Catégories
Intermédiaire Logiciels Tutoriel

Savoir si un logiciel ou périphérique est compatible avec Windows 8 / RT

A chaque changement de système d’exploitation, mise à jour, nous pouvons nous retrouver avec une imprimante, un scanner ou tout simplement un logiciel « obsolète ».

Qu’est-ce que cela entraine ? Qu’il ne fonctionnera tout simplement plus sur votre nouveau système d’exploitation.

 

Pour savoir si un logiciel ou périphérique est compatible avec Windows 8 et/ou avec Windows 8 RT , Microsoft a mis à disposition un site internet permettant de rechercher facilement le logiciel voulu via le Centre de Compatibilité :

Il est possible de changer le système d’exploitation concerné en cliquant sur le petit icône à droite de « Windows 8 » :

L’intérêt du centre de compatibilité pour Windows 8 RT est bien entendu surtout pour les périphériques.

 

Exemple pour Windows 8 : Movie Maker

 

 

Exemple pour Windows 8 RT

Nous allons regarder si la tablette graphique Wacom Bambo est annoncé ou non comme compatible avec la tablette Microsoft Surface :

 

Effectivement, celle-ci n’est pas compatible avec Windows 8 RT. Lorsque l’on branche la tablette nous ne pouvons qu’utiliser la fonctionnalité « Touchpad », le stylet est malheureusement inutilisable.

 

Catégories
Intermédiaire Sécurité Tutoriel

Windows 8 : désactiver l’UAC

Contrairement à Windows 7, l’UAC (User Account Control / contrôle du compte de l’utilisateur)  n’est pas désactivable entièrement sous Windows 8 pour des raisons évidentes de sécurité.

Qu’est-ce que l’UAC ? Pour faire simple, cela permet de contrôler ce qu’une application peut réaliser ou non en fonction des droits de l’utilisateur.

En quoi cela vous protège-t-il ? Une application exécutée avec un compte utilisateur non administrateur ne pourra pas effectuer certaines actions (comme par exemple écrire dans le répertoire Windows ou Program Files).

Bien entendu, il y a bien plus de paramètres, pour plus d’informations vous pouvez consulter la fiche Wikipédia dédiée au contrôle du compte utilisateur.


 

Désactivation partielle UAC Windows

1) Sur l’écran d’accueil (écran de démarrage) de Windows 8, taper « contrôle utilisateur » :

2) Abaisser le niveau de contrôle au minimum :

3) Valider en cliquant sur « OK » .

L’UAC sera placé au minimum mais sera toujours présent.

 

Désactivation totale UAC Windows

[highlight color= »yellow »]Attention ! Si vous effectuez cette modification, les applications Modern UI (provenant du Windows Store par exemple) ne fonctionneront plus.[/highlight]

Méthode automatique : fichier à télécharger (créé par WindowsFacile)

Télécharger “Activer et désactiver UAC” WindowsFacile-Enable_Disable_UAC.zip – Téléchargé 19687 fois – 862 o

Ce fichier contient :

  • W8F_Disable_UAC.reg permettant de désactiver l’UAC
  • W8F_Enable_UAC.reg permettant d’activer l’UAC

1) Exécuter le fichier W8F_Disable_UAC.reg. Un message vous indiquera « Redémarrez pour désactiver le Contrôle de compte d’utilisateur » :

2) Redémarrer l’ordinateur.

 

Méthode manuelle

1) Ouvrir l’éditeur de registre Windows (regedit) :

2) Aller à la clé [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\System] :

3) Modifier  « EnableLUA » en passant sa valeur à « 0 » (zéro).

4) Redémarrer la machine.

Catégories
Intermédiaire Réseau Sécurité Tutoriel

Windows 8 / RT : configurer un client VPN

Dans cet article, nous allons voir comment configurer facilement un réseau privé virtuel (Virtual Private Network) sous Windows 8 et 8.1 (cet article est aussi valable pour les tablettes Windows 8 RT telle que la Microsoft Surface).

 

Introduction

Un VPN permet d’interconnecter différents réseaux entre eux via des méthodes dites de « tunnel ». C’est pratique pour accéder au réseau « privé » de sa société depuis chez soi.

Par défaut, un ordinateur non relié au réseau local de l’entreprise ne peut pas se « joindre » à ce réseau via internet :

 

 

Pour permettre à votre ordinateur personnel de se connecter à un réseau « local » distant, celui-ci doit héberger un serveur VPN. Grâce à cela, en configurant correctement votre ordinateur, celui-ci sera capable de joindre le réseau :

Bien sûr, il y a beaucoup d’autres utilisations possibles, par exemple pouvoir utiliser une adresse IP américaine depuis une connexion française pour regarder des vidéos en streaming.

