmail (disponible sur iOS et Android) afin de configurer ces paramètres pour le compte maxxx@gmail.com. Si vous utilisez l’application mobile Gmail, mais que vous n’avez pas encore vu de notification concernant ces paramètres, vous devez peut-être mettre votre application à jour. Si vous ne le pouvez pas, configurez ces paramètres à partir d’un navigateur pour ordinateur, comme décrit ci-dessus. En savoir plus

Merci d’avoir choisi Gmail.

—L’équipe Gmail

Catégories
Actualité

Panne Google, Gmail, YouTube du 14 décembre 2020

Si vous n’avez pas réussi à consulter vos mails, aller sur YouTube ou ouvrir un document sur Drive, ce n’est pas un problème sur votre ordinateur ou votre mobile. Au bureau ou à la maison, les services Google ont été indisponibles pendant environ 40 minutes et cela a touché le monde entier. Une panne internationale qui concernait autant les entreprises que les particuliers.

Entre 12h56 et 13h35 ce 14 décembre 2020, tous les services de Google étaient inaccessibles. Que ce soit Gmail, Drive, Calendar, Maps, YouTube, Play Store ou encore Meet, tous affichaient une « Erreur 500 » ou « Erreur 502 » sur un navigateur internet qui avait déjà été connecté à un outil de Google. Les sites fonctionnaient en navigation privée, mais sans pouvoir s’identifier. La piste s’oriente donc vers une panne des serveurs d’authentification chez Google.

Une panne majeure donc, qui concernait aussi la consultation de courriels sur mobile, la navigation GPS Maps ou la lecture de musique sur YouTube, sur smartphone et tablette, sur Android et iOS. Les assistants vocaux OK Google et Google Home ne fonctionnaient pas non plus durant cette courte période.

Aussi, si vous gérez votre messagerie électronique sur Microsoft Outlook de la suite Office, un message d’erreur demandait sans cesse de se ré-identifier, sans que cela fonctionne, évidemment, mais également sans donner une raison explicite au problème.

Tous les services Google étaient indisponibles durant quelques dizaines de minutes, le 14 décembre 2020. Une panne mondiale comme il en arrive très peu chez Google.

Voici le site qui donne l’état de santé des services Google.

Cela pose encore une fois la question de la dépendance aux services de Google. Les plus réfractaires se servent de cette panne généralisée comme d’un argument alors que les autres auront vite oublié cet épisode lorsqu’ils voudront regarder la dernière vidéo d’un Youtubeur ou envoyer un mail.

Catégories
Intermédiaire Internet

Gmail : rechercher les messages volumineux

Besoin de faire de la place sur votre boite Gmail ? Vous avez reçu un message qui dit que les 15Go sont atteints et que vous ne pourrez bientôt plus envoyer ni recevoir de mails ? Ce n’est peut-être pas la faute aux messages trop gros ou aux pièces-jointes trop volumineuses, mais il faut agir rapidement pour ne pas se retrouver bloqué.

Le message d’erreur Google qui indique que votre compte Gmail est surchargé :

Vous utilisez la totalité de votre espace de stockage. Il vous sera bientôt impossible d’envoyer et de recevoir des e-mails, sauf si vous libérez de l’espace ou si vous achetez de l’espace supplémentaire. Un délai maximal de 24 heures peut être nécessaire pour que ces modifications soient appliquées à votre espace de stockage.

Il faut savoir que l’espace offert par Google pour Gmail est commun à Google Drive et Google Photos. Ce ne sont donc pas forcément vos courriels qui prennent une place considérable. Ce lien montre la répartition de l’espace disque, entre Google Drive, Mail et Photos :

La limite des 15Go tient pour les comptes gratuits, les organisations et professionnels avec G Suite (ex Google Apps for Work) disposent de 30Go par boite aux lettres. Mais ça ne suffit pas toujours. Alors oui, il est possible de souscrire à une extension de stockage pour un prix assez raisonnable : 20€ à l’année pour avoir un espace de 100Go, 30€ pour 200Go, 100€ pour 2To et même 600€ pour 10To. Mais là, on n’est plus dans une utilisation personnelle ou raisonnée du stockage Google.

Mais revenons-en à notre tutoriel pour cibler tous les courriels avec pièce jointe volumineuse. Avec la fonction de recherche, il est possible de filtre tous les messages de taille importante de la Boite de réception mais aussi de tous les autres dossiers (libellés) du compte Google Mail. Mais ce guide explique aussi comment vider la corbeille de Gmail, pour supprimer définitivement les messages supprimés.

 

Chercher tous les messages volumineux de Gmail

1. Ouvrir un navigateur internet et se connecter à Gmail.

2. Dans la barre de recherche, à droite du logo Gmail, écrire « larger:10MB » et cliquer sur la loupe pour rechercher :

« larger:10MB » signifie « supérieur à 10Mo » soit le filtre pour trier et n’afficher que les fils de discussion qui sont plus lourds que 10Mo. Il suffit de quelques photos pour exploser ce quota.

