Catégories
Développement Expert

Effacer le cache npm

Etroitement lié à Node.js, npm est le gestionnaire de paquets officiel de la plateforme JavaScript. Désormais propriété de GitHub, npm est installé en même temps que Nodejs puisque fait entièrement partie de l’environnement. Le Node Package Manager travaille avec un cache sur le disque dur de la machine, virtuelle ou physique, et celui-ci peut rapidement gonfler jusqu’à occuper plusieurs Go d’espace. Ce tutoriel explique comment vider le cache npm, ou clean npm cache en anglais, pour récupérer de l’espace disque et tout simplement supprimer les informations mises dans le cache npm / node.js pour débugger un problème.

Ce tutoriel fonctionne sur les systèmes d’exploitation Windows et Linux (Ubuntu, Debian, Red Hat, CentOS, Fedora…).

Sur Windows, le cache se trouve dans %AppData%\Roaming\npm-cache mais il ne faut pas supprimer ces fichiers à la main depuis un Explorateur de fichiers.

 

Clean cache npm en ligne de commande

1. Sur Windows, ouvrir un Invite de commandes (cmd). Sur Linux, ouvrir un Terminal ou une connexion distante SSH.

2. Taper la commande suivante pour vérifier la consistance du cache npm :

npm cache verify

3. Ecrire cette commande pour forcer le vidage du cache npm :

npm cache clean --force

L’alias « npm cache clear –force » fonctionne également.

4. On vérifie le bon déroulement de l’opération :

npm cache verify

5. Le cache de npm est vide et l’espace occupé sur le disque dur est libéré.

Catégories
Débutant

Connecter un nouvel appareil sur des écouteurs AfterShokz

Les écouteurs en Bluetooth ont le vent en poupe, grâce à leur facilité d’utilisation (fini les fils qui s’emmêlent), leur autonomie améliorée et leur qualité audio. Marque plébiscitée chez les sportifs et chez les amateurs de casques à conduction osseuse, par sécurité pour ne pas s’isoler de l’environnement tout en téléphonant ou en écoutant sa musique, la marque AfterShokz s’est taillé une solide réputation dans cette niche. Des casques de bonne conception, légers, de bonne qualité audio et vendus à partir de 79€, la gamme s’étoffe d’année en année pour aujourd’hui proposer quatre produits : AfterShokz Titanium, Trekz Air, Xtrainerz et Aeropex.

Vous avez déjà connecté votre téléphone sur les écouteurs mais vous aimeriez ajouter un autre appareil sur ce casque sans fil BT (autre smartphone, tablette, ordinateur, montre GPS pour écouter de la musique depuis sa Garmin). Ce tutoriel explique comment connecter un appareil supplémentaire sur les casques Bluetooth de marque AfterShokz, pour avoir plusieurs sources de musique dans ses oreilles. Il s’agit d’apairer un nouvel appareil. Une procédure qui fonctionne sur toute la gamme AfterShoks, du produit le moins cher au casque le plus haut de gamme.

 

Apparairer un nouvel appareil avec un casque Bluetooth AfterShokz

1. Eteindre le casque s’il est allumé, en restant appuyé plusieurs secondes sur le bouton « + » de volume.

2. Rester appuyé sur le bouton volume « + » : on entendra d’abord la voix féminine dire « Welcome to AfterShokz » mais rester appuyé sur le bouton. Quelques secondes plus tard, la même voix va dire « Pairing » et une petite LED va clignoter en bleu et rouge.

3. C’est le moment de faire une recherche Bluetooth sur le smartphone, la tablette ou autre périphérique à synchroniser, pour relier les deux appareils.

S’il faut encore ajouter un autre appareil, recommencer la procédure donc éteindre à nouveau le casque After Shokz pour le remettre en mode appairage Bluetooth.

Catégories
Intermédiaire Logiciels

Microsoft Teams : activer les sous-titres pour transcrire une réunion audio / vidéo

Vous ne comprenez rien à ce qui se dit dans cette réunion en ligne avec des correspondants qui parlent dans une langue étrangère ? Microsoft Teams a la solution avec la possibilité de transcrire en direct des sous-titres de ce qui se dit dans la conversation. Du même principe que les sous-titres instantanés sur YouTube, Teams est capable de générer des sous-titres en direct pour à la fois convenir aux participants de langue étrangère, mais aussi aux malentendants et aux personnes sourdes. Il s’agit de la fonctionnalité « Live captions in Teams meetings » dans la roadmap de Microsoft Teams.

Ce tutoriel explique comment activer les sous-titres en direct sur une conversation audio ou vidéo avec Microsoft Teams, l’outil de communication de la suite Office 365 / Microsoft 365.

Les personnes qui utilisaient Skype Entreprise ou Skype for Business, en entreprise, connaissaient peut-être l’option pour activer des légendes et sous-titres en direct pendant un appel Skype.

