Catégories
Actualité

Statistiques YouTube juillet 2019

Le site YouTube est un incontournable d’internet. Si Google est l’acteur dominant du web, tout le monde connait également YouTube (mais une partie ignore que YouTube appartient à Google). Le leader de la vidéo en ligne a écrasé la concurrence, en dépit des Dailymotion et Vimeo qui se contentent des miettes. A part YouTube, les internautes lambda connaissent juste Netflix, qui ne propose qu’un accès payant à son catalogue de films, de séries et de documentaires. Si YouTube est gratuit dans la tête des gens, il y a aussi du contenu payant comme des films du box office que l’on achète ou l’on loue. Aussi, l’abonnement YouTube Premium (12€ par mois) donne accès à YouTube Music Premium (sans publicité, lecture de vidéos musicales écran éteint…) et au catalogue YouTube Originals (séries et films mais une bibliothèque pas aussi riche que Netflix).

Statistiques YouTube

Chaque jour, il y a 1,9 milliard de personnes dans le monde qui passent en moyenne 1 heure à regarder des vidéos sur YouTube. Soit plus de 1 milliard d’heures de visionnage chaque jour, c’est-à-dire l’équivalent de 115 000 années.

Chaque minute, 400 heures de vidéos sont envoyées sur YouTube. Soit environ 600 000 heures de vidéos qui sont uploadées chaque jour.

En France, on recense 46 millions d’utilisateurs mensuels d’après le blog Google en juillet 2019. C’est-à-dire que plus de la moitié des Français regarde au moins une vidéo YouTube par mois.

En France toujours, il y a 300 chaines YouTube qui comptent plus d’un million d’abonnés chacune.

Selon une étude StatistaCharts, « YouTube représenterait 37% du trafic mondial internet sur mobile » par le biais des applications pour smartphone et du site internet version mobile.

Pour rappel, le site YouTube a été créé en février 2005 par trois anciens employés de PayPal (Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim). Rapidement, en octobre 2006, Google a racheté le service de streaming pour 1,65 milliard de dollars. Une somme colossale à l’époque où YouTube n’avait pas encore le succès d’aujourd’hui et la concurrence était rude. En janvier 2008 arrivent les applications mobiles YouTube (iPhone et Android) et les vidéos HD n’ont été possibles qu’à partir de décembre 2008. La suite, c’est un énorme succès pour ce mastodonte qui détient le monopole incontesté de la vidéo sur internet, faisant de la gratuité d’accès un modèle économique solide (appuyé par la publicité, évidemment).

Retrouvez nos tutoriels sur YouTube.

Catégories
Actualité

Augmentation des prix Netflix

Le 20 juin 2019, date d’augmentation des tarifs mensuels des abonnements Netflix pour les nouveaux inscrits. Disons-le tout de suite, le prix par mois ne change pas immédiatement pour les personnes qui étaient déjà abonnées au service de streaming video mais la hausse va être appliquée dans les prochaines semaines, courant de l’été 2019.

Trois forfaits Netflix existent (Essentiel, Standard, Premium) et seuls les deux plus élevés subissent cette augmentation tarifaire. Justifiant cette hausse par « les améliorations constantes que nous apportons à l’expérience utilisateurs et nos importants investissements dans les contenus de qualité » , la hausse de tarif Netflix concerne la France mais aussi la majorité des pays d’Europe ainsi que le Moyen-Orient.

 

Tarifs Netflix 2019

Voici les nouveaux tarifs Netflix appliqués dès le 20 juin 2019 pour les nouveaux abonnés :

  • Forfait Essentiel (1 écran, sans HD) : 7,99€ / mois (prix inchangé)
  • Forfait Standard (2 écrans, HD) : 11,99€ / mois (au lieu de 10,99€)
  • Forfait Premium (4 écrans, UHD) : 15,99€ / mois (au lieu de 13,99€)

L’offre la plus complète, autant sur le nombre d’écrans simultanés que sur la qualité du flux, augmente de 2€ par mois. Une hausse non négligeable qu’il faudra répercuter sur vos proches avec qui vous partagez peut-être votre compte Netflix. On arrive donc à 15€ par mois pour avoir Netflix en UHD (UltraHD, équivalent 4K), la meilleure qualité possible et l’idéal sur une TV récente reliée à une box fibre optique.

Cela fait presque 5 ans que Netflix a débarqué en France et si l’augmentation de prix peut aussi suivre le coût de la vie, cela ne devrait pas faire résilier les abonnés existants qui trouvent leur intérêt dans le catalogue de la firme américaine. Les concurrents sont moins bien fournis, moins intégrés dans les box et téléviseurs, moins populaires. Lors du dernier salon du jeu vidéo E3, Netflix a annoncé vouloir proposer des jeux interactifs basés sur ses séries originales, comme par exemple Stranger Things. Exemple ci-dessous avec l’adaptation de Stranger Things saison 3, qui sort en juillet sur les écrans, en jeu rétro à venir sur Sony PlayStation, Nintendo Switch et Microsoft Xbox One. Une version mobile suivra pour Android et iPhone.

Catégories
Actualité

Garmin Forerunner 945

Garmin a présenté sa nouvelle gamme de montres dédiées au sport. La série des Forerunner *45 succède aux *35 que l’on trouvait jusqu’à présent : Garmin Forerunner 35, 235, 735XT, 935. Les modèles Garmin 2019 – 2020 ne révolutionnent pas l’utilisation ni les fonctionnalités. Outre les relevés de données liées à l’activité, les Forunner 45, 245 et 945 ajoutent, de série ou en option, le support de la musique (sur le stockage interne à la montre), Garmin Pay pour un jour aller acheter son pain sans porte monnaie, etc.

 

Garmin Forerunner 945

La Garmin Forerunner 945 est le modèle haut de gamme de la série. Elle cible les coureurs et les triathlètes, pas comme la Fenix 5 Plus qui est plus largement multisports. La 945 apporte cartographie, musique, paiement… Des fonctions similaires à la Fenix 5 Plus mais en version plus légère et avec une plus grande autonomie.

Fonctionnalités de la Garmin Forerunner 945 :

  • Cartographie couleur
  • Lecteur mp3 1000 chansons + streaming Spotify et Deezer
  • Pistes cyclables d’Europe
  • Garmin Pay
  • Oxymètre de pouls (taux d’oxygène sanguin)
  • Générateur d’itinéraires TrendLine
  • Générateur de parcours aller-retour
  • Prise en charge de Vector
  • Autonomie jusqu’à 36h en mode GPS

Les mesures physiologiques collectées sont ajustées en fonction de la chaleur et l’altitude afin d’offrir un résultat le plus fiable possible au sportif. En effet, les conditions météo et l’altitude en montagne affectent les performances, il faut donc les prendre en compte pour suivre ses résultats.

La Garmin FR945 n’embarque pas de mini haut parleur. Pour écouter de la musique depuis sa montre, il faudra lier des écouteurs ou un casque sans-fil Bluetooth. La mémoire interne est capable de stocker jusqu’à un millier de chansons pour ne pas avoir besoin d’emporter un téléphone avec soi. Quant à eux, les services de streaming avec abonnement Deezer et Spotify pourront être pilotés depuis la montre mais en lien avec le smartphone connecté en 3G / 4G. Le changement de piste depuis le cadran de la montre sera bien plus pratique que de sortir le mobile, déverrouiller l’écran avec des mains moites, changer de chanson, le ranger.

Caractéristiques Garmin Forerunner 945 :

  • Poids : 50g
  • Cadran : 47 mm
  • Epaisseur : 13,7 mm
  • Matière du boitier : polymère renforcé de fibres (plastique)
  • Bracelet QuickFit en silicone : 22 mm
  • Résolution écran : 240 x 240 pixels
  • Ecran tactile : non
  • Stockage interne : 16Go
  • Capteur de fréquence cardiaque optique : oui
  • Connectivité : Bluetooth Smart, ANT+, Wi-Fi
  • Etanchéité : 5 ATM (50 mètres)

La Garmin 945 est affichée à 599€ seule, ou 749€ avec une ceinture cardio (HRM-Tri et HRM-Swim) dans le pack triathlon. Outre les deux ceintures, pour 150€ de plus, ce pack offre aussi un bracelet supplémentaire. La montre reste exactement la même, avec les mêmes fonctionnalités.