Pour une description plus précise de ce qu’est le VPN, je vous invite à lire l’excellent article de Wikipedia.

 

Dans ce tutoriel nous allons nous attarder plus précisément sur la connexion à un serveur VPN déjà configuré.

 

Se connecter à un VPN

Ajouter une connexion VPN

1) Aller sur l’écran d’accueil (écran de démarrage Windows), puis rechercher « VPN » dans la catégorie « Paramètres » et cliquer sur « Configurer une connexion réseau privé virtuel (VPN)« .

 

2) Saisir l’adresse IP ou le DNS du serveur VPN auquel se connecter. Il est possible de préciser un « Nom de la destination » qui servira à identifier plus facilement cette connexion.

3) Une fois les données saisies, cliquer sur « Créer« .

 

4) Si le point d’accès VPN a bien été créé, celui-ci est disponible en cliquant sur l’icône du réseau :

5) Cliquer sur le réseau VPN voulu pour se connecter :

6) Si tout se passe correctement, il y aura écrit « Connecté« .

 

Supprimer un réseau VPN

Pour supprimer un réseau VPN préalablement créé, il faut afficher les connexions réseaux.

1) Taper « Afficher connexions »  sur l’écran d’accueil, catégorie « Paramètres« , cliquer sur « Afficher les connexions réseaux » :

 

2) Faire un clic droit sur la connexion VPN en question puis « Supprimer » :

Catégories
Intermédiaire Tablette Tutoriel

Windows 8 RT : activer le partage de répertoire

Windows 8 RT permet nativement de partager des fichiers ou dossiers, mais cette fonctionnalité a tout simplement été désactivée par Microsoft.

[highlight color= »yellow »]Attention: l’activation de cette fonctionnalité peut dégrader l’autonomie de votre ordinateur portable ou tablette.[/highlight]

Comme nous le constatons, par défaut l’onglet Partage de l’explorateur de fichiers ne permet pas de créer un partage :

Procédure

1) Depuis l’écran d’accueil / démarrage :

2) Rechercher « Services« :

3) Lancer « Services » en cliquant / pressant dessus.

4) Rechercher « Serveur » dans la liste :

5) Effectuer un clic droit et choisir Propriétés :

6) Changer l’option de démarrage de « Désactivé » à « Automatique » :

7) Vérifier que le type de démarrage soit bien « Automatique » :

8) Redémarrer l’ordinateur / tablette. A partir de là, il sera possible de partager n’importe quel dossier de votre PC ou tablet.

9) Ouvrir l’explorateur de fichiers. Sélectionner un répertoire. Aller sur l’onglet « Partage » :

10) Cliquer sur « Des personnes spécifiques« . Sélectionner le ou les utilisateur(s) qui pourront accéder au fichier / répertoire.

11) Valider le partage en cliquant sur « Partager » :

12) Vérification : aller sur le nœud « Réseau » de l’explorateur de fichiers ou depuis un autre poste.Exemple :

 

Catégories
Intermédiaire Internet Tablette Tutoriel

Surface RT : faire fonctionner les sites en Flash

Par défaut, seule une sélection de sites testés et validés par Microsoft peuvent faire fonctionner l’extension « Flash » sur le navigateur Internet Explorer 10 intégré à Windows 8 RT.

Ceci peut-être gênant si vous développez un site Flash ou que tout simple vous suivez de près un site qui l’utilise, mais qui ne se trouve pas encore sur la fameuse liste de sites validés.

[highlight color= »yellow »]Attention, la manipulation décrite dans cet article désactivera la mise automatique de la « liste blanche » que maintient Microsoft.[/highlight]

 

Mise à jour de l’article : Microsoft a décidé de ne plus restreindre les sites Flash supportés, ainsi cette article n’est valable que si votre tablette n’est pas à jour. Si un site internet Flash ne fonctionne pas, nous vous invitons à mettre à jour votre tablette, plutôt que d’effectuer cette manipulation.

 

Procédure

1) Premièrement, pour ne pas à avoir à ajouter à chaque redémarrage vos sites, il est nécessaire de désactiver la mise à jour automatique de la liste « Microsoft »; Allez sur le bureau:

2) Ouvrir Internet Explorer 10 et aller sur le menu « Outils« :

Si celui-ci n’est pas visible, il faut le rendre visible via cette manipulation :

3) Sélectionner « Paramètres d’affichage de compatibilité » :

4) Décocher « Télécharger les listes de compatibilité mises à jour à partir de Microsoft […] » :

 

5) Maintenant nous devons chercher le fichier de compatibilité où nous allons ajouter le site internet. Ouvrir l’explorateur Windows:

6) Aller à l’emplacement « %HOMEPATH%\AppData\Local\Microsoft\Internet Explorer\IECompatData\« , taper celui-ci dans dans la barre encadré en rouge:

 

7) Modifier « iecompatdata.xml » :

8) Aller à la fin du fichier, ajouter le site que vous souhaitez entre le dernier <domain>site.com</domain> (ceci est un exemple) et </Flash>, par exemple <domain>zumi.pl</domain><domain>site-ajoute.fr</domain></Flash> :

9) Une fois vos modifications effectuées, enregistrer et fermer le fichier.

