L’outil SQL Developer a été développé par Oracle pour exécuter des requêtes sur son SGBD maison. Les bases Oracle 11g ou 12c sont donc nativement supportées par le logiciel SQL Developper mais il est également possible de se connecter à des bases montées sur un serveur PostgreSQL pour les gérer de la même manière.

Ce tutoriel explique comment utiliser l’application Oracle SQL Developer pour se connecter à une base PostgreSQL, hébergée sur un serveur Postgre. Tout passe par l’ajout d’un pilote tiers JDBC (Java DataBase Connectivity, même principe qu’un driver ODBC) dans SQL Developer pour supporter les bases PG.

La transition sur PostgreSQL sera ainsi facilitée pour les DBA qui travaillent sur Oracle, dans le cadre d’une migration ou d’une nouvelle application basée sur le système de gestion de base de données libre. PostgreSQL JDBC Driver (PgJDBC) autorise des programmes en Java à se connecter à des bases PostgreSQL, des outils tels que SQL Developer par exemple.

 

Ajouter le support PostgreSQL dans SQL Developer

1. Télécharger le pilote sur la page JDBC Driver pour PostgreSQL.

2. Déplacer le fichier téléchargé dans un dossier dédié aux pilotes JDBC, par exemple dans le répertoire d’installation de sqldeveloper, sous-dossier « jdbc » ou dans un nouveau dossier créé pour l’occasion.

3. Ouvrir le logiciel Oracle SQL Developer.

4. Aller dans le menu Outils, Préférences. Dérouler Base de données, Pilotes JDBC tiers.

5. Cliquer sur « Ajouter une entrée » et charger le chemin du dossier des pilotes JDBC où se trouve le fichier téléchargé.

tutoriel PostgreSQL Oracle SQL Developer JDBC

6. Valider par OK pour quitter l’écran de configuration des paramètres.

7. Créer une Nouvelle connexion. Un onglet « PostgreSQL » est apparu à côté de Oracle. Cliquer dessus et configurer la connexion au serveur PGSQL.

tutoriel PostgreSQL Oracle SQL Developer

L’outil Oracle SQL Developer est maintenant capable de se connecter à des serveurs PostgreSQL pour effectuer des requêtes grâce à un plugin JDBC ajouté dans le programme Oracle.