On peut bien évidemment indiquer une autre valeur (larger:20MB, par exemple) ou préciser que ce ne sont que des messages dont les pièces jointes font plus de 10Mo : « has:attachment larger:10mb » .

3. Dans la liste, sélectionner les messages volumineux à supprimer puis cliquer sur l’icône en forme de poubelle :

4. A gauche de l’écran, aller dans le menu latéral pour trouver le dossier « Corbeille » : il n’est pas affiché par défaut, il faut descendre en bas de la liste des libellés (dossiers) pour cliquer sur « Plus » et enfin trouver la Corbeille (juste en dessous de Spam).

5. Les messages dans la corbeille (l’équivalent des « éléments supprimés » de Outlook) sont automatiquement effacés 30 jours après leur suppression d’un dossier de réception ou d’envoi. L’objectif est ici d’anticiper ce délai pour immédiatement récupérer de l’espace disque sur le compte Google.

Cliquer sur le message « Vider la corbeille » en haut de la liste » :

6. Confirmer la suppression des messages par « OK » :

7. Les messages supprimés étant définitivement effacés, de l’espace libre supplémentaire sera disponible sur le compte Gmail et la notification d’espace saturé disparaitra après quelques minutes.

 

Tutoriel vidéo pour supprimer les mails volumineux de Gmail

Catégories
Actualité Android

Android 11 : les nouveautés

Comme quasiment chaque année, Google sort une nouvelle version de son système d’exploitation mobile, le largement célèbre Android. Logiciel choisi par les plus grands constructeurs (en fait, tous sauf Apple), les smartphones et tablettes Samsung, Sony, Asus, LG, Xiaomi, Honor, Huawei, Wiko et même Nokia tournent avec Android. Depuis 2008, Google fait évoluer son OS que l’on peut juger correct depuis la version 4.

A peine sorti en septembre 2019, Android 10 va cependant rester le système le plus récent jusqu’à la fin de l’été 2020. Si l’on parle déjà de la v11, c’est parce que Google a distribué Android 11 Developer Preview à destination des constructeurs de matériel et des éditeurs d’applications. Et en a profité pour dévoiler quelques nouveautés sur Android11, qui n’est plus appelé par un nom de sucrerie depuis la dixième version.

Est-ce que votre smartphone est compatible et va recevoir Android 11 ? Google n’a pas encore dévoilé la liste des appareils éligibles mais il faudra encore patienter quelques mois avant de l’avoir et de pouvoir faire une mise à jour Android 10 vers Android 11. En attendant, seuls les téléphones Pixel 2, 3, 3a et 4 peuvent recevoir Android 11 Developer Preview avec ADB.

 

Les principales nouveautés de Android 11

Réseau 5G

En premier lieu, les appareils pensés pour Android 11 seront prêts pour la 5G. Cela ne signifie pas qu’un ancien périphérique qui pourra bénéficier d’Android 11 sera par la même occasion compatible 5G, car cela dépend de la puce réseau mobile embarquée, mais au moins le système sera prêt. Quel intérêt à la 5G ? Faire encore plus de streaming vidéo, de réalité mixte et virtuelle, de cloud gaming (jeu vidéo en ligne), etc.

Nouveaux formats d’écrans

Android 11 sera compatible avec les dernières nouveautés en matière de format d’affichage. Après les débordements sur les côtés (waterfall) comme les Samsung Galaxy S* Edge et les encoches « gouttes d’eau » (pinhole), Android11 prévoira les formats les plus excentriques comme les écrans pliables, incurvés, souples…

Stocker des informations confidentielles

Android 11 fait évoluer le wallet qui permet de stocker des billets de train ou de cinéma, des cartes de fidélité. Google veut aller plus loin et prépare Android à la norme ISO 18013-5 qui autorise le téléphone à conserver une copie certifiée d’un passeport, une carte d’identité, un permis de conduire. La pièce d’identité virtuelle n’est pas encore d’actualité mais votre téléphone sera compatible le jour où cela sera possible.

Messagerie

L’application intégrée de messagerie, Google Messages, pourra être configurée avec une bulle de conversation, comme Facebook Messenger.

Mises à jour système par Google Play

Google souhaite une diffusion plus rapide des correctifs de sécurité. Plutôt que d’attendre que le constructeur valide et déploie une mise à jour système, Android 11 passe à 22 (au lieu de 10) modules qui seront mis à jour par Google Play Store, le magasin d’applications. C’est donc déjà le cas aujourd’hui sur quelques composants mais Google généralise la chose.