Et comme avec les autres modèles du constructeur américain, c’est toujours Garmin Connect qui servira à sortir les informations de la montre, pour les lire dans l’application mobile ou sur le site web, ainsi que pour la synchronisation avec les services tiers tels que Strava, Endomondo, etc.

Autonomie annoncée :

  • 36 heures en mode GPS
  • jusqu’à 60 heures en mode UltraTrac
  • 10 heures en GPS + musique

Comparaison Garmin Forerunner 945 et Fenix 5 Plus

Sur les fonctionnalités, la 945 reprend ce qu’apporte une Fenix de dernière génération, comme par exemple l’oxymètre qui est en option sur les Fenix 5 ou d’origine sur la 5X Plus.

Par rapport à une Garmin Fenix 5, la Foreruner 945 ajoute :

  • Détection d’accident et alerte automatique d’un numéro d’urgence
  • Moniteur d’énergie Body Battery
  • Fréquence de respiration (nécessite une ceinture HRM)
  • Nouveau capteur FC optique qui fonctionne sous l’eau
  • Puce GPS Sony, moins gourmande en énergie que les Mediatek
  • Objectif de charge d’entrainement

Le Body Battery est un moniteur du niveau d’énergie pour estimer au mieux le temps de récupération entre deux activités. Un indicateur va prévenir le sportif de sa santé avant une activité, selon sa fatigue, son stress, son activité physique… Une surveillance possible si l’on porte la montre au quotidien, pour travailler – manger – dormir, et pas uniquement pour ses activités sportives.

La détection d’incident (chute, malaise, blessure) préviendra un numéro d’urgence avec envoi de la position GPS mais uniquement si la montre est connectée à un téléphone durant l’activité. Cela aura donc un impact sur l’autonomie et pas sûr que tout le monde laisse le Bluetooth permanent durant une sortie. Il faudra néanmoins y penser pendant une sortie trail ou VTT seul en montagne.

Sur l’autonomie, seule la Fenix 5X Plus peut rivaliser avec la 945 : 11 heures en mode GPS et jusuq’à 70 heures en UltraTrac. Mais pour un poids largement supérieur : 87g en titane et 96g en acier. Le prix est aussi très différent : 850€ en acier, 1150€ en titane. Rappelons que la FR945 coûte déjà 600€. Une Fenix 5 Plus normale (en acier) pèse 85g.

Si la Fenix 5 Plus est compatible 10 ATM, autorisant la plongée sous marine en apnée (eaux peu profondes), la 945 n’est qu’étanche 5 ATM. Suffisant pour la natation et plonger en piscine, il ne faudra pas compter aller voir les poissons ni pratiquer des sports nautiques de vitesse avec ce bracelet.

Ces deux montres Garmin disposent d’un mode triathlon pour enchainer les trois sports et les deux transitions sans avoir à changer d’activité et sans arrêter l’enregistrement. Un mode spécial Triathlon qui clôt tout débat par rapport à une montre qui ne propose pas cette fonction.

Plus légère, la FR945 se fera oublier au poignet lors d’une compétition rapide où chaque gramme compte. Les compétiteurs de l’extrême apprécieront l’autonomie de 36 heures avec GPS activé. Seule la Suunto 9 fait mieux avec 40 heures annoncées en GPS ou 120 heures en FusedTrack (équivalent de UltraTrac). De quoi intéresser les personnes qui se lancent sur ultratrail, ultramarathon ou compétition IronMan. A ce sujet, revoir notre étude sur les montres utilisées lors de l’UTMB, l’Ultra Tour du Mont Blanc.

Plus de fonctions pour moins cher, voilà comment on peut résumer le match Garmin FR 945 vs Fenix 5 Plus. Néanmoins, la Fenix est constituée de matériaux plus nobles (acier, titane, saphir) pour les personnes qui souhaitent une montre élégante à leur poignet. Et apparemment le marché est demandeur puisque la série Garmin MARQ est encore plus luxueuse dans les montres connectées de sport.

 

Et la Garmin 935 ?

La Forerunner 935 ne perd pas de son intérêt mais possède évidemment moins de fonctionnalités que la 945. Cependant, avec la sortie du nouveau modèle, la FR935 voit son tarif baisser à 450€, soit 150€ de moins que le nouveau bracelet.

La question qui va intéresser les propriétaires d’une 920XT, d’une 935 ou d’une 735XT : faut-il changer pour la 945 ? Si l’ensemble des fonctions ajoutées par la FR945 ne sont pas des plus intéressantes pour vous, inutile d’investir dans le nouveau modèle. Par contre, si l’autonomie de votre Garmin actuelle ne suffit plus pour enregistrer vos sorties course à pied, trail, vélo ou randonnée, alors l’argument du changement devient valable. Et c’est bien sûr le cas si l’on possède une montre d’autre marque : Suunto, Polar, TomTom, etc. Reste que le tarif demandé est élevé pour bénéficier de 36 heures avec GPS activé. Durant un effort long, la plupart des montres récentes peuvent être rechargées pendant l’activité. Ce sera une manipulation désagréable en course (chercher une batterie externe dans le sac, brancher le câble de recharge et retirer la montre du poignet) mais cela évite de dépenser 600€. Rappelons au passage que la FR920XT ne supporte pas la recharge en activité. Brancher le socle d’alimentation va couper l’enregistrement et on ne pourra en reprendre un nouveau qu’une fois le câble débranché de la montre.

Résumons : la 945 est une Garmin Forerunner 935 + cartographie + acclimatation à la chaleur et à l’altitude + lecteur de musique + 50% d’autonomie supplémentaire. Ca en fait des arguments !

Mais pour conclure, on pourra dire qu’une montre haut de gamme comme la Garmin Forerunner 945 ne vous fera pas courir plus vite, ni pédaler plus longtemps, ni améliorer votre crawl. Les fonctions dédiées au sport sont intéressantes pour analyser la sortie après l’effort ou suivre une trace GPX. Le reste (musique, paiement) ne sont que des fioritures qui peuvent s’avérer pratiques mais de loin pas essentielles à l’exercice d’une activité sportive.

Catégories
Actualité

Les nouveautés de Windows 10 mai 2019 (1903)

La mise à jour May 2019 Update ne révolutionne pas le système d’exploitation de Microsoft. Windows 10 version 1903 ne modifie que quelques options des paramètres de l’ordinateur, essentiellement pour les mettre en adéquation avec les fonctions qui avaient déjà changé de look. Quelques petits détails apparaissent mais autrement dit, installer l’update de mai 2019 ne changera pas l’utilisation classique d’un ordinateur. Voici un aperçu des nouveautés de Windows 10 mise à jour Mai 2019. Un total de 14 nouveautés sont expliquées ci-dessous mais Windows 10 1903 en offre encore d’autres, plus confidentielles.

Pour les retrouver sur votre ordinateur, vous pouvez télécharger la mise à jour par Windows Update ou forcer l’installation de May 2019 Update.

 

Les nouveautés de Windows 10 1903 May 2019 Update

Menu Démarrer et couleurs de thème

C’est le changement le plus visible avec la mise à jour de Mai 2019 : la barre des tâches (la barre horizontale en bas de l’écran) et le menu Démarrer ne sont plus noirs mais gris clair. Aussi, le menu Démarrer affiche moins de tuiles : deux pages de vignettes auparavant pour une seule maintenant. A l’ouverture de session, on remarque aussi que l’image d’arrière plan est maintenant floue (Fluent Design System).

Nouveautés dans les Paramètres

L’écran d’accueil des Paramètres pourra afficher le profil de la session Windows avec des raccourcis pour accéder plus rapidement à Microsoft Rewards, OneDrive, Votre téléphone et Windows Update.