 

Sous-titres automatiques dans une conférence audio ou vidéo Microsoft Teams

1. Ouvrir le logiciel Microsoft Teams.

2. Démarrer ou rejoindre un appel audio ou vidéo avec un ou plusieurs contacts.

3. Cliquer sur le bouton des « trois boules » (Autres actions) et choisir « Activer les sous-titres en direct » :

Comme indiqué, pour l’instant, il ne s’agit que d’une préversion (beta) uniquement disponible en anglais. Cela reste néanmoins intéressant pour lire en anglais une transcription écrite d’une conversation orale en anglais.

 

Stratégie de réunion pour une organisation Microsoft 365 / Office 365

Microsoft a pensé aux administrateurs qui gèrent une organisation dotée de Microsoft 365, ex Office 365.

1. Ouvrir le Centre d’administration de Microsoft Teams.

2. Dérouler le menu Réunions, Stratégie de réunions.

3. Dans Participants et invités, définir la stratégie de « Activer les sous-titres en direct » :

  • Désactivé et l’organisateur peut les remplacer
  • Désactivé

Catégories
Débutant Internet

Demander une Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM)

En France, la Sécurité Sociale prend en charge toutes les dépenses de santé mais à l’étranger, il faut généralement avancer les frais. Il y a cependant une astuce pour ne pas avoir à débourser de fortes sommes d’argent lorsque l’on se trouve en Europe grâce à la Carte européenne d’assurance maladie de l’organisme français de santé. Grâce à cette carte gratuite complémentaire à la carte Vitale, vous êtes couvert par l’Assurance Maladie et vos frais médicaux sont pris en charge selon la législation en vigueur dans le pays qui vous accueille. Les pays compatibles sont listés en bas de page. Il ne s’agit donc pas d’une option payante ou facultative à votre contrat d’assurance maladie, toute personne de nationalité française couverte par l’assurance maladie peut demander à recevoir gratuitement une carte européenne d’assurance maladie pour des voyages personnels et des déplacements professionnels sur le continent européen.

Ce tutoriel explique comment demander une carte européenne d’assurance maladie (CEAM), gratuite, pour être couvert sur ses dépenses de santé dans les pays d’Europe. Une opération à reproduire depuis un ordinateur mais il y a aussi la possibilité de réaliser cette démarche depuis l’application mobile Ameli, à télécharger sur l’App Store (iPhone, iPad) et sur Google Play (Android).

Cette carte est valable 2 années. Passé ce délai, il faut à nouveau suivre cette procédure pour demander une nouvelle carte, le renouvellement n’est pas automatique. En cas de perte ou de vol de la CEAM, c’est aussi avec ce guide que l’on peut demander un nouvel exemplaire de la carte.

 

Recevoir une carte européenne d’assurance maladie (CEAM)

1. Aller sur le site Ameli (assurance maladie).

2. S’identifier avec son code personnel.

3. Aller sur l’onglet « Mes démarches » et choisir « Commander une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) » :

4. Cliquer sur « Commander une carte » pour demander une carte européenne d’assurance maladie pour le bénéficiaire indiqué.

5. Vérifier les coordonnées (prénom, nom, date de naissance, adresse postale pour recevoir la carte). Préciser si le départ à l’étranger est prévu dans les 15 jours, pour recevoir une attestation numérique à présenter sur téléphone ou à imprimer en attendant de recevoir la carte définitive.

6. Une confirmation est indiquée pour la bonne prise en charge de la demande. La carte européenne d’assurance maladie sera envoyée dans les deux semaines, en attendant il est possible de télécharger et/ou imprimer une carte temporaire pour partir en voyage en Europe et être couvert avant de recevoir la CEAM.

 

Les 28 Etats membres de l’Union européenne compatibles avec la CEAM

  • Allemagne
  • Autriche
  • Belgique
  • Bulgarie
  • Chypre
  • Croatie
  • Danemark
  • Espagne
  • Estonie
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Hongrie
  • Irlande
  • Italie
  • Lettonie
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malte
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • République tchèque
  • Roumanie
  • Royaume-Uni (application du droit européen jusqu’au 31 décembre 2020)
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Suède

Les 3 Etats membres de l’Espace économique européen (hors Union européenne)

  • Islande
  • Liechtenstein
  • Norvège

Mais aussi

  • Suisse
Catégories
Intermédiaire Internet

Panne Garmin : comment envoyer les activités sur Endomondo

Bug Garmin, bug Strava ou bug du smartphone, tout n’est pas toujours automatique et simple pour synchroniser un appareil Garmin et envoyer les activités sur Endomondo. Le réseau social dédié aux sportifs recense les activités de course à pied, vélo, natation, randonnée, marche, kayak, escalade, paddle, tennis, football… De quoi s’amuser tout l’été et toute l’année en surveillant ses performances grâce à une montre GPS de sport et automatiquement envoyer les informations sur son compte Endomondo, pour éviter d’avoir à démarrer l’application mobile ou de les saisir à la main.