Animations, vidéos et appareil photo

Une nouvelle API pourra décoder et créer des fichiers HEIF, bien plus légers que les animations GIF.

Autorisations

Lorsqu’une application demande une autorisation spéciale (accéder à l’appareil photo, aux contacts, etc), Android 11 ajoute une troisième possibilité. A côté des « Autoriser » et « Ne pas autoriser » s’ajoutera « Seulement cette fois » (Only this time). Ainsi, l’application devra à nouveau demander la permission à l’utilisateur la prochaine fois qu’elle voudra faire un accès externe.

Catégories
Actualité

C’est la fin entre Google et Huawei / Honor

Soupçonnée d’espionnage au profit du gouvernement chinois, le constructeur de smartphones Huawei est maintenant banni des Etats-Unis. Donald Trump a frappé un grand coup en annonçant l’interdiction aux entreprises américaines de travailler avec Huawei et Honor. Les sociétés basées aux USA n’ont plus le droit d’utiliser des équipements « conçus, fabriqués ou fournis par des personnes détenues par, contrôlées par ou soumises à la juridiction ou aux directives d’un adversaire étranger » et n’ont plus le droit de se fournir chez Huawei. Cela signifie donc que les mobiles Huawei et Honor n’ont plus l’autorisation d’utiliser des produits américains (Honor est une sous marque du groupe Huawei). Google est le premier concerné par cette annonce puisque les smartphones et tablettes Huawei & Honor utilisent le système d’exploitation Google Android.

Spécialisée dans les équipements et services de réseau et de télécommunications, Huawei ne peut immédiatement trouver une solution pour ses dizaines de millions de smartphones en circulation. Si la marque est très peu présente aux Etats-Unis, Huawei est en 2019 le second constructeur mondial de smartphones, derrière Samsung mais devant Apple et tous ses concurrents asiatiques. De plus, la marque gagne en notoriété et devient légitime à proposer des mobiles très haut de gamme comme le dernier Huawei P30 Pro qui est vendu à presque 700€.

Qu’en est-il aujourd’hui des smartphones Huawei et Honor ?

La décision du gouvernement américain contre Huawei va s’appliquer aux prochains appareils du constructeur chinois. Pour les mobiles actuellement vendus et utilisés, Google a affirmé que tout continuera de fonctionner normalement. Il n’est donc pas prévu que le système Android affiche un gros message d’erreur au milieu de l’écran ou que les applications soient bloquées du jour au lendemain.

Google l’affirme dans le tweet ci-dessous en précisant que les services Google Play continueront de fonctionner sur les appareils Huawei existants : « services like Google Play & security from Google Play Protect will keep functioning on your existing Huawei device. »

Pas d’inquiétude donc pour vos P20, P30 ou autre Mate et Honor. Vos smartphones vont continuer de pouvoir faire les mises à jour et installer applications et jeux !

Et demain ?

On ne peut pas encore deviner quelles actions seront appliquées par Huawei pour contrer cette interdiction. Se passer d’Android est un très gros chantier mais on sait que le constructeur chinois travaille depuis un moment sur un système d’exploitation maison. A la manière de Samsung et l’OS Tizen, depuis abandonné. Il n’est pas impossible de créer une alternative à Android mais l’écosystème Google est tellement présent qu’il est difficile de s’en passer. Outre l’interface du système d’exploitation, il faudra convaincre les éditeurs de porter leurs applications sur un « Huawei Store » pour que les utilisateurs retrouvent leurs jeux et apps (Facebook, Snapchat, Twitter…). Cela ne posera pas de problème pour les applications les plus populaires, les sociétés en question ne voudront pas perdre des dizaines de millions de clients, mais les petits développeurs auront peut-être plus de mal à créer une version spécifique Huawei. Et l’on se posera alors la question suivante : va-t-on acheter un mobile Huawei qui n’est pas 100% compatible avec le principal store d’applications ? Rappelons-nous que les utilisateurs de Windows Phone et Windows Mobile ont souffert d’une faible portabilité et en paient aujourd’hui le prix. Les applications Google, What’sApp et compagnie ont déserté le Store des appareils Microsoft / Nokia Lumia. Et que dire alors des applications Google, omniprésentes dans Android et très utiles au quotidien ? Gmail, Maps, YouTube…

Autre alternative, que Huawei utilise Android AOSP, la version open source de l’OS mobile dont les Etats-Unis ne peuvent empêcher l’utilisation (pour l’instant?). Mais le Chinois voudra-t-il encore baser son modèle économique sur un logiciel américain ? Sans Google, l’avenir est incertain pour Huawei et surtout pour ses futurs clients. Si la décision de Trump peut surprendre, il ne faut cependant pas omettre que Huawei est accusé d’espionnage à la solde du gouvernement chinois, ce qui fera encore plus hésiter les consommateurs en attendant le fin mot de l’histoire…