 

10) Maintenant que le fichier est modifié et pour que vos sites soient pris en compte, il est nécessaire d’effacer l’historique de navigation d’Internet Explorer 10.

Aller dans Internet Explorer 10, puis dans le menu « Outils » et sélectionnez « Options Internet« , dans les options cliquez sur « Supprimer » puis déselectionner tout sauf « Historique » puis validez en cliquant sur « Supprimer » :

 

Relancer Internet Explorer, le site internet utilisant Flash player sera fonctionnel.

 

Catégories
Intermédiaire Tablette Tactile Tutoriel

Surface : améliorer la sensibilité de l’écran

La tablette Surface a une sensibilité au « touché » agréable à l’usage, mais peut-être qu’en fonction de l’usage que vous faites de la tablette, vous souhaiteriez accroitre sa sensibilité / réactivité.

La réactivité de celle-ci peut être améliorée via une modification assez simple.

Remarque :  cette modification va accroitre la réactivité de l’écran tactile, ce qui par conséquent entraînera une perte d’autonomie. Si Microsoft a décidé de régler la sensibilité sur telle ou telle valeur, c’était certainement que la valeur était la plus adaptée entre le rapport sensibilité / autonomie.

 

Méthode automatique (fichier à télécharger)

Télécharger “Touch Prediction” WindowsFacile-TouchPrediction.zip – Téléchargé 1437 fois – 1 Ko

Ce fichier contient deux fichiers REG:

  • WindowsFacile_increase_windows_8_touchprediction.reg, pour améliorer la sensibilité de votre écran tactile
  • WindowsFacile_restore_windows_8_touchprediction.reg, pour restaurer la sensibilité par défaut

1) Exécuter WindowsFacile_increase_windows_8_touchprediction.reg, accepter la demande d’élévation.

2) Un redémarrage est nécessaire pour valider la modification.

 

Méthode manuelle

1) Ouvrir le registre Windows (regedit.exe).

2) Aller à la clé [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\TouchPrediction] :

3) Il faut modifier la valeur de Latency (la latence entre chaque scrutation), ainsi que SampleTime (temps d’échantillonnage).

  • Latency: de « 8 » à « 2 » .
  • SampleTime: de « 8 » à « 2 » .

Ce que vous devez avoir après avoir modifié les valeurs:

4) Un redémarrage du système est requis.

 

Catégories
Actualité Développement Intermédiaire Tablette Tutoriel

Surface : tutoriel jailbreak de la tablette

Depuis quelques jours, une faille a été mise en valeur par « clrokr » permettant via plusieurs manipulations de débloquer, jailbreaker, la tablette Microsoft Surface.

La faille permet de supprimer la signature obligatoire des applications.

Qu’est-ce que cela implique ? Le fait de pouvoir exécuter sur sa tablette des applications non signées par Microsoft en .Net 4.5 (Windows Form seulement a priori) , les mêmes qui fonctionnent sur ordinateur classique !

Sans oublier la possibilité de lancer des applications « personnelles » utilisant l’API Win32 (mais (re)compilées pour processeur ARM).

Attention: en aucun cas cela vous permettra d’exécuter une application telle que « Chrome » sur votre tablette. Pour cela, il faudrait qu’elle soit recompilée pour processeur ARM.

Merci à « Netham45 » du forum xda-developper d’avoir réalisé le « RT Jailbreak Tool » qui permet tout simplement d’automatiser le jailbreak de la tablette.
L’adaptation pour que cela fonctionne sur Windows 8 RT français a été réalisée par moi-même (Alexandre, Windows8Facile.fr) {edit: puis modifié par Netham45}.

 

Logiciel gratuit Jailbreak Windows Surface RT

Télécharger “Jailbreak tablette Surface RT” WindowsFacile-RTjailbreak-1-11.zip – Téléchargé 12669 fois – 51 Ko

 

Changelog

La version 1.02 apporte la modification que nous avions effectuée pour le support des autres langues que l’anglais.

La version 1.03 apporte une meilleure compatibilité avec les noms d’utilisateurs, ainsi que le support du Jailbreak lorsque nous ne sommes pas le seul utilisateur connecté.