Fin juillet 2020, plus aucun appareil Garmin ne pouvait se synchroniser avec Garmin Connect sur mobile (iPhone, Android) ou Garmin Express sur ordinateur. Toutes les montres Garmin étaient  touchées, que ce soit la gamme Fenix (6, 6S, 6X, 5, 5S, 5X, 5 Plus, 3…), Garmin Forerunner (230, 235, 245, 645, 735, 920, 935, 945…), VivoActive (3, 4 HR), Venu, Instinct, Vivomove, Vivofit, Vivosport, Vivosmart, Saga, Hero, Approach, Descent, Quatix, Marq… Mais aussi les compteurs de vélo Garmin Edge, la montre de plongée Garmin Descent et les bracelets connectés pour enfants Garmin vivofit jr. Mais parfois, c’est simplement l’appareil qui est planté et il suffit de redémarrer la montre Garmin.

Ce tutoriel explique comment importer manuellement une activité d’une montre ou compteur Garmin vers Endomondo. Opération à réaliser avec un PC sous la main, équipé de Windows (toutes versions compatibles). Sinon, il existe une manière d’automatiser la chose : rendez-vous sur votre compte Garmin Connect depuis un ordinateur, sur le site et non pas dans l’application Garmin Express qui ne propose pas cette fonction.

 

Importer une activité de montre Garmin dans Endomondo

Nécessaire : avoir sa montre de sport ou son compteur de vélo à disposition, avec le câble USB pour le relier à un ordinateur. Tutoriel réalisé sous Windows.

1. Connecter la montre ou le compteur au PC avec le câble USB de recharge.

2. Ouvrir un Explorateur de fichiers pour voir apparaitre l’appareil Garmin comme si c’était une clé USB.

3. Aller sur le site Endomondo.com

4. Se connecter à son compte Endomondo.

5. Cliquer sur le bouton « Ajouter une séance » dans la barre du haut :

6. Choisir « Importer depuis un fichier » :

Les formats pris en charge sont les .GPX, .TCX et .FIT. Les appareils Garmin créent des .FIT, ce qui nous intéresse ici.

7. Cliquer sur « Choisir un fichier » pour le chercher dans le répertoire de la montre connectée, en entrant dans les dossiers Primary, GARMIN, Activity :

8. Sélectionner le fichier à importer dans Endomondo (un fichier à la fois) et cliquer sur Suivant. Les fichiers « .fit » de Garmin sont nommés à la date du jour sous le format AAAA-MM-JJ-HH-MM-SS (année-mois-jour-heures-minutes-secondes) :

9. L’activité se charge avec reconnaissance automatique du type de sport (course, vélo, natation…) mais on peut le modifier le type d’activité si c’est une erreur. Les autres informations sont à visualiser uniquement mais on pourra ensuite la modifier (distance, durée, dénivelé, fréquence cardiaque).

10. Ne pas oublier de cliquer sur « Enregistrer » pour valider l’importation de l’activité Garmin.

Catégories
Débutant Windows 10

Déplacer une fenêtre d’un écran à l’autre sur Windows

Lorsque l’on possède un ordinateur fixe avec deux moniteurs, ou un PC portable avec un second écran à côté, on aime répartir les fenêtres des programmes sur les deux surfaces d’affichage. Que ce soit pour travailler au bureau ou à la maison, jouer ou simplement pour les loisirs, disposer de deux écrans est un confort appréciable quand on manipule plusieurs logiciels en même temps. Un ou plusieurs navigateurs internet, un traitement de textes type Word, un tableau Excel, un logiciel de comptabilité ou de facturation, un programme pour développer un site web ou un logiciel, les situations sont nombreuses pour avoir besoin de deux écrans afin de travailler confortablement. Cela peut aussi être très utile quand on branche sur ordinateur sur une télévision, pour envoyer un film, une vidéo ou des photos sur l’écran TV. Et pour déplacer facilement les fenêtres d’un écran à l’autre, pas besoin d’utiliser la souris : un raccourci clavier existe pour se faciliter la tâche. Une fonction arrivée sur Windows 10, les anciennes versions n’ayant pas cette option activée. Il fallait utiliser un outil tiers tel que WinSplit Revolution.

Ce tutoriel donne le raccourci clavier qui sert à déplacer une fenêtre de programme, d’un écran à l’autre. Que l’on ait deux ou trois écrans, le principe est le même. Il n’y a rien à installer sur l’ordinateur, pour peu que Windows 10 soit le système d’exploitation en place. Il n’y a rien à paramétrer non plus, il s’agit d’une fonction active par défaut sur Windows 10.

Evidemment, ce tutoriel ne fonctionnera pas si l’ordinateur n’est branché que sur un seul écran ou téléviseur.