Catégories
Actualité

Google ferme son réseau social Google+

Le réseau social n’avait jamais réussi à percer face au mastodonte Facebook, malgré la puissance de feu du géant de l’internet. Le service Google+ va fermer et ne dérangera finalement que peu d’utilisateurs. Twitter et Facebook ont décollé, Google est resté cloué au sol, malgré son intégration avec Gmail et Drive. N’ayant pas su convaincre les internautes et rapidement délaissé par les marques et les influenceurs, le réseau social Google Plus ne sera plus qu’une histoire ancienne à reléguer avec les autres échecs de Mountain View (Google Wave, Motorola, Google Glass, les robots Boston Dynamics…).

Une faille de sécurité à l’origine de la fermeture de Google+

C’est suite à une faille de sécurité découverte en mars 2018 que la décision aurait été prise. On parle de 500 000 comptes utilisateurs qui auraient été touchés par un bug qui concerne l’API Google+, une interface de programmation pour faire le lien avec d’autres programmes informatiques. Un demi-million de comptes exposés à une faille de sécurité que des pirates auraient pu utiliser pour accéder à des champs optionnels des comptes G+ comme le nom, l’adresse mail, l’emploi, le sexe et l’âge de la personne. Ces cinq cent mille comptes ont été vulnérables durant une quinzaine de jours, le temps pour l’entreprise de mesurer l’étendue du problème et de corriger ce trou de sécurité. Pendant ces deux semaines, des hackeurs ont pu accéder aux données via l’une des 438 applications qui utilisent l’API de GooglePlus.

Un bug qui est resté en ligne entre 2015 et 2018, soit trois années avant que Google ne se rende compte du problème et le corrige. Tout ceci en catimini en mars dernier, sans avertir les utilisateurs ni les autorités américaines de régulation.

Aucun risque, d’après Google

Tout ceci est au conditionnel car Google a déclaré : « Nous n’avons trouvé aucune preuve qu’un développeur se soit rendu compte de ce bug, ou ait exploité l’API de Google + en ce sens, et nous n’avons trouvé aucune preuve que des données de profil Google + ont été utilisées à mauvais escient ». Mais la réalité est légèrement différente car techniquement, il n’y a que deux semaines d’historique donc des données ont pu être collectées en 2017 sans qu’on en trouve de trace en 2018.

De plus, la firme assure que la faille ne permettait pas d’accéder aux messages partagés sur le réseau social, ni au numéro de téléphone si celui-ci avait été renseigné sur son profil G+.

Un manque de transparence

Mais la note interne consultée par le Wall Street Journal indique que Google avait corrigé la faille et s’était caché de l’annoncer publiquement pour éviter une mauvaise publicité comme a pu subir Facebook suite au scandale de Cambridge Analytica après la campagne présidentielle américaine de 2016.

Légalement, rien n’obligeait Google de dévoiler publiquement la faille découverte dans son réseau social. La donne a changé en mai 2018 grâce au RGPD européen (le règlement général sur la protection des données) mais les Etats-Unis ne demandent toujours pas de déclaration publique si aucun vol de données n’a été constaté. Et si Google en parle aujourd’hui, serait-ce parce que des informations auraient finalement été dérobées ?

Pour la suite

Fermer un service n’est pas une chose facile puisqu’il faut admettre l’échec d’un projet dans lequel l’entreprise avait investi. Mais peut-être est-ce l’opportunité pour Google de tourner la page du mal-aimé Google+ avec le prétexte de la faille corrigée, plutôt que d’avouer un échec commercial ?

Pour rassurer les internautes, ses clients et ses partenaires économiques, Google a d’emblée annoncé qu’il procédait à une refonte majeure de son API, l’interface de connexion aux services comme Gmail depuis des applications tierces (éditées par des entreprises extérieures à Google).

Les abonnés à Google+ ont jusqu’à dix mois pour exporter leurs données avant la fermeture définitive du réseau social.

Catégories
Actualité

Démonstration de l’assistant vocal Google pour prendre des rendez-vous

La dernière conférence Google I/O a bluffé plus d’un amateur de technologie. Sundar Pichai, le PDG de Google, a présenté les avancées de l’assistant vocal Google Duplex devant un parterre de fans et de journalistes, tous ébahis par les progrès réalisés. Sundar Pichai explique en anglais les nouvelles possibilités de la voix numérique et diffuse la démonstration d’un appel vocal passé par le robot pour prendre rendez-vous chez un (vrai) coiffeur, puis pour la réservation d’une table dans un restaurant.

Les deux démonstrations sont étonnantes et l’interlocuteur humain à l’autre bout du combiné ne se rend pas compte qu’il a affaire à un assistant vocal informatique.