Nouvelle vue sur le stockage utilisé

Pratique pour faire du ménage en sachant où récupérer de la place sur un disque dur saturé. Une vue améliorée et simple affiche la taille occupée par tous les programmes et jeux de l’ordinateur, les fichiers temporaires inutiles, le volume utilisé par les photos personnelles ou tous les films stockés sur le PC, combien de Go sont réservés à Windows, etc. On accède à ces informations par les Paramètres, Système, Stockage.

Séparation de Cortana et de Windows Search

La barre de recherche est maintenant indépendante de l’assistant vocal Cortana. L’interface de la zone de recherche est bien différente mais pas bouleversante, on s’y retrouve sans aucune difficulté.

Luminosité de l’écran

Les écrans des ordinateurs portables sont sujets à des reflets quand la dalle est brillante. Aussi, quand on utilise le PC en plein soleil ou la nuit dans sa chambre, la luminosité de l’écran doit être réglée pour s’adapter aux conditions extérieures. Si les claviers de laptops intègrent généralement des touches rapides (hotkeys) pour baisser ou augmenter la luminosité, Windows 10 1903 le rend aussi possible depuis le Centre de notifications (icône en bas à droite de l’écran, à droite de l’heure).

Windows Update s’améliore

Encore beaucoup de critiques sur Windows Update, le programme qui gère les mises à jour de Windows 10. Depuis bientôt quatre ans, des fonctionnalités basiques manquaient pour un usage correct du système de mise à jour système. Les options sont plus complètes avec W10 1903 et les fonctions sont plus faciles à accéder. A noter que les prochaines mises à jour majeures (les semestrielles) ne seront plus installées par obligation mais l’assistant laissera le choix à l’utilisateur. Cela ne concerne pas les mises à jour de sécurité et de l’antivirus Windows Defender, qui continueront de s’effectuer de manière automatique chaque jour.

7Go d’espace disque réservés pour Windows Update

Pour s’assurer de pouvoir faire les mises à jour sans être impacté par l’espace disque, Windows Update s’octroie de 7Go de disque dur local C:. Cela peut impacter les configurations avec un petit SSD en tant que disque système. A cela, nous ne pouvons que recommander d’acheter un SSD de plus grande capacité et de suivre notre tutoriel pour cloner le petit SSD vers le nouveau.

Windows Hello

L’interface de présentation de Windows Hello s’améliore pour inciter les utilisateurs à troquer leur mot de passe complexe contre d’autres méthodes d’authentification : reconnaissance du visage via la caméra, empreinte digitale, code PIN et maintenant code envoyé par SMS sur un numéro de téléphone renseigné dans les paramètres du compte Microsoft.

Nouveaux emojis et kamojis

Le panneau des emojis s’enrichit de nouvelles émoticônes (smileys) et de kamojis (sorte de ASCii art). On y accède par touche Windows + ;

Adresse IP fixe

Depuis 2015 et l’arrivée de Windows 10, on ne pouvait toujours pas utiliser la nouvelle interface pour fixer une adresse IP. On ne pouvait d’ailleurs pas non plus le faire avec Windows 8 et 8.1, depuis 2012. Enfin, Microsoft donne la possibilité d’attribuer une IP fixe à l’ordinateur via les Paramètres du système.

Polices de caractères

L’installation d’une nouvelle police de caractère est simplifiée, on peut même la glisser-déposer dans les Paramètres. Un aperçu permet aussi de voir la typographie sélectionnée.

Synchronisation de l’heure

Le PC n’est pas à l’heure, au déballage après achat ou dans une utilisation courante ? Un bouton fait son apparition pour synchroniser l’heure de l’ordinateur avec un serveur de temps.

Connexion téléphone – ordinateur

Avec un smartphone déclaré et connecté en Wifi ou en 4G, il est maintenant possible de consulter / écrire des SMS depuis l’ordinateur et même de passer des appels.

Bloc-notes

Même l’ancêtre Bloc-notes (Notepad) s’étoffe de fonctionnalités : une astérisque quand le fichier n’est pas enregistré après création ou modification, des raccourcis clavier et un format UTF-8 par défaut.

Catégories
Actualité

C’est la fin entre Google et Huawei / Honor

Soupçonnée d’espionnage au profit du gouvernement chinois, le constructeur de smartphones Huawei est maintenant banni des Etats-Unis. Donald Trump a frappé un grand coup en annonçant l’interdiction aux entreprises américaines de travailler avec Huawei et Honor. Les sociétés basées aux USA n’ont plus le droit d’utiliser des équipements « conçus, fabriqués ou fournis par des personnes détenues par, contrôlées par ou soumises à la juridiction ou aux directives d’un adversaire étranger » et n’ont plus le droit de se fournir chez Huawei. Cela signifie donc que les mobiles Huawei et Honor n’ont plus l’autorisation d’utiliser des produits américains (Honor est une sous marque du groupe Huawei). Google est le premier concerné par cette annonce puisque les smartphones et tablettes Huawei & Honor utilisent le système d’exploitation Google Android.

Spécialisée dans les équipements et services de réseau et de télécommunications, Huawei ne peut immédiatement trouver une solution pour ses dizaines de millions de smartphones en circulation. Si la marque est très peu présente aux Etats-Unis, Huawei est en 2019 le second constructeur mondial de smartphones, derrière Samsung mais devant Apple et tous ses concurrents asiatiques. De plus, la marque gagne en notoriété et devient légitime à proposer des mobiles très haut de gamme comme le dernier Huawei P30 Pro qui est vendu à presque 700€.

Qu’en est-il aujourd’hui des smartphones Huawei et Honor ?

La décision du gouvernement américain contre Huawei va s’appliquer aux prochains appareils du constructeur chinois. Pour les mobiles actuellement vendus et utilisés, Google a affirmé que tout continuera de fonctionner normalement. Il n’est donc pas prévu que le système Android affiche un gros message d’erreur au milieu de l’écran ou que les applications soient bloquées du jour au lendemain.

Google l’affirme dans le tweet ci-dessous en précisant que les services Google Play continueront de fonctionner sur les appareils Huawei existants : « services like Google Play & security from Google Play Protect will keep functioning on your existing Huawei device. »

Pas d’inquiétude donc pour vos P20, P30 ou autre Mate et Honor. Vos smartphones vont continuer de pouvoir faire les mises à jour et installer applications et jeux !

Et demain ?

On ne peut pas encore deviner quelles actions seront appliquées par Huawei pour contrer cette interdiction. Se passer d’Android est un très gros chantier mais on sait que le constructeur chinois travaille depuis un moment sur un système d’exploitation maison. A la manière de Samsung et l’OS Tizen, depuis abandonné. Il n’est pas impossible de créer une alternative à Android mais l’écosystème Google est tellement présent qu’il est difficile de s’en passer. Outre l’interface du système d’exploitation, il faudra convaincre les éditeurs de porter leurs applications sur un « Huawei Store » pour que les utilisateurs retrouvent leurs jeux et apps (Facebook, Snapchat, Twitter…). Cela ne posera pas de problème pour les applications les plus populaires, les sociétés en question ne voudront pas perdre des dizaines de millions de clients, mais les petits développeurs auront peut-être plus de mal à créer une version spécifique Huawei. Et l’on se posera alors la question suivante : va-t-on acheter un mobile Huawei qui n’est pas 100% compatible avec le principal store d’applications ? Rappelons-nous que les utilisateurs de Windows Phone et Windows Mobile ont souffert d’une faible portabilité et en paient aujourd’hui le prix. Les applications Google, What’sApp et compagnie ont déserté le Store des appareils Microsoft / Nokia Lumia. Et que dire alors des applications Google, omniprésentes dans Android et très utiles au quotidien ? Gmail, Maps, YouTube…