 

Déplacer une fenêtre d’un écran à l’autre sur Windows 10

1. Avoir le logiciel en avant-plan à l’écran.

2. Appuyer sur la combinaison de touches Windows + Maj + flèche de gauche / droite.

Logiquement, on utilisera la flèche de gauche pour envoyer le programme sur l’écran de gauche, la flèche de droite pour déplacer la fenêtre sur le moniteur de droite. Mais en essayant, on constate que la fonction de déplacement boucle et envoie quand même la fenêtre à gauche quand elle se trouve sur l’écran de droite et que l’on utilise la flèche de droite, dans une configuration à deux écrans.

Catégories
Expert Linux

Debian : créer un service Linux (daemon)

Un daemon Linux est l’équivalent d’un service Windows, c’est-à-dire un processus qui tourne en arrière-plan du système d’exploitation. Les démons Linux sont utilisés pour démarrer automatiquement un programme ou exécuter un script à chaque démarrage / redémarrage du système, par exemple pour un serveur web httpd ou nginx, un SGBD tel que Oracle ou PostgreSQL, etc. Ajouté à init.d, le nouveau processus sera en démarrage automatique et on pourra ainsi le surveiller avec un « status » et le gérer avec « start », « restart », « stop ».

Ce tutoriel explique comment créer et ajouter un daemon sur Debian, un service local Linux. Fonctionne sur les serveurs, machines virtuelles et postes de travail. La procédure est identique pour créer un daemon Ubuntu.

 

Créer un daemon sous Debian

1. Ouvrir un terminal locale ou une connexion à distance par SSH.

2. Créer un nouveau fichier avec un éditeur de texte (vi, vim, nano, gedit, emacs…) :

sudo vi /etc/init.d/windowsfacile

3. Ecrire ou copier/coller un script du ou des processus à exécuter automatiquement à chaque démarrage.

#!/bin/bash
### BEGIN INIT INFO
# Provides: windowsfacile
# Required-Start:
# Required-Stop:
# Default-Start: 2 3 4 5
# Default-Stop: 0 1 6
# Short-Description: Start windowsfacile at boot time
# Description: Enable windowsfacile service
...

4. Ajouter le droit d’exécution sur ce nouveau fichier :

sudo chmod +x /etc/init.d/windowsfacile

5. Activer le daemon dans systemctl :

sudo systemctl enable windowsfacile

6. Recharger les daemons du système (ou redémarrer Debian) :

sudo systemctl daemon-reload
Catégories
Intermédiaire Internet

Panne Garmin : comment envoyer les activités sur Strava

Bug Garmin, bug Strava ou bug de votre smartphone, tout n’est pas toujours simple et facile pour synchroniser un appareil Garmin et envoyer les activités sur Strava. Le réseau social préféré des sportifs recense les activités de running, vélo et natation, mais aussi escalade, paddle, randonnée…

Fin juillet 2020, plus aucun appareil Garmin ne pouvait se synchroniser avec Garmin Connect sur mobile (iPhone, Android) ou Garmin Express sur ordinateur. Toutes les montres Garmin sont touchées, que ce soit la gamme Fenix (6, 6S, 6X, 5, 5S, 5X, 5 Plus, 3…), Garmin Forerunner (230, 235, 245, 645, 735, 920, 935, 945…), VivoActive (3, 4 HR), Venu, Instinct, Vivomove, Vivofit, Vivosport, Vivosmart, Saga, Hero, Approach, Descent, Quatix, Marq… Ainsi que les compteurs de vélo Garmin Edge, la montre de plongée Garmin Descent et les bracelets connectés pour enfants Garmin vivofit jr. Mais si ce n’est pas la faute à Garmin ou à Strava, peut-être qu’il faut simplement redémarrer la montre Garmin.

Ce tutoriel explique comment importer manuellement une activité d’une montre ou compteur Garmin vers Strava. Opération à réaliser avec un PC sous la main, équipé de Windows (toutes versions compatibles).

L’alternative est de patienter jusqu’à ce que Garmin résolve tous les problèmes et que les activités enregistrées dans la montre ou le compteur de vélo soient automatiquement récupérées par Bluetooth avec le téléphone ou par un ordinateur en USB et le logiciel Garmin Express.

 

Importer une activité de montre Garmin dans Strava

Nécessaire : avoir sa montre de sport ou son compteur de vélo à disposition, avec le câble USB pour le relier à un ordinateur. Tutoriel réalisé avec Windows.

1. Connecter la montre ou le compteur au PC avec le câble USB de recharge.

2. Ouvrir un Explorateur de fichiers pour voir apparaitre l’appareil Garmin comme si c’était une clé USB.

3. Aller sur le site Strava.com

4. Se connecter à son compte Strava.

5. Cliquer sur l’icône « + » (plus) en haut à droite, juste à côté de la photo de profil, puis sur « Télécharger une activité » :

6. Sur l’écran « Télécharger et synchroniser vos activités » qui s’affiche, cliquer sur le bouton « Sélect. fichiers » :

Les formats pris en charge sont les .FIT, .GPX et .TCX. Les appareils Garmin créent des .FIT.