Il n’en fallait pas moins pour que le marketing d’Alphabet fasse une vidéo très positive.

L’intelligence artificielle Google AI n’est pour l’heure aussi avancée qu’en anglais mais la déclinaison internationale suivra ensuite, dès lors que le public accepte cette technologie dans son quotidien et que les entreprises paient pour ce service.

A terme, pour les professionnels, on peut facilement imaginer des centres d’appels remplacés par l’intelligence artificielle de Google. Ce n’est pas ouvertement l’objectif de Google Duplex mais ce sera la solution idéale pour répondre aux appels les plus courants des services de support (hotline, garantie, dépannage) avant de, si besoin, transférer l’appel à un humain pour des besoins plus spécifiques. Se pose ainsi le problème de l’emploi pour les téléprospecteurs et autres téléopérateurs de call centers. Les premiers tests en situation réelle auront lieu cet été aux Etats-Unis. Dans cinq ou dix ans, saurons-nous si nous parlerons à un humain ou à un robot informatique lors d’un appel à une entreprise.

Catégories
Internet Sécurité

Gmail : récupérer un mot de passe oublié

Dans une quête toujours plus absolue de la sécurité maximale, un compte Gmail reste protégé par un mot de passe qui se veut complexe donc impossible à deviner et difficile à cracker. Mais il peut arriver que l’on oublie son mot de passe, soit parce que ça fait longtemps qu’on ne l’a plus tapé, soit par un malencontreux trou de mémoire qui rend impossible l’accès à sa messagerie électronique. C’est aussi une solution pour essayer de récupérer la propriété d’un compte Gmail qui aurait été piraté par un hacker.

Gmail ou compte Google, même combat. Gmail étant un service de courriel proposé par Google, le fait d’oublier le mot de passe d’un compte Gmail rendra aussi impossible l’utilisation des autres services de Google, comme Drive, YouTube, Play Musique, Photos… Ce problème peut donc aussi concerner l’accès à l’agenda, Google Maps en mode profil connecté, Google+, etc.

Dès lors, quand on oublie son password, des possibilités sont offertes à l’utilisateur pour récupérer l’accès à son compte. Ce guide expose les différentes manières de retrouver un accès à son compte Google / Gmail quand on a oublié son mot de passe. Ces opérations sont réalisées sur un ordinateur avec un navigateur internet type Google Chrome mais les autres navigateurs (Firefox, Edge, Safari) proposent les mêmes fonctions, équivalentes également sur smartphones et tablettes (Android, iOS).

Google propose plusieurs manières de retrouver son mot de passe perdu de Gmail, que ce soit via une autre adresse de courriel, un téléphone ou avec des questions secrètes. Tour d’horizon et procédure.

A noter que Google ne propose jamais d’afficher le mot de passe utilisé, ni à l’écran, ni par mail, ni par courrier postal. Ce n’est ni gratuit ni payant, aucun service tiers ne peut dispenser ce service. Dans le cas d’oubli de mot de passe Google, la procédure de récupération va permettre de retrouver accès au compte mais en définissant un nouveau mot de passe, pas en lisant l’ancien.


 

Retrouver un mot de passe Google / Gmail

1. Ouvrir un navigateur internet et aller sur https://www.gmail.com/

2. Indiquer l’adresse e-mail nom@gmail.com et cliquer sur Suivant.

3. A l’écran de saisie du mot de passe omis, cliquer sur « Mot de passe oublié » :

4. Suivre les étapes proposées (dont l’ordre peut quelques fois différer).

Saisir votre dernier mot de passe Gmail (le dernier mot de passe dont vous vous souvenez pour ce compte). Sinon, cliquer sur « Essayer une autre méthode » pour continuer.

5. Si la double authentification par téléphone a été paramétrée, Google peut envoyer un SMS au numéro enregistré ou passer un appel avec un robot vocal. Si vous n’aviez pas indiqué de numéro de téléphone ou que celui-ci a entre temps changé, cliquer sur « Je n’ai pas mon téléphone » pour essayer une autre méthode.

6. On peut aussi obtenir un code de validation sur l’adresse e-mail de secours. Cette adresse secondaire avait été demandée lors de la création du compte Gmail, justement en cas d’oubli du mot de passe ou en cas de piratage du compte mail.

7. Si les précédentes méthodes ne sont pas satisfaisantes, il reste le jeu des questions secrètes qui avaient été posées à la création du compte Google.

8. Enfin, une dernière piste pour retrouver l’accès à Gmail serait d’indiquer la date (mois et année) à laquelle le compte Google avait été créé.

9. Si aucune des cinq méthodes n’est possible pour récupérer le compte, il faudra peut-être abandonner et créer un nouveau profil Google Gmail, ou attendre d’avoir le souvenir qui revient en mémoire pour essayer d’anciens mots de passe.