La version (1.1) n’utilise plus d’application « Modern UI » (Metro) pour réaliser le jailbreak. De plus les exécutables se trouvant dans le répertoire « Startup » seront automatiquement exécutes après le jailbreak.

La dernière version (1.11) ajoute de nouvelles options de lancement, de plus une interface a été ajouté pour gérer des taches à lancer automatiquement.

 

Installation

Extraire le fichier « RT_Jailbreak-1.03_W8F.zip » dans un dossier sur votre tablette, par exemple dans C:\RT_Jailbreak-1.03_W8F\

 

Utilisation

Démarrez votre appareil fonctionnant sous Windows 8 RT, connectez votre compte puis placez-vous sur le bureau pendant environ une minute.

Rendez-vous dans le répertoire où les fichiers ont été placés :

Si votre système d’exploitation (OS) est en :

  • Français, exécuter runExploit_Windows_8_FR.bat
  • Anglais (English), exécuter runExploit_Windows_8_EN.bat
  • Allemand (German/Deutsch), exécuter runExploit_Windows_8_DE.bat

Pour continuer, vous devez accepter la demande d’élévation des privilèges.

Si nécessaire, tapez « O » (« Y » pour un OS anglais et « J » en Allemand) pour accepter le contrat.

[highlight color= »yellow »]Si « O » ne fonctionne pas, tapez « Y ».[/highlight]

Patientez.

Si tout se passe bien, tout devrait se fermer automatiquement. Relancez le fichier pour être sur que le jailbreak ait été effectué :

 

FAQ

  • Malgré tous mes tests, ma tablette continue de planter (écran bleu, BSOD) !

Pas de solution actuellement, réessayez en restant plus longtemps sur le bureau (2 ou 3 minutes). Vérifiez que Windows est à jour.

 

  • Dois-je refaire la manipulation à chaque fois que je redémarre ma tablette ?

Oui, vous devez refaire la manipulation.

 

  • Comment puis-je compiler des applications pour la tablette Surface RT ?

La réponse est sur cet article : Visual Studio 2012, compiler des applications ARM.

 

  • Microsoft peut-il corriger la faille et donc bloquer le jailbreak ?

  Oui et non. Ils peuvent corriger la faille via Windows Update, mais étant donné que nous pouvons très bien réinstaller le système « sans mise à jour » via la partition de restauration, nous pourrions toujours revenir en arrière.

 

  • Cette modification permettra à des personnes de faire tourner des virus sur ma tablette !?

Oui et non, si un code malicieux est compilé pour ARM et lancé sur une tablette utilisant le jailbreak, celui-ci fonctionnera effectivement. Par contre dès que la tablette sera relancée, celui-ci ne pourra plus fonctionner.

 

  • Puis-je supprimer l’application « Get Kernel Base » qui est apparue sur mon écran de démarrage ?

Effectivement, vous pouvez supprimer l’application, mais celle-ci sera réinstallée la prochaine fois que vous relancerez le Jailbreak.

Source

Catégories
Intermédiaire Sécurité Tablette

Windows 8 / RT : désactiver les mises à jour automatiques

Les mises à jour du système d’exploitation permettent à Windows d’être plus stable et mieux protégé.

Malgré cela, il y a des situations où l’on aimerait que Windows ne soit plus mis à jour. Par exemple pour être sur que la faille trouvée par « clrokr » (permettant d’exécuter du code non signé sur la tablette Surface Windows 8 RT) ne soit pas automatiquement colmatée.

Autre nécessité : quand l’ordinateur ou la tablette ne dispose que d’un espace de stockage très réduit (32 ou 64Go) et que les mises à jour régulières de Windows font perdre des Go d’espace libre sur le disque dur.

Cependant, nous recommandons d’installer les mises à jour système via Windows Update pour disposer d’une machine mieux protégée.

 

Outil pour désactiver les mises à jour Windows Update

Télécharger “Désactiver Windows Update” WindowsFacile-DesactiverWindowsUpdate.zip – Téléchargé 4303 fois – 770 o

 

Méthode manuelle

1) Ouvrir l’éditeur de registre regedit :

2) Se positionner à l’emplacement  « [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\WindowsUpdate\Auto Update] » :

3) Ouvrir la clé « AUOptions » :

4) Mettre la valeur de AUOptions à « 0 » (zéro) :

5) Redémarrer l’ordinateur ou la tablette pour que la modification soit prise en compte.