7. Aller dans le répertoire de la montre connectée et entrer dans les dossiers Primary, GARMIN, Activity :

8. Sélectionner le ou les fichiers à importer dans Strava. Les fichiers « .fit » sont nommés à la date du jour sous le format AAAA-MM-JJ-HH-MM-SS (année-mois-jour-heures-minutes-secondes) :

9. L’activité se charge avec reconnaissance automatique du type de sport (course à pied, cyclisme, natation…) mais on peut le modifier si c’est erroné. Les autres informations sont à définir manuellement. Vérifier la confidentialité, entre Tout le monde, Abonnés et Vous uniquement si vous souhaitez partager votre activité sportive avec les autres membres de Strava.

10. Ne pas oublier de cliquer sur « Enregistrer et afficher » pour valider l’importation de l’activité Garmin.

Catégories
Débutant Internet

Strava : afficher les segments Local Legend

Outre les segments, Strava a introduit une autre fonctionnalité pour rivaliser avec les sportifs du quartier : le Local legend. Derrière ce nom légèrement pompeux se cache une nouvelle fonction dévoilée en juillet 2020. Vous avez l’habitude de passer sur le même segment plusieurs fois par semaine ou par mois ? Strava a créé un nouveau challenge qui consiste à être la personne qui passe le plus souvent sur le segment durant les 90 derniers jours, en courant à pieds ou en pédalant sur un vélo. Les déplacements tels que le velotaf sont pris en compte. Il faudra donc être le plus assidu pour remporter la palme de lauriers, si personne d’autre n’a été plus souvent dans le coin les trois au court des trois derniers mois. Ce tutoriel montre comment trouver des segments Strava avec option Local legend, pour devenir le Jules César de votre quartier. Peu importe votre chrono, c’est le nombre de passages sur le segment qui compte.

Le classement est recalculé chaque jour, il ne faudra donc pas faiblir ou s’octroyer une pause, sous peine de voir d’autres athlètes se faire auréoler à votre place.

 

Chercher les segments Local Legends sur Strava

1. Ouvrir l’application mobile Strava, sur smartphone iPhone et Android, ou sur tablette iPad et Android.

2. Appuyer sur le bouton « Explorer » avec l’icône boussole :

3. Aller sur l’onglet « Segments » :

4. Zoomer sur la carte, se déplacer dans une autre ville ou naviguer dans une autre région pour découvrir les segments du réseau social sportif.

5. Choisir entre Course à pied et Cyclisme pour afficher soit les segments running / trail, soit ceux dédiés au vélo de route et VTT.

6. Appuyer sur l’icône de liste pour afficher une liste des segments présents sur la carte :

7. Les segments « Local Legend » sont marqués de lauriers jaunes. Cliquer sur l’un d’eux pour afficher des détails sur le nombre de tentatives maximum et d’autres statistiques.

8. Il ne reste plus qu’à enfiler ses chaussures ou monter sur son vélo pour battre le nombre maximum de tentatives du segment, peu importe la performance. Les segments Local legend sont mis à jour de façon quotidienne, il ne faudra donc pas faiblir et conserver un rythme régulier pour garder la couronne de lauriers.

Catégories
Débutant Internet

Strava : découvrir des segments autour de chez soi

Réseau social sportif pour les amateurs ou les professionnels de la course à pied et du cyclisme, Strava s’est imposé au fil des années comme application de référence. Les concurrents Endomondo, Runkeeper et autres Runtastic ne ramassent plus que les miettes, malgré les rachats par des marques de sportswear connues (Adidas, Under Armour). Outre le résumé classique d’une séance de sport, Strava propose des segments. Les segments sont des portions de route, de chemin ou de piste avec un classement général de tous ceux qui sont passés dessus. Que ce soit en vélo ou à pied, les segments mesurent la performance d’une personne par rapport à tous ceux qui sont déjà passés dans le coin. C’est aussi une manière de voir les chronos personnels du sportif, chaque passage étant répertorié et pouvant être comparé aux efforts antérieurs. Une manière de se booster pour battre son record personnel ou d’aller chatouiller les chronos des autres sportifs. On peut aussi en profiter pour passer devant ses amis (virtuels ou non) au classement général. A pied (marche, randonnée, course à pied, trail) ou à vélo (sur route, VTT et même vélo électrique), des milliers de segments existent déjà sur Strava et il est possible d’en ajouter. Ce tutoriel explique comment découvrir des segments Strava autour de soi, avec l’explorateur de segments, que l’on soit à la maison, en vacances ou en déplacement professionnel.

 

Utiliser l’explorateur de segments Strava sur smartphone

1. Ouvrir l’application mobile Strava, sur iPhone ou Android. Cela fonctionne aussi sur tablette, iPad et Android.

2. Appuyer sur le bouton « Explorer » avec l’icône boussole :

3. Aller sur l’onglet « Segments » :

4. Zoomer sur la carte, se déplacer dans une autre ville ou naviguer dans une autre région pour découvrir les segments du réseau social sportif.