Autre alternative, que Huawei utilise Android AOSP, la version open source de l’OS mobile dont les Etats-Unis ne peuvent empêcher l’utilisation (pour l’instant?). Mais le Chinois voudra-t-il encore baser son modèle économique sur un logiciel américain ? Sans Google, l’avenir est incertain pour Huawei et surtout pour ses futurs clients. Si la décision de Trump peut surprendre, il ne faut cependant pas omettre que Huawei est accusé d’espionnage à la solde du gouvernement chinois, ce qui fera encore plus hésiter les consommateurs en attendant le fin mot de l’histoire…

Catégories
Actualité

Xiaomi Himo T1, un scooter électrique pas cher

Depuis peu de temps, les trottinettes électriques ont déboulé dans nos villes, souvent pour des trajets domicile – travail. La référence de ce marché est la Xiaomi M365, d’abord vendue sur les sites chinois et qui s’est rapidement retrouvée dans les enseignes que sont Cdiscount, Darty et même à la Fnac. Fort de cette notoriété fulgurante, Xiaomi continue d’inonder le marché de ses produits électroniques. Si les smartphones Mi sont reconnus pour leur excellent rapport qualité prix (Xiaomi Mi 9, Mix 3, Redmi Note 7…), les autres gadgets du constructeur asiatique sont tout aussi accessibles et certains rencontrent un succès inattendu (le robot aspirateur Roborock S50). Et c’est en avril 2019 que Xiaomi dévoile son scooter électrique Himo T1, un petit deux roues motorisé qui sera vendu à un prix très agressif : 400€.

On n’en sait pour l’instant pas beaucoup plus que les informations données dans cette vidéo de présentation du scooter Xioami Himo T1, à savoir son gabarit réduit qui ne conviendra peut-être pas aux personnes plus grandes qu’1,80m ou encore ses coloris blanc et rouge. Le tableau de bord est équipé d’un écran monochrome qui affiche la vitesse et l’autonomie restante de la batterie embarquée. Une autonomie annoncée à 60 km grâce au moteur de 350W et une batterie de 14Ah. Une version 28Ah devrait aussi voir le jour pour doubler la distance à parcourir, jusqu’à 120 km d’autonomie.

Il faudra attendre les premiers essais pour juger de la fiabilité, de la vitesse de pointe et de la robustesse de l’engin mais ce petit scooter Xiaomi T1 pourrait bien séduire les urbains qui se déplacement souvent pour aller travailler, faire des courses et aller boire des coups en terrasse. Ils ne feront pas la course avec le Yamaha Tmax du voisin mais se targueront de rouler écolo et de ne rien dépenser à la station essence. Et peut-être que ça accélérera mieux qu’un Booster grâce au moteur électrique qui donne pleine puissance dès les premiers tours. Il faudra cependant trouver un endroit adapté pour garer le scoot électrique à proximité d’une prise électrique !

La date de commercialisation est fixée au 4 juin 2019 en Asie, des colis expédiés par Shanghai Ximo Electric Technology Co., Ltd. pour ceux qui dépenseront 2,999 yuan soit exactement 400€.

Catégories
Actualité

Samsung Galaxy A20

C’est à l’occasion du salon MWC de Barcelone que Samsung a dévoilé une toute nouvelle gamme de smartphones entrée de gamme. Le Mobile World Congress est chaque année l’événement à ne pas manquer dans le monde du mobile. En tant qu’acteur majeur du secteur avec Apple, Huawei, Xiaomi et Oppo, Samsung veut conserver sa place dans ce Top 5 des vendeurs de smartphones. Puisque tout le monde ne peut pas s’offrir le dernier Galaxy S10, le constructeur sud coréen s’attache aussi à proposer des mobiles entrée de gamme qui peuvent concurrencer les modèles chinois à moins de 200€.

C’est dans cette logique que l’on trouvera bientôt le Samsung Galaxy A20, un mobile premier prix qui n’a rien d’un produit bas de gamme. Avec son très grand écran de 6,4 pouces en AMOLED, le Galaxy A20 est bien équipé avec un appareil photo de 13 megapixels et un scanner d’empreinte digitale pour le sécuriser. La batterie n’est pas en reste avec une capacité de 4000 mAh, ce qui en ferait une référence de cette catégorie de prix, tout en conservant les qualités d’un mobile Samsung.

Acheter un Samsung Galaxy A20

 

Caractéristiques techniques Samsung Galaxy A20

  • Ecran 6,4 pouces super AMOLED
  • Résolution 1560 x 720 pixels
  • Processeur SoC Exynos 7884
  • Stockage interne de 32Go
  • Possibilité d’ajouter une carte micro SD jusqu’à 512Go
  • 3Go RAM mémoire vive
  • Capteur photo avant 8 megapixels f/2.0
  • Double capteur photo arrière 13 megapixels f/1.9 + 5 mp f/2.2
  • Batterie 4000mAh
  • Dimensions : 158,4 x 74,7 x 7,8 mm

Ce mobile sera animé par Android, le système d’exploitation commun aux autres produits de la gamme Galaxy, mais peut-être sans l’assistant Bixby (mais celui de Google sera de la partie). Bien que produit d’appel, le Galaxy A20 ne rogne pas sur l’autonomie avec une batterie de même capacité que les Galaxy A30, A40 et A50.

Son prix public n’est pas encore connu mais nous avons là un très beau mobile avec écran très proche des bords et une face arrière de couleur noire, bleue ou blanche, pour presque tous les goûts.

Catégories
Actualité

LG présente une TV enroulable

On appelle ça un « rollable display » en anglais. Un écran flexible qui peut être enroulé sans que l’image ou le texte ne soit déformé. Si les premiers prototypes d’écrans enroulables datent de 2006, ce type de dalle n’a jamais été démocratisé et on ne les voit encore que dans les salons de l’électronique comme le CES de Las Vegas. Et c’est au CES 2019 que le constructeur LG a présenté un écran flexible de 65 pouces, une TV OLED qui embarque les dernières technologies et qui se range dans son meuble support qui renferme également une barre de son. Une prouesse technique digne du magicien qui fait disparaitre et apparaitre un humain d’une boite en carton.

Cet écran LG Signature coûte évidemment quelques dizaines de milliers d’euros mais n’est pas prévu pour une commercialisation immédiate. La dalle n’est encore qu’un prototype destiné à prouver la maitrise de LG concernant les dalles flexibles de taille XXL. C’est bien sûr du OLED qu’a utilisé le constructeur sud-coréen, acteur majeur des télévisions utilisant cette technologie, en tout cas sur les téléviseurs OLED du marché, que l’on trouve en Europe, en Asie, dans le monde entier.

Les plus observateurs auront remarqué que la connectique se fait directement sur le socle et non pas à l’arrière de l’écran, pour éviter de coincer un câble ou une clé USB. Les liaisons HDMI se feront donc sur l’une des prises situées à l’arrière du meuble support. Reste à savoir où poser la box et le lecteur Blu-Ray.

Les autres se demanderont pourquoi cette TV OLED ne supporte que le 4K alors que d’autres modèles existent en 8K. La LG Signature OLED TV R n’étant de toute façon pas un produit définitif, gageons que LG fera évoluer son téléviseur enroulable d’ici une probable commercialisation, dans quelques années au plus tôt.

Une publicité pour célibataires modernes (et fortunés) :

Catégories
Actualité

Présentation Freebox Delta

Ceci n’est pas une box. C’est ainsi que l’opérateur français Free présente son nouveau boitier multimédia, la Freebox Delta, qui remplace la célèbre Freebox Revolution. La v6 Révolution était sortie le 14 décembre 2010 et la nouvelle génération n’arrive que 8 ans plus tard après moult reports. Autant dire que les attentes étaient fortes pour les abonnés Free ADSL et fibre optique. Cette nouvelle box s’accompagne d’une version plus limitée en fonctionnalités, la Freebox One. Présentation.

