« Papa, je veux un Macbook pour Noël ! » – « Tu rêves mon fils, je n’ai pas 1000€ à mettre dans un ordinateur portable que tu vas rayer ou perdre en six mois. »  Tel aurait pu être le déclencheur d’une recherche internet pour trouver un PC qui a le look d’un Macbook sans en avoir le prix. Ou simplement vouloir acheter un laptop pas cher, sans que les termes « import » et « Asie » ne vous fassent peur.

Le Jumper Ezbook 2 est un ordinateur portable pas cher que l’on peut acheter chez Gearbest pour moins de 200€, en sachant que les frais de port sont gratuits pour un délai de livraison sous deux semaines. Parfois, des ventes flash le placent à 150€ seulement.

Acheter le Jumper Ezbook 2 au meilleur prix

Caractéristiques techniques du Jumper Ezbook 2

  • Processeur Intel Atom x5-Z8300 à 1,44GHz (Cherry Trail)
  • 4Go de mémoire vive
  • Ecran mat 14,1 pouces ; format 16:9 ; résolution 1920×1080
  • Partie graphique Intel HD
  • Disque SSD de 64Go « Generic NCard » (eMMC)
  • Emplacement carte MicroSD (jusqu’à 128Go)
  • 1 port USB 3.0 ; 1 port USB 2.0 ; 1 port Mini HDMi ; 1 port audio jack 3,5
  • Wi-Fi WLAN Broadcom 802.11n
  • 2 haut-parleurs stéréo sous le clavier ; micro ; webcam
  • Clavier QWERTY avec hotkeys
  • Batterie 10 000 mAh
  • Chargeur 100-240V 5V 3A format Chine (nécessite un adaptateur prise européenne)

Si les composants embarqués sont de marques reconnues (Intel, Broadcom), nous n’avons pas là le dernier cri en matière de performances. Ce n’est évidemment pas le but recherché par le laptop Jumper Ezbook qui cherche avant tout à offrir un équivalent de Macbook Air pour un prix inférieur à un netbook d’entrée de gamme.

Vidéo de présentation du Jumper Ezbook 2

Premier démarrage du Jumper Ezbook 2

Livré avec Windows 10 Home, le premier démarrage du PC propose le choix entre deux langues : Anglais ou Chinois (Mandarin). Il sera ensuite facile de changer la langue du système pour avoir un Windows en Français. Avoir des notions d’Anglais (ou de Mandarin) sera donc utile pour cliquer sur les bons boutons.

Les quelques questions posées sont les mêmes qu’à l’initialisation d’un ordinateur acheté en France, à savoir se connecter à un réseau wifi, indiquer un nom d’utilisateur et valider des points de confidentialité.

Une fois arrivé sur le Bureau, on détient un ordinateur Windows 10 tout à fait standard avec la licence « Famille » activée et un accès aux mises à jour Windows Update pour télécharger les dernières fonctionnalités et corrections disponibles. L’antivirus Windows Defender est activé et protègera le Jumper des menaces courantes, comme le ferait un autre ordinateur acheté en Europe ou en Amérique du Nord.

La connexion à internet se fait par Microsoft Edge (le navigateur par défaut de W10), pour ensuite télécharger Google Chrome ou Mozilla Firefox et chercher les programmes indispensables à tout ordinateur multimédia.

Consulter notre guide pour préparer un nouveau PC sous Windows 10.

Cas concret d’utilisation

Par rapport à un autre laptop posé à côté, on remarque que le son est largement moins bon (aucune puissance ni dynamisme, c’est pire qu’avec un smartphone type Sony Xperia Z5), le wifi avoue ses limites de temps en temps (freeze d’une vidéo YouTube, pourtant connecté sur le même réseau wifi que le PC voisin).

Aucun souci en diffusion de vidéo sur une TV ou un vidéoprojecteur via la prise mini HDMi et un adaptateur vers HDMi normal. Le CPU Intel Atom du Jumper EZ est suffisamment puissant pour diffuser une vidéo Full HD sans saccader.