5. Choisir entre Course à pied et Cyclisme pour afficher soit les segments running / trail, soit ceux dédiés au vélo de route et VTT.

6. Cliquer sur une trace en rouge pour afficher les détails du segment : votre record personnel (PR), le nombre de tentatives (Vos résultats) et les classements. Si vous n’y êtes pas encore passé, il n’y aura donc que le classement des autres athlètes Strava.

7. Il n’y a plus qu’à repérer le début et la fin du segment pour se donner à fond dessus, en courant ou en pédalant !

Catégories
Débutant

Microsoft Teams : envoyer un message urgent avec des rappels

La messagerie instantanée n’est a priori pas l’outil idéal pour poser une question urgente ou avertir d’une information capitale à prendre en compte rapidement. On préfèrera généralement envoyer un mail, voire un SMS à son correspondant, pour qu’il le considère comme plus important qu’un banal message sans importance. Solution de chat d’entreprise, mais pas que, Microsoft Teams propose une fonction pour notifier un message urgent, avec des notifications à l’attention du destinataire.

Ce tutoriel explique comment envoyer un message important avec Microsoft Teams et afficher des notifications de rappel au destinataire, pour qu’il ne rate pas cette information. Ainsi, le message sera bien plus visible qu’un simple courriel ou qu’un texto sur le téléphone du correspondant. Ces notifications pourront s’afficher sur l’ordinateur, le smartphone et/ou la tablette du destinataire, si les applications sont connectées sur ces appareils. Les postes Linux qui accèdent à Microsoft Teams par un navigateur web recevront aussi les notifications d’urgence, si tant est que les notifs de Teams n’ont pas été bloquées dans Chrome, Firefox ou Edge.

 

Envoyer un message important + notifications dans MS Teams

1. Ouvrir une conversation avec le destinataire.

2. Sous le champ pour écrire le message, cliquer sur l’icône de point d’exclamation « ! » :

3. Sélectionner « Urgent » :

4. Le message à envoyer est accompagné d’une information, disant que le destinataire recevra une notification toutes les 2 minutes, pendant 20 minutes.

5. Le message est mis en surbrillance et une cloche de rappel est affichée dans le message envoyé. Le correspondant recevra donc plusieurs notifications, jusqu’à ce qu’il lise le message.

6. N’abusez pas de cette fonction pour ne l’utiliser que pour des messages à caractère vraiment urgent !

Catégories
Intermédiaire Linux Réseau

Montage réseau NFS et CIFS sur Ubuntu

Vous souhaitez monter un lecteur réseau sur une distribution Ubuntu mais un message affiche une erreur sans proposer de solution ? Un « mauvais type de système de fichiers, option erronée, superbloc erroné, une autre erreur » mais sans assistance pour donner une piste de résolution. C’est très flou et vous ne savez pas quoi faire.

Ce tutoriel donne la solution pour remédier à ce problème de mount, à savoir comment créer un montage réseau NFS (accès à un partage sur serveur Linux) ou CIFS (vers le partage SMB d’un serveur Windows) avec la distribution Ubuntu. Cela fonctionne sur toutes les versions de la distribution Ubuntu et GNU Linux assimilés, que ce soit sur un serveur, un poste de travail, une machine virtuelle ou un ordinateur à la maison. Il existe aussi le tutoriel NFS et CIFS pour Debian.

 

Message d’erreur montage réseau Ubuntu

mount : type erroné de syst de fichiers, option erronée, super bloc erroné sur servernfs:/h/re/osdist/linux/vendors, codepage ou aide manquante ou autre erreur (pour plusieurs syst. de fichiers (nfs, cifs) vous aurez besoin d’un programme /sbin/mount.<type> intermédiaire) Dans quelques cas certaines informations sont utiles dans syslog – essayez dmesg | tail ou quelque chose du genre

Refer to the mount.cifs(8) manual page (e.g. man mount.cifs) and kernel log messages (dmesg)

Malgré le message d’erreur très brouillon, la solution est simple. Il faut simplement installer un paquet qui permettra d’accéder à un partage NFS (serveur Linux) ou CIFS (Windows SMB).

 

Solution pour accéder à un partage NFS et CIFS sur Ubuntu

1. Ouvrir un Terminal local ou une connexion distante SSH.

2. Après s’être identifié avec un compte utilisateur, rafraichir la liste des mises à jour du système d’exploitation Ubuntu :

sudo apt update

3. Installer le ou les paquets suivants, NFS et/ou CIFS (cela ne coûte rien d’installer les deux) :

sudo apt install nfs-common
apt install cifs-utils

4. Ajouter une nouvelle ligne dans fstab si ce n’est pas déjà fait (voir paragraphe suivant).

5. Créer les répertoires sur le disque :

sudo mkdir /mnt/partagenfs

5. Donner les droits à l’utilisateur sur ces nouveaux dossiers :

sudo chown nobody:nogroup /mnt/partagenfs
sudo chmod 755 /mnt/partagenfs

6. Demander le montage (ici de tous les nouveaux points de montages avec le « -a ») :

sudo mount -a

7. Le ou les montages sont correctement effectués et le seront à chaque redémarrage du système grâce aux informations du fichier /etc/fstab.