 

Freebox Delta

Un design pour trôner fièrement dans le salon, la Freebox Delta n’est plus un simple pavé de plastique que l’on cache dans son meuble TV. Avec des partenaires de renom, la FBX Delta devient le centre de communication de la maison pour distribuer internet, télévision, téléphonie, audio et maison connectée. La partie son est sous traitée à l’excellent Devialet, ce qui devrait également booster les ventes de la petite entreprise française en faisant croitre sa notoriété.

 

Une box domotique

Centre névralgique des communications de la maison, la Freebox Delta supporte les standards de Philips Hue et Somfy pour une maison connectée. La domotique ne s’arrête pas là puisque Free propose un « pack sécurité » supplémentaire qui couvre caméra de sécurité, détecteur de mouvement et détecteur d’ouverture. Aussi, l’assistant vocal Amazon Alexa est intégré dans la Delta et on peut parler à sa box : « OK Freebox » pour lui poser des questions.

Pour stocker des vidéos, de la musique ou des photos, la Freebox Delta embarque un disque dur de 1To en tant que serveur NAS, aussi accessible depuis la télévision, les ordinateurs, les tablettes et les smartphones de la maison.

Mais attention, apparemment la Freebox Delta ne gère ni AirPlay (iOS iPhone / iPad) ni Chromecast (Google Android). Etrange quand on sait que les anciens boitiers Free pouvaient diffuser du contenu depuis un smartphone Apple ou Android.

 

Netflix (version bas de gamme)

Ok, le forfait qui accompagne la Freebox Delta intègre un abonnement à Netflix. Mais pour une box qui se vante d’afficher de la 4K HDR, on se retrouve avec un Netflix en qualité SD (standard), même pas HD. Pour profiter du FullHD, il faudra rajouter 3€ par mois et pour espérer de la 4K (UHD), la plus-value augmente à 6€ mensuels. L’argument Netflix attire les clients qui se sentiront vite pigeons après avoir réalisé que leurs séries sont pixélisées à l’écran.

En version réception de télévision, Free annonce 220 chaines incluses ainsi que 60 supplémentaires du bouquet TV by CANAL. Aussi, le Freebox Replay assurera la rediffusion pour 100 chaines du package.

 

Une enceinte connectée pour la maison

Un système audio de 6 haut-parleurs répartis à 360° équipe la Delta, mais pas des petits tweeters bas de gamme. La solution audio est signée Devialet, spécialiste du son haut de gamme avec des enceintes comme la Phantom Reactor ou Premier.

Franck Lebouchard, directeur général de Devialet, a annoncé avoir réussi à mettre un système audio 5.1 complet dans la Freebox. A voir si la Delta est capable de restituer un son spatial équivalent à une barre de son de bonne qualité pour éviter cet achat.

Pour la petite histoire, notons que Xavier Niel est actionnaire de la société française Devialet. Un partenariat qui n’est donc pas dénué de tout intérêt, même si la qualité des produits Devialet n’est plus à prouver.

 

Tarif de la Freebox Delta

La communication de Xavier Niel ressemble au marketing Apple. « Ceci n’est pas une box. C’est du jamais vu. » concernant la Delta. On reste cependant dans l’évolution d’un produit multimédia, certes élément central des communications domestiques mais pas un objet vital à la survie de l’espèce humaine.

Communication Apple = prix Apple. Avec un abonnement à 50€ par mois (49,99€ exactement), il faudra encore s’acquitter de la box Delta : soit à l’achat pour 480€ comptant, soit à crédit en 48 mensualités de 10€ (un crédit sur 4 années pour une box, oui oui). De quoi empêcher les gens de résilier, c’est bien beau de dire « sans engagement » quand on doit solder l’achat du Player Free Devialet. La plupart des clients prendront la mensualité supplémentaire et seront vite obligés de rajouter 3 ou 6€ pour avoir Netflix en HD. Avec les nouvelles TV 4K, il est logique de choisir Netflix Premium et on arrive donc à 66€ par mois pour profiter (presque) pleinement de tout ce qu’a annoncé Xavier Niel. Car oui, il y a encore des options et des packs supplémentaires…

Catégories
Actualité

Présentation Freebox One

Xavier Niel a présenté deux nouvelles Freebox pour remplacer la Revolution et la Mini 4K. Il s’agit d’une part de la Freebox Delta, nouveau boitier haut de gamme qui devient le centre de communication de la maison, d’autre part de la Freebox One qui reçoit une solide mise à jour hardware ainsi que des services qui l’accompagnent. Les deux nouveautés sont compatibles ADSL et fibre optique sur le réseau Free, l’opérateur français qui veut reconquérir le marché et faire revenir ses anciens abonnés.

 

Freebox One

La FreeboxDelta étant la nouvelle fbx haut de gamme, celle-ci est complétée par la Freebox One qui apporte tout de même 4K HDR et se raccorde à un réseau ADSL2+, VDSL2 ou fibre optique. Niveau débit, elle accepte le téléchargement jusqu’à 1Gbit/s et un upload jusqu’à 400Mbit/s. C’est Jasper Morrison qui s’est occupé du design de la Freebox One. Une Freebox TV qui intègre également un abonnement Netflix pour 29,99€ TTC par mois pendant un an, puis 39,99€ par mois. Engagement de douze mois minimum. Le forfait Essentiel de Netflix est inclus dans l’offre Freebox One, soit une qualité SD (non HD) et sur un seul appareil à la fois. Pour profiter de la HD, vous pourrez prendre l’option Standard (HD et 2 écrans) pour +3€ / mois ou Netflix Premium (UHD et 4 écrans) en rajoutant 6€ / mois. Une économie de 8€ par mois par rapport à un abonnement Netflix souscrit avec un autre opérateur internet que Free.

 

Caractéristiques techniques Freebox One

  • Processeur ARM9 1,2GHz (modem internet) et Qualcomm Snapdragon 835 / 2Go RAM / 32Go stockage flash (TV)
  • WiFi 802.11b/g/n 2.4GHz + 802.11ac 5 GHz
  • Bluetooth 4.1
  • 1 port HDMi 2.1 avec HDCP 2.2
  • Compatible 4K HDR10
  • 4 ports Gigabit Ethernet
  • 1 port USB 3.0 Type-C
  • 2 ports USB 2.0
  • 1 port eSATA
  • Entrée + sortie audio stéréo
  • Support du Dolby Audio

La Freebox One est un boitier unique qui regroupe « player & server » (modem internet, wifi et box TV). On peut considérer que la « Freebox Uno » remplace la Freebox Mini 4K commercialisée depuis 2015 mais qui était à 15€ par mois (pendant 1 an puis 35€ / mois).

 

Tarif abonnement Freebox One

La Freebox One et ses services sont commercialisés à 30€ par mois pendant 12 mois puis 40€ mensuels. C’est plus cher qu’un abonnement Freebox Revolution et il faudra donc réfléchir avant de demander une migration pour profiter de la nouvelle box Free.

Catégories
Actualité

Fin du support pour VMware vSphere 5.5

Les clusters de virtualisation qui tournent grâce à l’hyperviseur VMware vSphere en version 5.5 doivent absolument être mis à jour dans une version plus récente pour continuer à bénéficier du support de l’éditeur. En effet, VMware a mis fin à la maintenance de vSphere Hypervisor ESXi 5.5 et vCenter Server 5.5 à la date du 19 septembre 2018, imposant les environnements de production à migrer sous vSphere 6.5 ou vSphere 6.7 pour continuer d’être supportés.

La migration ne sera pas éternelle puisque VMware annonce d’ores et déjà que le support général des versions vSphere 6.5 et 6.7 prendra fin au 15 novembre 2021. Une mise à niveau aujourd’hui qui sera valable durant trois ans, pour d’ici là migrer dans une version 7.x ou 8.x de vCenter Server.

Les guides de support qui concernent la version 5.5 de vSphere seront en ligne sur le portail jusqu’au 19 septembre 2020 mais VMware n’apportera aucune mise à jour de sécurité, bug fixe, support hardware, mise à jour Guest OS ou même des VMware Tools durant ces deux années.