Catégories
Intermédiaire Tactile Tutoriel

Surface : gagner 3,5 Go d’espace disque

Sur la tablette Microsoft Surface 32 Go il n’y a que 16 Go disponible pour vos données et applications ; 46 Go pour la version 64 Go. Microsoft a ainsi indiqué la démarche pour gagner 3,5 Go d’espace disque en plus.

Ainsi nous passerons à 19,5 Go disponible pour la version 32 Go et 49,5 Go pour la version 64 Go.

 

Procédure

Les 3,5 Go seront gagnés en déplaçant la partition de restauration sur une clé USB.

[highlight color= »red »]Attention ! Soyez conscient que le fait d’enlever la partition de sauvegarde est une manipulation risquée. Si votre tablette Surface vient à devenir instable et qu’une restauration est nécessaire, il sera important que vous ayez toujours la clé USB de restauration.[/highlight]

1) Ouvrir le panneau de recherche :

2) Rechercher « Récupération » tout en précisant que vous faites une recherche dans les paramètres.

3) Sélectionner « Créer un lecteur de récupération » , accepter la demande d’élévation.

4) Cliquer sur « Suivant » .

5) Si cela n’est pas encore le cas, brancher une clé USB d’au moins 4 Go dans le port USB de la tablette.

6) « Suivant » pour continuer.

7) « Créer » supprimera toutes les données se trouvant sur la clé USB et lancera la copie.

 

8) Une fois la copie terminée, si vous voulez toujours récupérer les 3,5 Go d’espace disque sur votre tablette, cliquez sur « Supprimer la partition de récupération » .

9) Valider la suppression en cliquant sur « Supprimer » .

 

Conclusion

La possibilité de gagner un peu d’espace est intéressante pour gagner quelques Go, par contre nous pouvons nous poser la question de l’utilité d’une telle manipulation: le port micro SD de la tablette peut accueillir des cartes jusqu’à 64 Go.

Catégories
Intermédiaire Outils Tutoriel

Gérer disque dur et partitions de disque

Les ordinateurs de grande marque sont généralement configurés avec une seule grosse partition disque. Plus facile pour gérer l’espace libre du disque et ne pas s’embêter à déplacer les documents, c’est aussi plus dangereux en cas de problème sérieux sur le disque local C:.
S’il est conseillé d’avoir une partition pour le système et une partition pour les fichiers, ce n’est pas la configuration par défaut quand on achète un ordinateur, fixe ou portable.


 

Créer une deuxième partition sur son disque dur

1. Ouvrir le programme :

Windows 10

Faire un clic droit sur le menu Démarrer et choisir « Gestion du disque » dans la liste.

Windows 8

Depuis l’écran d’accueil, taper « gestion des disques » et sélectionner Paramètres pour ouvrir le programme Créer et formater des partitions de disque dur.

2. Le « Disque 0 » représente le disque dur de la machine.
Les ordinateurs avec plusieurs disques durs sont donc notés Disque 0, Disque 1, etc.
La partie « Réservé au système » est nécessaire au démarrage de Windows 8, il ne faut pas y toucher.
La partie indiquée « C: » et Sain (Démarrer, Fichier d’échange, Vidage sur incident…) est la partition visible dans le poste de travail, là où sont stockés le système Windows 8 et les fichiers de l’utilisateur (documents, images, musique, etc).

Faire un clic droit sur C: et sélectionner Réduire le volume.

3. Indiquer une valeur dans la Quantité d’espace à réduire (en Mo), par exemple ici 20000 va réduire notre partition de 20Go. Dans un autre exemple, si le disque est de 500Go et que vous ne souhaitez que garder 100Go pour le système, il va falloir réduire le volume de 400000 (400 000Mo soit environ 400Go).
La « Taille totale en Mo après réduction » indique la taille du disque C: après modification.

4. L’espace réduit devient « non alloué » (barre noire). Le disque C: est donc plus petit, conformément à ce qu’on lui a indiqué.

5. Sur cet espace non alloué, faire un clic droit et Nouveau volume simple pour créer une seconde partition de disque.

6. Indiquer la Taille du volume simple à allouer (en Mo). Logiquement, on lui dira d’utiliser tout l’espace libre mais on pourrait n’en utiliser qu’une partie si l’on souhaite créer une troisième partition.

7. Pour pouvoir l’utiliser, il faut formater cette nouvelle partition. Choisir NTFS par défaut et lui indiquer un Nom de volume (par exemple Donnees ou 2e disque). On peut choisir d’effectuer un formatage rapide pour gagner du temps.

8. On voit bien nos deux partitions dans la gestion des disques.

9. En ouvrant un explorateur, la nouvelle partition apparait (vide).

 

Supprimer une partition de données sur son disque dur

Pour réaliser l’opération inverse et ainsi n’avoir qu’une seule grosse partition pour le système et les données, il faut tout d’abord sauvegarder les fichiers de la partition secondaire.