 

Exemple de montage NFS dans fstab

srvlinux:/srv/compta /mnt/compta nfs defaults,user,auto

Exemple de montage CIFS (Windows) dans fstab

//SRVWINDOWS/Partage/Compta /mnt/compta cifs username=comptable,password=mdpcomptable,file_mode=0777,dir_mode=0777 0 0
Catégories
Expert Linux

Ubuntu : créer un service Linux (daemon)

Un daemon (démon) Linux est un processus qui tourne en arrière-plan du système d’exploitation, comme un service Windows. Ce tutoriel explique comment créer et ajouter un daemon (service local) sur Linux, distribution Ubuntu. Cette procédure fonctionne sur les postes de travail, les machines virtuelles et les serveurs qui exécutent Ubuntu, que ce soit avec ou sans interface graphique, édition minimale par netinstall comprise. Toutes les versions de Ubuntu sont concernées par ce tuto, les éditions annuelles comme les versions LTS.

Cela sert par exemple à démarrer automatiquement un programme ou exécuter un script à chaque démarrage / redémarrage du système, très utile pour un serveur web httpd ou nginx, un SGBD tel que Oracle ou PostgreSQL, etc. Ajouté à init.d, le processus sera en démarrage automatique et on pourra le surveiller avec un « status » et le gérer avec « start », « restart », « stop ».

 

Créer un daemon sous Ubuntu

1. Ouvrir une console locale ou distante par SSH.

2. Utiliser un éditeur de texte pour créer un nouveau fichier (gedit, vi, vim, nano, emacs…) :

sudo vi /etc/init.d/windowsfacile

3. Ecrire ou coller le contenu d’un script de démarrage du ou des processus à lancer.

#!/bin/bash
### BEGIN INIT INFO
# Provides: windowsfacile
# Required-Start:
# Required-Stop:
# Default-Start: 2 3 4 5
# Default-Stop: 0 1 6
# Short-Description: Start windowsfacile at boot time
# Description: Enable windowsfacile service
...

4. Donner les droits d’exécuter sur ce nouveau fichier :

sudo chmod +x /etc/init.d/windowsfacile

5. Activer le daemon :

sudo systemctl enable windowsfacile

6. Recharger les daemons du système (ou redémarrer l’OS) :

sudo systemctl daemon-reload
Catégories
Débutant Internet

Changer de mutuelle complémentaire santé sur Ameli.fr

Une astuce de vie quotidienne pour les Français qui bénéficient d’une mutuelle complémentaire santé. Lors d’un changement d’emploi, du début de la vie active ou de la souscription à une nouvelle mutuelle complémentaire, il y a une démarche à réaliser auprès de la Sécurité Sociale (CPAM) pour que les remboursements complémentaires soient effectués (télétransmission automatique des frais médicaux).

Ce tutoriel explique comment faire savoir à la Sécurité sociale française que vous avez changé de mutuelle complémentaire santé. La procédure est identique, peu importe la mutuelle : Axa, Macif, MAAF, Arpège, AG2R, Verspieren, Harmonie, Groupama, GAN, MGEN, MGEL, etc. Une action à réaliser de préférence sur un ordinateur, en utilisant un navigateur internet pour se connecter sur le site Ameli.fr.

 

Nouvelle complémentaire santé de Sécurité sociale en France

1. Aller sur le site ameli.fr, le site officiel de l’assurance maladie en France.

2. Se connecter à votre compte personnel avec identifiant et mot de passe.

3. Aller dans la rubrique « Ma complémentaire santé » pour visualiser l’organisme complémentaire connu par votre caisse d’Assurance maladie, pour vous et vos proches.

4. Si vous êtes en train de changer de mutuelle (nouveau contrat, nouvel emploi), le message suivant peut apparaitre à l’écran : « La transmission automatique des remboursements vers votre complémentaire est bloquée. Sélectionnez l’une de vos complémentaires pour l’activer. »

5. Cliquer sur « Sélectionner » pour choisir la nouvelle mutuelle complémentaire :

6. Une nouvelle page s’ouvre, qui propose deux mutuelles, l’ancienne et la nouvelle. Cliquer sur le nouvel organisme de complémentaire santé puis Valider.

7. Confirmer ce choix :

8. La nouvelle mutuelle complémentaire est connectée au compte d’assurance maladie et l’ancienne mutuelle sera automatiquement déconnectée. L’opération est prise en compte dans les 7 jours.

Catégories
Intermédiaire Logiciels

Ciel Compta : « la date n’est pas comprise dans les bornes de saisie »

Un message d’erreur rencontré sur le logiciel Ciel Auto-entrepreneur Facile 1.4, que l’on peut aussi appeler Ciel Compta AE ou Ciel Professionnel indépendant. Ce blocage peut aussi survenir sur d’autres produits Ciel.