« Nous n’avons pas pu confirmer que ce compte vous appartient« 

Catégories
Actualité

Les voitures autonomes de Google à 360°

Google et la voiture autonome, c’est une histoire de longue date. Plusieurs années que les automobiles sillonnent les routes de Mountain View pour tester et améliorer le système de conduite autonome. Par l’intermédiaire de sa filiale Waymo, Google nous dévoile une vidéo à 360 degrés pour découvrir un trajet en véhicule autonome.

Tous les constructeurs d’automobiles ont cet objectif à moyen terme : affranchir le conducteur de tenir le volant durant ses trajets du quotidien ou pour partir en vacances. Si les fabricants traditionnels vont s’appuyer sur des sociétés leader dans la technologie, des startups et entreprises bien connues ont des avancées significatives dans le domaine. Uber est un acteur important, sans oublier Tesla qui offre le pilotage automatique Autopilot aux propriétaires de Model S et X.

C’est donc aujourd’hui Google qui passe sur le devant de la scène pour montrer la technologie Waymo LIDAR (détection par laser) et la vision assistée par ordinateur pour circuler en zone urbaine et anticiper quels risques pourraient arriver sur le trajet. La vidéo nous informe que la voiture Google Waymo est capable de sentir un danger en analysant tous les objets sur 300 mètres à la ronde autour du véhicule en mouvement.

Pour visualiser au mieux cette vidéo 360°, il faut bouger son smartphone afin de tourner autour du point central, utiliser une souris sur ordinateur ou porter un casque de réalité virtuelle (Cardboard VR, Google Daydream View) pour se sentir au volant du véhicule.. ou plutôt simplement assis sur le siège avant gauche.

Catégories
Actualité

Part de marché des moteurs de recherche

Voici un état des parts de marché des moteurs de recherche utilisés dans le monde sur le mois de juillet 2017. Ces statistiques les plus récentes confirment le monopole de Google sur toute la planète, à l’exception de l’un ou l’autre pays. Le géant américain a su largement s’imposer face à Yahoo, Bing, MSN, DuckDuckGo, Yandex, Baidu, AOL et les autres.

Ces statistiques sont données par StatCounter, un tracker web qui mesure l’audience des sites internet, et mises en forme par WRI.

 

Classement des moteurs de recherche en France

Avec 90% des recherches sur internet en juillet 2017, Google a réussi à s’imposer largement dans l’hexagone. A part les personnes qui ne savent pas installer un autre navigateur que Microsoft Edge ou Internet Explorer se retrouvent coincées avec Bing, tandis que DuckDuckGo est utilisé par autant d’internautes qu’il y a de fans de Linux.

 

Utilisation des moteurs de recherche aux Etats-Unis

Sur le même mois d’été de 2017, les internautes américains privilégient également Google Search dans 87% des cas mais la deuxième et la troisième place du podium sont disputées par Bing et Yahoo, moteurs qui ont d’ailleurs un accord de partenariat. Les autres crawlers sont loin derrière : AOL, Duck Duck ou le préféré des malwares Ask.com.

 

Part de marché des moteurs de recherche dans le monde

A l’échelle de la planète, les usages varient peu avec Google qui prend 92% des parts de marché de la recherche en juillet 2017 sur ordinateur de bureau, portable, smartphone et tablette. L’arrivée d’alternatives comme Baidu et Yandex est liée à leur succès dans leurs pays respectifs, la Chine et la Russie.

Catégories
Actualité

Android : Google Play fête ses 5 ans

Le magasin en ligne Google Play, qui regroupe maintenant le Store d’application, la musique, les livres et les films, fête ses 5 ans d’existence. Fer de lance du système Android, tout le monde a déjà utilisé le Google Play Store pour télécharger un nouveau jeu ou mettre à jour une application embarquée sur smartphone ou tablette, mais aussi sur un ordinateur Chromebook, une télévision Android TV ou une montre Android Wear.

Aujourd’hui, Google annonce plus d’un milliard d’utilisateurs actifs dans 190 pays qui consomment des millions d’applications, 40 millions de chansons et 5 millions de livres (ebook).

Pour la suite, avec toujours plus de smartphones Android vendus dans le monde, Google compte bien améliorer ses statistiques dans les années à venir. De plus, la plateforme de réalité virtuelle Daydream accentuera encore la position de Google Play dans le marché de la consommation de contenu en ligne.

Publicité Google Play de mars 2012

Pour célébrer ce cinquième anniversaire, Google a dévoilé le Top 5 américain de chaque catégorie.