1. Sur la partition à supprimer, clic droit et Supprimer le volume.

2. L’espace devient Non alloué.

3. Sur la partition principale C:, faire un clic droit et Etendre le volume pour lui rajouter les Mo non alloués.

4. On obtient ainsi une seule et unique partition de travail, un gros disque local C: (et on ne touche toujours pas à la partition réservée au système).

Catégories
Intermédiaire Tutoriel

Windows 8 sur un netbook 1024×600

Nous avions vu dans les prérequis hardware que Windows 8 ne pouvait fonctionner correctement qu’avec une résolution écran d’au moins 1024×768. Or les netbooks 10 pouces ont une résolution écran native de 1024×600. Ceci a pour conséquence de ne pas pouvoir faire fonctionner les applications ModernUI.

Les netbooks classiques (Asus, Acer, Samsung, etc) ont habituellement une carte graphique intégrée de marque Intel. Le driver ne propose pas d’appliquer une résolution écran supérieure à 1024×600 puisque c’est la résolution maximale supportée par l’écran dans ce format. Mais nous allons voir comment modifier ce ratio et ainsi obtenir la résolution nécessaire pour Windows 8.


 

Augmenter la résolution écran d’un netbook Intel de 1024×600 à 1024×768 ou 1152×864

1. Ouvrir la base de registre en tapant « regedit » sur l’écran d’accueil de Windows du notebook.

2. Dérouler HKEY_LOCAL_MACHINE, SYSTEM, ControlSet001, Control, Class.

3. Faire un clic droit sur Class, Rechercher et saisir « Display1_DownScalingSupported » .

4. Double cliquer sur Display1_DownScalingSupported sur la partie droite de l’écran.
Indiquer une nouvelle valeur de « 1 » et quitter l’éditeur du registre.

5. Redémarrer l’ordinateur portable pour que les changements prennent effet.

6. Modifier la résolution écran du netbook par la plus grande proposée (par exemple 1152×864).
Les applications s’ouvrent maintenant depuis l’écran d’accueil de Windows 8 !

Pour revenir en arrière, il suffit de refaire la procédure en remettant la valeur « 0  » dans Display1_DownScalingSupported et redémarrer l’ordinateur.

Cette astuce n’est pas parfaite car on perd une partie de l’écran de l’ordinateur portable mais elle a le mérite de fonctionner. A savoir que les netbooks vendus en Windows XP ou 7 Starter ne sont pas censés être compatibles Windows 8, ce tutoriel permet donc de profiter du nouveau système sans changer de laptop. Il n’est pas sûr que des netbooks 10 pouces Windows 8 sortent un jour car les tablettes hybrides semblent vouloir les remplacer. Les utilisateurs intensifs de netbooks ne veulent pas s’en séparer et les formats 11 ou 12 pouces peuvent ne pas leur convenir.

 

Vous ne trouvez pas « Display1_DownScalingSupported »

Si vous ne trouvez pas « Display1_DownScalingSupported » , c’est certainement car vous n’avez pas installé le driver Intel pour votre carte graphique. En effet, Windows 8 n’installe qu’un pilote générique pour votre carte vidéo, il vaut mieux mettre le pilote constructeur, sous peine de ne pas pouvoir réaliser cette manipulation.

Télécharger le driver Intel (version 8.14.8.1065) sur cette page.
C’est indiqué pour Windows 7 mais cela fonctionne pour Windows 8 et nous n’avons pas le choix car il n’existe pas de version 8.

 

Exemple : Dell Inspiron Mini 1012 (modèle 1012-6866)

Le Dell Inspiron Mini 1012 accepte de passer en résolution 1152×864, le ratio est donc conservé donc l’affichage est propre.
Processeur Intel Atom N450 et chipset graphique Intel GMA 3150.

Exemple : ASUS Eee PC X101CH

Le netbook Asus X101CH, modèle d’entrée de gamme chez le constructeur, n’accepte que de monter en résolution batarde de 1024×768. En découle un affichage pas très net, désagréable à l’usage. Il n’y a par contre aucun problème pour utiliser la sortie HDMI sur une TV FullHD, le netbook supporte le 1920×1080 et l’affichage est net.
Processeur Intel Atom N2600 et chipset graphique Intel GMA 3600.

Catégories
Intermédiaire Tutoriel

Nettoyer Windows 8 après une mise à jour depuis Windows 7

Il est facile de mettre à jour un ordinateur qui tourne sous Windows XP, Vista ou Seven avec le dernier Windows 8 fraichement acheté pour 15 ou 30€. L’assistant d’installation propose, selon le système actuel, de conserver paramètres Windows, fichiers personnels et applications déjà en place sur votre machine. Mais la mise à niveau vers Windows 8 conserve les anciens fichiers système de votre vieux Windows, occupant ainsi autant de place inutile sur votre disque dur.