Si migrer de version vSphere est compliqué voire impossible dans votre environnement de production, VMware propose une option de support étendu qui propose de prolonger jusqu’à deux ans supplémentaires la version 5.5. Cet End of General Support (EOGS) est à demander sur le site VMware Extended Support.

La mise à niveau d’un cluster VMware vCenter n’est pas dénuée de risques mais l’opération est facilitée grâce aux fonctions de HA (High Availability) pour déplacer à chaud le machines virtuelles et ainsi pouvoir arrêter un hôte du groupe de virtualisation. C’est aussi le cas (non prévu) dans un test ou une vraie situation de PRA (Plan de Reprise d’Activité) ou PCA (Plan de Continuité d’Activité). Tester son Disaster Recovery Process causera aussi l’arrêt d’un serveur physique.

Par contre, prenez garde à bien vérifier la compatibilité de votre matériel serveur avec les dernières versions de VMware. Par exemple, un serveur Dell PowerEdge R710 ne sera pas compatible avec 6.5 et un (relativement) récent Dell PowerEdge R720 ne sera pas compatible avec vSphere 6.7, selon la génération de processeur embarqué dans la machine.

 

Différence vSphere 5.5 et 6.5 / 6.7

Les éditions 6.5 et 6.7 de VMware vCenter sont très proches mais marquent une solide évolution par rapport à la 5.5 :

  • Nombre d’hôtes par cluster : 64 en version 6.5/6.7 au lieu de 32 en v5.5
  • Nombre de VM par cluster : 8000 au lieu de 4000
  • Nombre de CPU (physiques) par hôte : 768 à la place de 320 processeurs
  • Quantité de RAM physique par hôte : 16To, par rapport à 4To auparavant
  • Nombre de VM par hôte : 1024, soit le double d’avant
  • Nombre de vCPU par VM : 128, aussi le double qu’en 5.5
  • Quantité de RAM virtuelle : 6To par VM, au lieu de 1To maximum
Catégories
Actualité

Quatre raisons d’utiliser un VPN

Après que le lanceur d’alerte de la NSA, Edward Snowden, eut fait des révélations choquantes sur les pratiques de surveillance de masse du gouvernement fédéral, la cybersécurité et la cryptographie sont devenues l’un des sujets de discussion les plus brûlants du monde des technologies. Plus récemment, la Chambre des représentants et le Sénat des Etats-Unis ont voté en faveur de l’annulation de la réglementation qui interdirait aux fournisseurs de services Internet de vendre votre historique de navigation Web aux annonceurs.

Cette situation appelle des mesures plus strictes telles que les VPN (Virtual Private Network, ou réseau privés virtuels). Pour ceux qui ne le savent pas, les VPN pour Windows peuvent être considérés comme un réseau privé et contrôlé qui vous connecte à Internet. La connexion au serveur VPN est chiffrée, le réseau est sécurisé et il est difficile pour le fournisseur d’accès à internet (Orange, Free, SFR…) d’avoir un oeil sur vos habitudes de navigation.

Cela dit, voici certaines des raisons pour lesquelles vous pouvez utiliser un réseau privé virtuel dans votre vie quotidienne:

Protéger votre vie privée en ligne

L’usage d’un VPN est souvent cité pour ne plus être suivi à la trace lorsque l’on navigue sur internet. Si le protocole HTTPS a permis de masquer pas mal de traces entre l’utilisateur (vous) et le serveur (le site web), il reste toujours possible d’être piraté sur une connexion wifi d’un restaurant par le principe du Man in the middle. L’utilisation d’un VPN type Bestvpnrating.com permet de masquer l’adresse IP, les personnes qui tiennent le site ne verront que l’adresse IP du serveur VPN auquel vous êtes connecté. Aussi, le contenu des recherches sur internet et les sites visités ne seront plus des informations accessibles par le fournisseur d’accès.

Contourner les restrictions géographiques

Combien de fois avez-vous essayé de regarder une chaîne de streaming en ligne et d’avoir en retour une erreur liée à la géolocalisation du type « Désolé, ce contenu n’est pas accessible dans votre pays » ? Le géoblocage est un phénomène auquel les expatriés et les vacanciers sont confrontés lors de leurs voyages à l’étranger. Les canaux de VOD en ligne ne sont disponibles que dans certaines régions. Par exemple, vous ne pouvez regarder que Hulu aux Etats-Unis, pas dans les autres pays du monde. La même chose s’applique à BBC iPlayer au Royaume-Uni. Les réseaux privés virtuels permettent de modifier l’adresse IP d’un ordinateur, d’une tablette et d’un smartphone pour accéder à des canaux géo-restreints du monde entier. Voici une liste exemple de canaux de streaming que l’on peut débloquer grâce à un VPN

  • Netflix
  • Hulu
  • HBO GO
  • Amazon Instant Video
  • Sky GO
  • BBC iPlayer
  • CW TV
  • Hotstar

Utiliser les hotspots publics WI-FI en toute sécurité

Que vous soyez dans un restaurant, un aéroport, un collège, un hôpital ou un cybercafé, le wifi public est généralement gratuit. Ce que vous ignorez, c’est que ces points d’accès Wi-Fi sont extrêmement vulnérables au piratage. Les cybercriminels ciblent ces réseaux car ils ne sont pas correctement sécurisés et s’introduisent en priorité sur les PC mal protégés. En configurant une connexion de réseau privé virtuel, vous empêchez les pirates de s’infiltrer dans votre appareil puisqu’il y aura un tunnel virtuel entre votre ordinateur et le site internet.

Catégories
Actualité

Les nouveautés de Windows 10 October Update 1809

A peine sortie que Microsoft avait stoppé la diffusion de sa mise à jour majeure pour Windows 10. Accessible au téléchargement le 03 octobre 2018, retirée le lendemain, la mise à niveau October Update 1809 n’avait pas fait long feu mais il était quand même possible de télécharger ce paquet. Voir ce tutoriel pour télécharger 1809 par Windows Update ou en forçant l’installation de 1809 pour Windows 10. Attention donc car Microsoft a arrêté sa propagation à cause de certains bugs rencontrés par des utilisateurs, entre autres la perte des documents personnels si les bibliothèques avaient été déplacées avec OneDrive. Bien évidemment, il est toujours recommandé de procéder à une sauvegarde complète de ses fichiers personnels avant une telle mise à jour.

Cette update 1809 apporte des nouveautés intéressantes pour les utilisateurs de Windows 10. Quelques fonctions pratiques mais aussi une personnalisation plus avancée, comme par exemple un thème noir pour l’Explorateur de fichiers.

 

Les meilleures nouveautés de Windows 10 October Update 1809

Historique de copier / coller

Une avancée majeure de Windows : on peut maintenant avoir plusieurs informations en mémoire dans le clipboard et de plus, celles-ci peuvent être partagées entre plusieurs périphériques qui sont connectés au même compte Microsoft. Les différents appareils (ordinateur de bureau, laptop et/ou tablette Surface) doivent tous être en W10 update 1809.

Accès à l’historique du presse papier par la commande Touche Windows + V.

 

Arrivée de SwiftKey

Microsoft l’avait racheté il y a quelques années, le clavier SwiftKey débarque dans Windows 10. Plus utilisé sur smartphone et tablettes (compatible Android mais aussi iOS), Intérêt de celui-ci ? En utilisation tactile (tablette et ordinateur avec écran tactile), il est possible d’écrire au clavier virtuel en flow, c’est-à-dire en glissant le doigt sans le lever pour changer de lettre. Et aussi bénéficier de la correction automatique lors de la saisie.

 

Votre Téléphone (Android et iPhone)

La nouvelle application Votre Téléphone (Your Phone) permet d’associer un smartphone Android ou un iPhone pour envoyer et recevoir des SMS depuis son ordinateur, échanger des photos, etc.

 

Explorateur Windows en mode Dark

C’est une nouveauté purement esthétique. Un thème sombre arrive avec 1809, ce qui fera l’objet d’un tutoriel dédié.