Top 5 Applications

(sans compter les applications préinstallées d’origine comme Maps, Gmail ou YouTube)

  1. Facebook
  2. Facebook Messenger
  3. Pandora Radio (plus utilisé aux USA que Spotify)
  4. Intagram
  5. Snapchat

Top 5 Jeux vidéo

  1. Candy Crush Saga
  2. Subway Surfers
  3. Temple Run 2
  4. Despicable Me
  5. Clash of Clans

Top 5 Chansons

  1. Ed Sheeran – Thinking out loud
  2. Lorde – Royals
  3. Taylor Swift – Blank space
  4. Mark Ronson feat Bruno Mars – Uptown funk
  5. Pharrell Williams – Happy

Top 5 Albums

  1. Adele – 25
  2. Eminem – The Marshall mathers LP2
  3. Taylor Swift – 1989
  4. Drake – If you’re reading this it’s too late
  5. Kendrick Lamar – To pimp a butterfly

Top 5 Films

  1. L’interview qui tue (The interview)
  2. Reine des neiges (Frozen)
  3. Deadpool
  4. Star Wars : Le réveil de la force
  5. Les gardiens de la galaxie

Top 5 Livres

  1. Cinquante nuances de Grey de E L James
  2. Hunger Games (trilogie) de Suzanne Collins
  3. Game of Thrones de George RR Martin
  4. Nos étoiles contraires (The fault in our stars) de John Green
  5. Les apparences (Gone girl) de Gillian Flynn
Catégories
Android iOS (iPhone iPad) Logiciels

Numériser vos anciennes photos avec Google PhotoScan

Vous avez de nombreuses photos de famille dans des albums et vous aimeriez les avoir sur l’ordinateur pour les sauvegarder, les partager et en faire des albums numériques ?

Alors qu’il fallait disposer d’un scanner et passer du temps pour corriger les défauts de la numérisation depuis l’argentique, Google propose une application smartphone et tablette pour numériser en un temps record toutes vos anciennes photos. PhotoScan ne nécessite que peu de travail, les algorithmes de Google se chargeant de gommer automatiquement les défauts des photos argentiques et redonner des couleurs vives pour disposer d’une version numérique et propre des clichés, sans aucun reflet. Prendre une photo en photo peut sembler curieux mais le résultat est vraiment convaincant et vous fera ranger votre vieux scanner dans un carton au grenier. Par contre, Google PhotoScan ne numérisera pas les diapositives et négatifs.

Evidemment, la solution s’appuie sur Google Photo pour sauvegarder ces images dans le cloud, les organiser en albums à partager avec la famille et les amis. Il devient ainsi très facile de créer une collection de photos pour l’anniversaire d’un proche en rassemblant, dans une seule vidéo, les photos de sa naissance à aujourd’hui. Scanner des photos n’a jamais été aussi simple qu’avec un smartphone et la qualité est maintenant au rendez-vous !

 

Google PhotoScan numérise et améliore les photos au format papier

1. Télécharger l’application Photo Scanner sur le PlayStore – Android 5.0 minimum – (l’installation sera automatique sur le smartphone Android) ou sur iTunes pour iPhone et iPad (pour iOS 8.1 ou version supérieure). On peut aussi simplement ouvrir le magasin d’applications sur son téléphone ou sa tablette pour chercher « google photoscan » et l’installer.

2. Ouvrir l’application Google PhotoScan.

3. Prendre en photo l’intégralité d’une photo argentique.

4. Prendre quatre photos supplémentaires sur les points indiqués par l’application. Ces clichés complémentaires permettent d’obtenir une meilleure qualité et de supprimer les reflets habituels d’une photo imprimée sur papier brillant.

 

Plutôt que des explications écrites, il sera plus facile de comprendre comment fonctionne Google PhotoScan avec cette vidéo humoristique :

Catégories
Actualité

Casque de réalité virtuelle Google Daydream View

Google a dévoilé les prérequis matériels « Daydream Ready » pour utiliser son casque de réalité virtuelle. Plus abouti que le Cardboard en carton, le casque VR Daydream est vendu 80$ aux USA mais n’est pas encore importé en France. Le prix d’achat n’est pas excessif mais il faudra ajouter l’acquisition d’un smartphone très haut de gamme pour pouvoir utiliser la réalité augmentée par Google.

 

Prérequis smartphone pour utiliser Google DayDream

  • Bluetooth 4.2 LE
  • Taille de l’écran entre 4,7 et 6 pouces
  • Résolution minimum FullHD / 60 Hz avec <3ms de latence et <5ms de rémanence
  • Vulkan et Open GL ES 3.2
  • Capacité processeur à décoder deux flux vidéo 60 fps en même temps
  • Rendu à 60 images par seconde
  • Capteur capable de déterminer la température de surface de l’appareil
  • Android 7.0 Nougat au minimum

Pour l’instant, sont certifiés les Google Pixel / XL, Asus ZenFone 3 Deluxe, ZTE Axon 7 et Huawei Mate 9, la moitié n’étant pas commercialisée en France. D’autres modèles vont se rajouter à cette liste (on pense au Samsung Galaxy S7 et aux derniers Sony Xperia), sans compter les smartphones 2017 qui couvriront plus facilement les besoins de Daydream.