Ce tutoriel explique comment résoudre l’erreur « La date n’est pas comprise dans les bornes de saisie » de Ciel Compta qui empêche de saisir une nouvelle facture ou un nouveau devis à la date du jour.

 

Message d’erreur Ciel Auto-entrepreneur Facile (Compta)

Après la saisie d’une nouvelle facture ou d’un devis, c’est-à-dire à la date du jour, un message d’erreur est affiché lorsque l’on souhaite enregistrer le document.

« La date n’est pas comprise dans les bornes de saisie. »

Une solution existe, pas intuitive mais avec une procédure facile à suivre, exposée ci-dessous.

 

Solution à « la date n’est pas comprise dans les bornes de saisie » de Ciel Compta

1. Tout d’abord, pour ne pas perdre la facture ou le devis en cours, il faut indiquer une date de devis ou de facture plus ancienne pour pouvoir enregistrer le document.

2. Fermer le devis ou la facture, ainsi que tous les autres écrans (onglets) ouverts dans le logiciel Ciel Auto-entrepreneur Facile ou Ciel Compta.

3. Aller dans le menu Traitements, Validation d’écritures.

4. Laisser la date proposée, c’est-à-dire environ un an avant la date du jour.

5. Confirmer la validation des écritures à cette date.

6. Il est recommandé de faire une sauvegarde préventive. Indiquer le dossier où enregistrer ce backup et valider.

7. L’opération de validation des écritures est très rapide, un message indique son bon déroulement.

8. Ensuite, retourner dans le menu Traitements, pour choisir Fin d’année.

9. Avant de pouvoir clôturer l’année, il faut archiver les états. Cliquer sur chaque bouton Exécuter : Registre des achats, Livre des recettes, Livre de trésorerie, Export des lignes d’écritures.

10. Une fois que tout est archivé, cliquer sur Suivant.

11. Cliquer sur Terminer pour archiver le dossier, reporter les soldes comptables et changer les dates d’exercice.

12. Un message indique que la clôture de l’exercice s’est bien déroulée.

13. Optionnel, il est aussi possible de purger les anciens documents (factures, avoirs non validés, acomptes, devis).

14. Maintenant, il est à nouveau possible d’effectuer un devis ou une facture à la date du jour.

Il faudra cependant refaire l’opération dans un an. Cette procédure est à appliquer chaque année, à la fin de l’exercice comptable. Il est donc recommandé de garder cette page dans vos favoris internet ou de l’imprimer pour l’archiver dans vos dossiers !

Catégories
Débutant Logiciels Windows 10

Mettre Firefox comme navigateur par défaut

Si Microsoft pré-installe son application Edge sur tous les ordinateurs équipés de Windows 10, nous ne sommes pas condamnés à utiliser ce logiciel pour aller sur internet. Entre autres, il existe Google Chrome et Mozilla Firefox, des programmes qui sont compatibles Windows, Mac et Linux. Firefox est un logiciel libre, open source et gratuit. Sa première version date de 2002 et son âge d’or fut à la fin des années 2000 et au tout début de la décennie suivante, ayant surpassé l’ancêtre Internet Explorer mais ayant ensuite été délaissé au profit de Google Chrome.

Pour faire de Firefox votre logiciel préféré, c’est-à-dire l’utiliser pour ouvrir tous les liens internet, il suffit de suivre le guide. Ce tutoriel explique comment définir Firefox comme navigateur internet par défaut sur Windows 10.

Au contraire du navigateur de Google, Firefox est développé par la Fondation Mozilla, un organisme à but non lucratif. La vie privée est donc mieux protégée avec Firefox mais Google, Microsoft et Facebook pourront quand même accéder à vos données si vous êtes en permanence connecté à votre boite mail (Gmail, Outlook) ou au réseau social (FB, IG).

 

Définir Firefox en tant que navigateur internet par défaut sur Windows

1. Dans le logiciel Firefox, cliquer sur l’icône du menu (les trois barres horizontales) puis Options :

On peut aussi y accéder en faisant un copier / coller dans la barre d’adresse : about:preferences

2. Sur la page « Général » se trouve une ligne qui indique si Firefox n’est pas le navigateur par défaut.

  • Firefox n’est pas le navigateur par défaut de Windows :

  • ou Firefox est le navigateur par défaut :

3. Cliquer sur le bouton « Définir par défaut » pour réaliser l’opération :

4. Sur Windows 10, cela ouvre automatiquement les Paramètres de Windows. Cliquer sur le nom du logiciel actuellement par défaut en tant que Navigateur web (Google Chrome, dans cet exemple) :

5. Choisir « Firefox » dans la liste pour le définir comme navigateur web par défaut de l’ordinateur (les logiciels disponibles dans la liste sont ceux qui sont déjà installés) :

6. La modification est immédiatement prise en compte, il n’y a pas de bouton Enregistrer pour valider l’action.