 

Projection écran sans fil

Windows 10 version 1809 améliore la gestion des projecteurs et écrans sans fil avec une barre qui indique l’état de la liaison, permet de changer de mode (vidéo, jeu, productivité travail) et gère la connexion / déconnexion.

 

Windows Defender devient Sécurité Windows

Simple francisation du nom Windows Defender pour une traduction en Sécurité Windows. Les fonctions de protection sont les mêmes et toujours aussi efficaces pour protéger un poste de travail.

 

Capture et croquis

L’outil capture d’écran a été grandement amélioré et ne nécessite presque plus d’être délaissé au profit d’un autre logiciel pour cette fonction aussi basique qu’un screenshot avec crop et annotation.

 

Installer des polices sans être Administrateur

Il n’est plus nécessaire d’avoir les droits Administrateur local pour installer de nouvelles polices de caractères.

 

Plus de détails dans le Gestionnaire des tâches

Les powerusers et les administrateurs l’adorent, le Gestionnaire des tâches (taskmgr) s’étoffe avec deux nouvelles colonnes pour mieux surveiller les processus du système sur la consommation d’énergie.

Catégories
Actualité

Google ferme son réseau social Google+

Le réseau social n’avait jamais réussi à percer face au mastodonte Facebook, malgré la puissance de feu du géant de l’internet. Le service Google+ va fermer et ne dérangera finalement que peu d’utilisateurs. Twitter et Facebook ont décollé, Google est resté cloué au sol, malgré son intégration avec Gmail et Drive. N’ayant pas su convaincre les internautes et rapidement délaissé par les marques et les influenceurs, le réseau social Google Plus ne sera plus qu’une histoire ancienne à reléguer avec les autres échecs de Mountain View (Google Wave, Motorola, Google Glass, les robots Boston Dynamics…).

Une faille de sécurité à l’origine de la fermeture de Google+

C’est suite à une faille de sécurité découverte en mars 2018 que la décision aurait été prise. On parle de 500 000 comptes utilisateurs qui auraient été touchés par un bug qui concerne l’API Google+, une interface de programmation pour faire le lien avec d’autres programmes informatiques. Un demi-million de comptes exposés à une faille de sécurité que des pirates auraient pu utiliser pour accéder à des champs optionnels des comptes G+ comme le nom, l’adresse mail, l’emploi, le sexe et l’âge de la personne. Ces cinq cent mille comptes ont été vulnérables durant une quinzaine de jours, le temps pour l’entreprise de mesurer l’étendue du problème et de corriger ce trou de sécurité. Pendant ces deux semaines, des hackeurs ont pu accéder aux données via l’une des 438 applications qui utilisent l’API de GooglePlus.

Un bug qui est resté en ligne entre 2015 et 2018, soit trois années avant que Google ne se rende compte du problème et le corrige. Tout ceci en catimini en mars dernier, sans avertir les utilisateurs ni les autorités américaines de régulation.

Aucun risque, d’après Google

Tout ceci est au conditionnel car Google a déclaré : « Nous n’avons trouvé aucune preuve qu’un développeur se soit rendu compte de ce bug, ou ait exploité l’API de Google + en ce sens, et nous n’avons trouvé aucune preuve que des données de profil Google + ont été utilisées à mauvais escient ». Mais la réalité est légèrement différente car techniquement, il n’y a que deux semaines d’historique donc des données ont pu être collectées en 2017 sans qu’on en trouve de trace en 2018.

De plus, la firme assure que la faille ne permettait pas d’accéder aux messages partagés sur le réseau social, ni au numéro de téléphone si celui-ci avait été renseigné sur son profil G+.

Un manque de transparence

Mais la note interne consultée par le Wall Street Journal indique que Google avait corrigé la faille et s’était caché de l’annoncer publiquement pour éviter une mauvaise publicité comme a pu subir Facebook suite au scandale de Cambridge Analytica après la campagne présidentielle américaine de 2016.

Légalement, rien n’obligeait Google de dévoiler publiquement la faille découverte dans son réseau social. La donne a changé en mai 2018 grâce au RGPD européen (le règlement général sur la protection des données) mais les Etats-Unis ne demandent toujours pas de déclaration publique si aucun vol de données n’a été constaté. Et si Google en parle aujourd’hui, serait-ce parce que des informations auraient finalement été dérobées ?

Pour la suite

Fermer un service n’est pas une chose facile puisqu’il faut admettre l’échec d’un projet dans lequel l’entreprise avait investi. Mais peut-être est-ce l’opportunité pour Google de tourner la page du mal-aimé Google+ avec le prétexte de la faille corrigée, plutôt que d’avouer un échec commercial ?

Pour rassurer les internautes, ses clients et ses partenaires économiques, Google a d’emblée annoncé qu’il procédait à une refonte majeure de son API, l’interface de connexion aux services comme Gmail depuis des applications tierces (éditées par des entreprises extérieures à Google).

Les abonnés à Google+ ont jusqu’à dix mois pour exporter leurs données avant la fermeture définitive du réseau social.

Catégories
Actualité

Présentation iPhone Xs, iPhone Xs Max et iPhone Xr

Comme chaque année, un peu après la rentrée scolaire, Apple organise une grande keynote pour présenter ses nouveaux produits. Nous avons pris l’habitude de découvrir les derniers iPhone qui remplacent les iPhone 8 et X, cette fois avec changement d’appellation pour mettre fin à la série des chiffres qui identifiaient les générations du mobile à la pomme. Les journalistes se sont rassemblés dans le Steve Jobs Theater de Cupertino, ce mercredi 12 septembre 2018, pour applaudir la présentation annuelle de Tim Cook. Outre trois iPhone, le dirigeant de l’entreprise a aussi dévoilé l’Apple Watch Series 4 avec son écran agrandi et sa puissance remise au goût du jour.

iPhone Xs et iPhone Xs Max

Deux formats pour l’iPhone XS qui remplace le haut de gamme iPhone X : iPhone Xs 5,8 pouces et iPhone Xs Max 6,5 pouces. Les modèles Plus s’appellent désormais Max. Xs et Xs Max affichent un écran presque bordless avec l’encoche au niveau supérieur. Apple reconduit l’absence du bouton Home en bas de l’écran, une agréable sensation de mobile haut de gamme comme le fut l’iPhone X l’an dernier.

Caractéristiques techniques iPhone XS et XS MAX

  • Ecran OLED 5,8 pouces résolution 2436 x 1125 pixels pour le Xs
    Ecran OLED 6,5 pouces résolution 2688 x 1242 pixels pour le XsMax
  • Processeur Apple A12 Bionic (8 coeurs)
  • Stockage 64, 256 ou 512Go
  • Double appareil photo à l’arrière : 12 megapixels, zoom optique 2x, grand angle f/1.8 et téléobjectif f/2.4
  • Caméra frontale 7 megapixels avec Retina Flash, grand angle f/2.2 et vidéo 1080p jusqu’à 60 fps
  • Wifi ac ; Bluetooth 5.0 ; NFC
  • FaceID (authentification faciale)
  • Coloris : or, gris sidéral ou argent
  • DAS : 0,99 W/kg
  • Dimensions Xs : 143,6 x 70,9 x 7,7 mm
    Dimensions Xs Max : 157,5 x 77,4 x 7,7 mm
  • Poids Xs : 177g
    Poids Xs Max : 208g

L’iPhone XS et l’iPhone XS Max sont résistants aux éclaboussures, à l’eau et à la poussière, soit la certification IP68 (profondeur de 2 mètres pendant 30 minutes maximum). Ce qui est mieux que la norme IP67 du premier iPhone X de 2017.

Les photos panorama pourront avoir une résolution maximale de 63 megapixels pour être sûr de pouvoir imprimer des posters géants de vos paysages préférés.

La recharge sans fil avec chargeur Qi est possible mais Apple ne propose toujours pas le AirPower promis depuis douze mois. Il ne faudra donc pas compter sur cette option pour remplir la batterie de son téléphone pourtant très haut de gamme.