L’étudiant pourra aussi l’emporter sans crainte pour suivre (ou passer le temps) à la fac. Ce laptop fait son boulot pour taper du texte au kilomètre, effectuer quelques recherches sur internet et créer une présentation PowerPoint pour passer un oral. Si l’autonomie annoncée est de 6 heures, on peut compter sur 4 bonnes heures d’utilisation sans devoir recharger.

En utilisation courante, le Jumper Ezbook2 sera capable de diffuser de la musique avec le logiciel Spotify et d’avoir un navigateur comme Google Chrome et ses onglets ouverts en permanence sur des sites gourmands (Facebook et compagnie). Evidemment, on exclut tout jeu vidéo en 3D mais on pourra se distraire avec les jeux de cartes Windows 7, par exemple. La retouche photo et vidéo devra être limitée, non pas parce que le Jumper n’en est pas capable mais parce que cette machine n’est pas taillée pour cet usage, tout comme les PC portables à moins de 600€.

laptop Jumper EZbook 2

Avis sur l’ordinateur portable low cost Jumper Ezbook 2

Ce n’est pas un test de performance avec un score chiffré qui donnera le meilleur avis sur cet ordinateur portable, tout comme on peut préférer la température ressentie par rapport à la température affichée sur le thermomètre. Résolument low cost par son prix, le Jumper Ezbook2 n’est pas à comparer à un Macbook Air qui coûte huit ou dix fois son prix. Citons les principales différences caractéristiques, non pas au niveau des composants mais au niveau du confort et de l’utilisation.

  • Coque en plastique qui semble fragile
  • Ecran mat (le Macbook est doté d’une dalle brillante)
  • Résolution écran FullHD (pas de Retina mais aucun intérêt)
  • Deux vrais ports USB et un mini HDMi qui nécessite un adaptateur
  • Disque interne de faible capacité (64Go mais environ 40 avec uniquement Windows, sans l’ajout de programmes gourmands comme la suite Office ou Adobe Creative Cloud)
  • Emplacement MicroSD pour agrandir la capacité de stockage à moindre frais
  • Batterie moins autonome que le Macbook mais autant qu’un ordinateur à 500€
  • Clavier QWERTY et pas AZERTY (France)
  • Nécessite un adaptateur secteur au format européen ou américain

Niveau performances, le disque SSD n’est pas à la hauteur face à des modèles de chez Samsung et consorts. La puce eMMC arrive rapidement à saturation comme le ferait un disque dur traditionnel avec plateaux qui tournent à 5400 tours/minute. Ce n’est pas handicapant mais il ne faut pas imaginer une bête de course en lisant « SSD » sur la fiche technique.

Si la machine est suffisamment performante pour un usage bureautique et internet, il ne faut pas imaginer en faire un outil de travail allumé 8h par jour. Le Jumper conviendrait pour une utilisation occasionnelle, comme celle d’une tablette. L’usage intensif n’est pas interdit mais sera limité en autonomie, en vélocité et en confort ressenti. Aucun problème pour l’allumer de temps en temps, même tous les soirs devant la télévision, pour regarder ses mails, vider son appareil photos après les vacances ou rédiger un courrier.

Le plus embêtant est l’utilisation du clavier qwerty. Il faudra composer avec, ou plutôt sans les accents, ou acheter un kit de stickers pour le transformer en azerty à moindre coût.

En résumé, ce Jumper remplit très bien son rôle d’ordinateur secondaire, celui qu’on emporte sans réfléchir en déplacement ou en voyage, qu’on confie à un jeune qui veut un MBA sans en avoir les moyens. L’expression « Macbook Air low cost sous Windows » trouve ici tout son sens car, à l’instar des avions EasyJet et des opérateurs SOSH ou RED, le service rendu est réel, un peu plus à l’économie mais la différence de tarif s’en ressent fortement face aux concurrents historiques de chaque secteur.

Conclusion sur le Jumper Ezbook 2

  • Prix (c’est assurément le point fort de cet ordinateur)
  • Look type Macbook Air
  • Convient très bien pour un usage occasionnel

  • Qualité ressentie très plastique
  • Performances moyennes
  • Adaptateur européen non fourni

Acheter le Jumper Ezbook 2 le moins cher