 

Supprimer les fichiers de l’ancien Windows depuis Windows 8

1. Depuis l’écran d’accueil de Windows 8, taper « nettoyage » et choisir le résultat « Nettoyage de disque« .

 

2. Sélectionner le disque C:.

 

3. Cliquer sur le bouton « Nettoyer les fichiers système » et re-sélectionner le disque C:.

4. Cocher la ligne « Précédente(s) installation(s) de Windows » pour libérer l’espace disque occupé par l’ancienne version de Windows.

A noter qu’il ne sera donc plus possible de revenir sur l’ancienne version de Windows. Ceci est logique puisque nous venons de supprimer ces anciens fichiers.

Catégories
Intermédiaire Tutoriel Windows 8 Windows 8.1

Voir et désactiver les programmes au démarrage de Windows 8 et 8.1

Un ordinateur un peu lent au démarrage et vous soupçonnez des programmes inutiles de se lancer tout seul ? Voici comment voir et choisir quels logiciels pourront automatiquement démarrer au lancement de Windows 8 et 8.1.

 

Activer et désactiver des programmes au démarrage de Windows

Sur l’écran d’accueil de Windows 8, taper simplement « gestionnaire » qui sera automatiquement recherché dans les applications.

Choisir le résultat Gestionnaire des tâches.

Cliquer sur l’onglet Démarrage.

La liste présente les programmes qui démarrent automatiquement avec Windows 8.
La colonne Statut indique le démarrage activé ou désactivé des logiciels.

Pour désactiver un programme inutile (par exemple Java Update), il faut simplement faire un clic droit sur la ligne et choisir Désactiver.

Attention à ne pas désactiver le démarrage de programmes utiles au bon fonctionnement de votre ordinateur, comme par exemple l’antivirus ou un driver de la carte vidéo. En cas de doute, vous pouvez poser la question dans les commentaires ci-dessous en indiquant le Nom du programme qui vous intrigue.

 

Et msconfig ?

Avec Windows 8, on ne peut plus utiliser la commande msconfig. Du moins celle-ci indique qu’il faut passer par le Gestionnaire des tâches vu ci-dessus.

En contrepartie, l’interface est beaucoup plus claire pour un néophyte. Il est plus facile de deviner ce qu’est Java Update Scheduler plutôt que jusched.exe. Un gros point positif par rapport à Windows XP, Vista et Seven.

Catégories
Intermédiaire Outils Réseau Tutoriel

Installer le client Telnet sur Windows 8 et 8.1

Comme sous Windows Vista et 7, le client Telnet n’est pas installé par défaut sous Windows 8. Ce choix de sécurité s’explique car les communications passent en clair et des sniffers peuvent intercepter les informations sur le réseau. Néanmoins, on peut avoir besoin d’un client Telnet pour accéder à un serveur distant. Voici comment faire pour ajouter le client Telnet à Windows 8 et 8.1, que ce soit sur ordinateur de bureau, PC portable ou tablette avec Windows version complète.

 

Installer le client Telnet sous Windows 8 et 8.1

1. En ligne de commande

Ouvrir un invite de commandes en tant qu’administrateur et exécuter la commande :

pkgmgr.exe /iu:TelnetClient

 

2. En graphique

Sur l’écran d’accueil de Windows 8 (l’interface ModernUI), taper « fonctionnalités » et choisir le menu Paramètres sur la droite :

Parmi les résultats sur la gauche, choisir Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows.

Valider la protection en cliquant sur Oui. Dans la fenêtre qui s’est ouverte, cocher la ligne Client Telnet et valider par OK.

 

Pour utiliser le client Telnet, il suffit de taper « telnet » depuis l’écran d’accueil Windows 8.

Catégories
Intermédiaire Logiciels Tactile Tutoriel

Surface : Installer les applications sur la carte SD

Comme nous l’évoquions déjà dans la première partie du test sur la tablette Surface, Windows RT semble être assez ouvert en ce qui est de la modification du système (hormis bien sur de mettre nos propres programmes).

Ainsi il est possible d’effectuer la même manipulation que dans notre article « Changer le répertoire des applications Windows 8 ».

Comme pour la modification sous Windows 8, celle-ci n’est pas validée par Microsoft, ainsi il est possible que vous deviez restaurer votre système ou tout simplement faire la manipulation inverse pour remettre le dossier « initial » des WindowsApps.