Comme toujours, des écouteurs EarPods avec connecteur Lightning ainsi qu’un câble Lightning vers USB sont livrés dans la boite.

Prix iPhone Xs et Xs Max

  • iPhone Xs 64Go : 1159€
  • iPhone Xs 256Go : 1329€
  • iPhone Xs 512Go : 1559€
  • iPhone Xs Max 64Go : 1259€
  • iPhone Xs Max 256Go : 1429€
  • iPhone Xs Max 512Go : 1659€

Et voilà, l’iPhone Xs est un pur produit haut de gamme avec des prix délirants. Les avancées ne sont pas révolutionnaires mais le tarif augmente de manière considérable. Comment se dire qu’un téléphone nécessite 500Go de stockage à l’ère du cloud ? Comment justifier qu’un smartphone coûte le prix d’une petite voiture d’occasion ? Il en faut pour toutes les bourses mais combien de personnes vont se serrer la ceinture pour s’offrir un produit aussi cher qu’inutile ? Le stockage de 64Go est un peu faible pour conserver des milliers de photos et des vidéos mais 512Go est impossible à saturer. Les usages d’aujourd’hui passent par le cloud pour accéder à ses documents, YouTube et Netflix pour regarder des vidéos. Combien vont payer 1430€ pour acheter le plus grand des iPhoneXs ? Presque 1500€ (qui seront atteints avec une coque et une vitre de protection écran) pour un téléphone. Faut-il en dire plus ?

iPhone Xr

L’iPhone 8 laisse sa place à l’iPhone Xr et prend la façade de l’iPhone X avec son grand écran qui lèche les bordures en ne laissant qu’une encoche (que des modèles Android comme le Xiaomi Mi Mix 2s arrivent à éviter). Aussi, le bouton Accueil disparait du bas de l’écran comme sur les X et Xs. Un choix esthétique intéressant qui sera apprécié pour la lecture de vidéo en format large 16:9.

Caractéristiques techniques iPhone XR

  • Ecran LCD 6,1 pouces résolution 1792 x 828 pixels
  • Processeur Apple A12 Bionic (8 coeurs)
  • Stockage 64, 128 ou 256Go
  • Simple appareil photo à l’arrière : 12 megapixels, ouverture f/1.8
  • Caméra frontale 7 megapixels avec Retina Flash, grand angle f/2.2 et vidéo 1080p jusqu’à 60 fps
  • Wifi ac ; Bluetooth 5.0 ; NFC
  • FaceID (authentification faciale)
  • Coloris : bleu, blanc, noir, jaune, corail (orange) ou rouge
  • Certification IP67 (profondeur 1 mètre maxi pendant 30 minutes)
  • DAS : 0,99 W/kg
  • Dimensions Xs : 150,9 x 75,7 x 8,3 mm
  • Poids Xs : 194g

L’appareil photo à l’arrière est doté d’un unique capteur de 12 megapixels. Pas de double APN comme les Xs mais l’ouverture à f/1.8 garantit quand même des photos correctes en conditions de basse luminosité. Caméra avant et arrière sont compatible avec le mode Portrait qui ajoute un effet flou sur l’arrière plan derrière les personnes.

Comme les modèles iPhone sortis fin 2017, l’iPhone Xr est certifié IP67 contre les éclaboussures et une chute accidentelle dans de l’eau pendant maximum 30 minutes. Attention car si la piscine est plus profonde qu’un mètre, Apple n’assure pas que l’appareil fonctionnera encore après l’avoir sorti de l’eau.

Ecouteurs EarPods et câble Lightning sont livrés avec l’iPhoneXr qui pèse un peu moins de 200 grammes pour son format 6,1 pouces.

Prix iPhone Xr

  • iPhone Xr 64Go : 859€
  • iPhone Xr 128Go : 919€
  • iPhone Xr 256Go : 1029€

A 860€ le ticket d’entrée pour un iPhone gamme 2018 – 2019, cela reste élitiste, surtout quand on sait qu’Apple a retiré l’iPhone SE de la vente, ce modèle au tarif plus compétitif : moins de 500€ neuf pour s’offrir un mobile Apple. Les usages évoluent, le poids des vidéos aussi, le stockage de 128Go sera peut-être nécessaire pour ne pas voir la mémoire saturée d’ici quelques années. Et c’est près de 1000€ avec coque de protection et une vitre anti-rayure qu’il faudra débourser pour rester dans le monde Apple en 2019. Et sans révolution, hormis la disparition du bouton Home au profit d’une interface tactile.

Double SIM

Une première depuis onze ans : les trois nouveaux iPhone sont compatibles dual SIM. Il n’y a toujours qu’un seul emplacement physique pour carte SIM (nanoSIM) mais le téléphone sait reconnaitre le format eSIM : embedded SIM, directement intégrée au terminal. Double SIM, dont une eSIM, pour satisfaire les professionnels qui reçoivent un iPhone de leur entreprise et qui souhaitent lier leur abonnement téléphonique personnel sur le même appareil. Concrètement, et comme tous les smartphones Android dualSIM, les iPhone Xs et Xr pourront recevoir des SMS et des appels depuis les deux numéros, et partager le forfait data 3G / 4G.

Donc l’iPhone est compatible eSIM et est donc prêt aux prochains forfaits mobiles qui s’affranchiront de la petite puce électronique. Un abonnement pourra donc être souscrit et activé en quelques minutes, sans livraison par voie postale ou à retirer en magasin.

Catégories
Actualité

Les nouveautés des versions de Microsoft Office Outlook

Le logiciel de messagerie électronique Microsoft Office Outlook est une application très populaire en entreprise. Il fait partie de la suite bureautique Microsoft Office et permet de gérer le courriel, les contacts, un agenda et des tâches. Il ne faut pas confondre le logiciel Microsoft Outlook avec le service en ligne Outlook .com, messagerie gratuite offerte par Microsoft.

Depuis ses premières versions dans les années 1990, Outlook a bien évolué et s’est porté sur Mac en plus de la gamme complète de systèmes d’exploitation Windows. Au fil des ans, Microsoft Outlook s’est étoffé de nombreuses fonctionnalités dont voici un résumé depuis l’édition 2007. On découvre que les versions 2007 et 2013 sont des évolutions majeures du programme de gestion du courrier.

 

Nouveautés Outlook 2007

  • Ruban qui remplace le menu Office 2003
  • Barre des tâches latérale avec une vue rendez-vous à venir et des tâches à accomplir
  • Nouvelle vue Calendrier avec support de calendriers multiples
  • Agrégateur de flux RSS
  • Recherche instantanée
  • Prévisualisation de pièces jointes dans le message
  • Sauvegarde des messages au format PDF

 

Nouveautés Outlook 2010

  • Barre des tâches latérale visuellement améliorée
  • Carte de contact avec détail sur l’expéditeur ou les destinataires dans l’en-tête du mail

 

Nouveautés Outlook 2013

  • Mode tactile qui modifie la taille des onglets et la disposition des boutons les plus courants (répondre, transférer, supprimer)
  • Filtre « Tous » / « Non lus » en raccourci
  • Possibilité de répondre à un message depuis le volet de lecture (sans ouvrir une fenêtre supplémentaire)
  • Aperçu des fonctions Outlook (Courrier, Calendrier, Personnes…) en laissant la souris sur le menu en bas de l’écran
  • Intégration des réseaux sociaux LinkedIn et Facebook sur la fiche contact (Outlook Social Connector)
  • Possibilité de transformer un mail en tâche
  • Barre météo sur la page Calendrier
  • Intégration avec SharePoint

 

Nouveautés Outlook 2016

  • Ajout d’une liste des éléments récents reçus en pièces jointes
  • Recherche améliorée
  • Renommage des Listes de diffusion en Groupes
  • Support des polices de caractères chinois et japonais
  • Internationalisation des adresses de messagerie (EAI)