Les casques Daydream View sont déjà vendus aux Etats-Unis et permettent d’accéder à du contenu en immersion totale : Arte360VR, CNN, Streetview, YouTube VR et même Google Photos pour profiter de ses panoramas PhotoSphere en réalité virtuelle.

Le contenu cinéma va s’étoffer et les pionniers que sont Netflix, YouTube, HBO, Hulu et bien sûr Google Play sont prêts à diffuser des films en RV / VR.

Les jeux vidéo ne sont pas oubliés puisque quelques dizaines de titres sont d’ores et déjà disponibles pour petits et grands. Des jeux plutôt simples comme des jeux aussi célèbres que la simulation automobile Need for Speed.

Google PlayStore pour la réalité virtuelle Daydream

A mi-novembre, les casques Daydream View étaient commercialisés dans les pays suivants : Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, Australie, Allemagne. Puisque nos voisins germaniques peuvent acheter un casque DayDream pour 69€, nous pouvons espérer le trouver au même prix en France et en Belgique d’ici quelques semaines. De quoi économiser ou demander au Père Noël un nouveau smartphone !

Voir la page officielle Google sur la VR.

Catégories
Débutant Internet Tutoriel

Effectuer une recherche internet à l’aide d’une image

La recherche via des mots clés ou des phrases est quelque chose de courant et tout simplement devenu logique et automatique pour les internautes. Cela est utile quand on se pose une question, pour découvrir des sites en relations avec un thème précis ou tout simplement pour découvrir des nouveaux sites.

Un type de recherche alternatif existe : rechercher des sites via… une image, une photo !

Le moteur de recherche ne va pas faire une recherche sur un mot-clé mais va voir si votre image se trouve sur des sites internet.

Plusieurs sites permettent de faire ce genre de recherche, par exemple TinEye. TinEye permet de trouver où une image / photo a été publiée sur internet. Cela va même encore plus loin, il est possible de retrouver une image complète à partir d’un morceau de celle-ci. La base de données de TinEye étant cependant limitée, les résultats ne sont pas forcément concluants. Google Image implémente aussi cette possibilité, celui-ci bénéficiant d’une base de données énormes les résultats sont souvent très bons.

 

Google Image

Avec une image se trouvant sur votre disque dur

1) Ouvrir un navigateur internet et aller sur Google Images : https://www.google.fr/imghp?hl=fr&tab=wi.

 

2) Réduire la fenêtre du navigateur et glisser-déposer l’image ou la photo à rechercher :

 

Les résultats s’afficheront : 

 

Avec une image se trouvant déjà sur internet

1) Faire un clic-droit sur l’image du site et choisir « copier l’adresse de l’image » :

 

2) Coller l’adresse de l’image dans Google Images et cliquer sur la « loupe » pour lancer la recherche :

 

3) Google proposera les images correspondantes, cliquer sur « recherche par image » :

Les résultats apparaitront.

 

TinEye

1) Ouvrir un navigateur internet, par exemple Internet Explorer, et aller sur http://tineye.com/ :

 

2) Deux possibilités existent pour la recherche de lien avec une image : soit envoyer votre photo ou image sur le serveur de TinEye en cliquant sur « Parcourir… » , soit simplement indiquer l’adresse de l’image si celle-ci est déjà sur internet :

Catégories
Actualité

Quand sortiront les applications Google sur Windows 8 et Phone ?

Réponse encore évasive de la part de Google par le biais de son directeur de produit Google Apps : « Google ne planifie pas de développer des applications pour Windows 8. Nous investissons toujours là où se trouvent les utilisateurs. Malheureusement, ils ne se sont pas sur Windows Phone ou Windows 8 pour le moment. »

Pour l’instant, il n’est donc pas prévu de logiciel Gmail ou Drive sur Windows 8 RT ni sur les smartphones Windows Phone 8. On peut relativiser cette mauvaise nouvelle en se rappelant que les utilisateurs d’iOS ont attendu des années avant de pouvoir profiter d’une application Gmail sur leur iPhone. On peut donc dire que la sortie d’applications Google dépend du succès de Windows RT et de Windows Phone 8.

N’oublions pas que Google développe Android et privilégie de ce fait ce système d’exploitation mobile avant ses concurrents. Il sait qu’il doit capter les utilisateurs d’autres systèmes mais peut-être est-ce aussi une manière d’éviter de voir partir des clients.

Bien sûr, les versions web sont accessibles depuis un simple navigateur mais les applications dédiées permettent quelques fonctions supplémentaires et une intégration parfaite au sein du système d’exploitation.