Etapes

Première étape: copier les données

Via l’explorateur Windows (touche Windows + E) / (touche Windows, Rechercher, « explorateur »).

Il faut Copier le répertoire « C:\Program Files\WindowsApps » à l’emplacement que vous voulez utiliser.

 

Deuxième étape: Regedit, édition du registre Windows

Il faut accéder au registre Windows,  (touche Windows, puis taper directement regedit, puis valider avec la touche Entrée),  ensuite se placer à la clé  « HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Appx« .

Une fois à l’emplacement, effectuez un clique droit sur « Appx« . Dans le menu contextuel « Autorisation » permet de changer les droits :

Il est nécessaire de remplacer le propriétaire actuel par soit votre compte (ex « Alex »), soit le compte Administrateur.

Vous devez changer vos droits en les basculant en « Contrôle total » au lieu de « Lecture » .

Il ne reste plus qu’à modifier la clé « PackageRoot » par le nouveau répertoire (exemple: D:\Program Files\WindowsApps).

Vous pouvez remettre les droits en Lecture au lieu de Contrôle total (optionnel).

Dernière étape : redémarrer Windows

Pour tester nous avons installer une nouvelle application, puis vérifier que celle-ci apparaissait bien dans le nouveau répertoire:

Il n’y a aucune raison que la manipulation fonctionne pour le disque « c » et non sur la carte SD (le test a été effectué sur un autre dossier du disque « C » n’ayant aucune carte SD disponible lors du test).

Catégories
Développement Intermédiaire Sécurité Tutoriel

Installer un pilote non signé sous Windows 8 et 8.1

Par défaut, il est impossible d’installer des pilotes « non signés » sur Windows 8. Cela peut poser un problème lorsque l’on utilise des pilotes tiers ou tout simplement des pilotes modifiés par soi-même. Exemple, pour utiliser le module « RF » interne de la Xbox 360, pour connecter une manette de Xbox One sur son PC ou pour mettre à jour un smartphone Wiko.

Sous Windows 8 et 8.1, il est nécessaire de désactiver la signature obligatoire des pilotes.


Méthode classique

  • Touche « Windows » + « i » .
  • « Modifier les paramètres du PC » .

  • Sélectionner « Général » puis « Démarrage avancé » : « Redémarrer » .

  • Choisir « Dépannage » .

  • Puis « Options avancées » .

  • Choisir « Paramètres » .

  • « Redémarrer » .

  • Après le redémarrage vous arriverez sur l’écran ci-dessous, appuyez sur la touche « 7 » pour choisir « Désactiver le contrôle obligatoire des signatures de pilotes » .

  • Voilà, votre ordinateur a été redémarré avec la possibilité d’installer des pilotes non signés. Au prochain redémarrage de votre ordinateur, votre système sera dans son état précédent (pilote signé obligatoire).

 

 Méthode en ligne de commande

Contrairement à ce que nous indiquions, la méthode en ligne de commande ne fonctionne pas sous Windows 7 ni sous Windows 8:

« Disables integrity checks. Cannot be set when secure boot is enabled. This value is ignored by Windows 7 and Windows 8.  »

Même si la manipulation semble fonctionner, elle n’aura aucun effet.

 [toggle title= »Procédure »]

  • Menu de démarrage (touche « Windows »).
  • Recherchez le programme  « cmd« .

  • Clic droit sur le premier résultat puis « Exécuter comme Administrateur« . « Oui » pour la demande d’élévation.

  • Taper dans l’invite de commandes : « bcdedit /set nointegritychecks ON » .

Si le message est « Impossible d’ouvrir le magasin des données de configuration de démarrage. Accès refusé. », c’est que vous n’avez pas exécuté l’invite de commande en Administrateur.

  • Un redémarrage du PC est requis pour que l’opération soit réellement validée. La désactivation sera effective tant que l’opération inverse n’a pas été effectuée.
  • Une fois votre pilote installé, vous pouvez réactiver la signature obligatoire des pilotes via la commande: « bcdedit /set nointegritychecks OFF » .

[/toggle]

 

Partie optionnelle

Si vous voulez retrouver votre périphérique qui n’avait pas les bons pilotes :

  • Touche Windows + X, Gestionnaire de périphériques (Windows 8) ou clic droit sur le bouton démarrer et Gestionnaire de périphériques (Windows 8.1)

  • Clic droit sur le périphérique non reconnu, « Mettre à jour le pilote… » .

  • Choisir « Rechercher un pilote sur mon ordinateur » pour indiquer le répertoire où se trouve le pilote que vous voulez utiliser.

Un message d’avertissement vous préviendra que le pilote n’est pas signé, mais il vous sera possible de l’installer tout de même.