Le système d’exploitation et les programmes ouverts consomment de la mémoire vive quand ils sont en cours d’utilisation. Même en idle, quand il tourne à vide sans traitement actif, un processus consomme de la RAM et/ou du swap. Et surtout, des logiciels ou des scripts peuvent gonfler leur utilisation mémoire et saturer la mémoire physique de l’ordinateur ainsi que le swap virtuel. Et ces programmes ne vident pas forcément l’espace qu’ils se sont alloués, gardant ainsi une large plage mémoire et ne libèrent pas cette ressource pour d’autres processus du système. Ce tutoriel explique donc comment libérer de la mémoire vive et du swap sur Linux, que ce soit sur Debian / Ubuntu ou sur RedHat / Fedora / CentOS.

On peut voir la mémoire utilisée par la commande top ou l’utilitaire htop, un peu plus joli. Ici, le poste dispose de 20Go de RAM (2×2 + 2x8Go) avec 13Go d’utilisé. Le swap est vide mais on peut trouver des serveurs et des

htop ram ubuntu linux debian

Par exemple, si plasmashell plante (environnement KDE) ou quand une console JVM (Java Virtual Machine) sature la mémoire : Caused by: java.lang.OutOfMemoryError: Java heap space

 

Vider la mémoire vive (RAM) d’un Ubuntu / Debian

1. Se connecter en Terminal local ou en SSH distant sur le poste ou le serveur Ubuntu / Debian.

2. Taper la commande suivante :

free -h && sudo sysctl vm.drop_caches=3 && free -h

tutoriel free memory vider cache memoire ram debian ubuntu

3. Cela affiche la RAM utilisée, la vide puis ré-affiche la RAM utilisée pour montrer le gain de mémoire vive.

Cette procédure est la combinaison de deux commandes :

  • free -h : voir l’usage de la mémoire vive
  • sysctl vm.drop_caches=3 : vider le cache

 

Vider la mémoire vive (RAM) sur Red Hat / CentOS / Fedora

1. Se connecter en Terminal local ou en SSH distant avec un compte root.

2. Copier/coller la commande suivante :

free -h && sysctl vm.drop_caches=3 && free -h

tutoriel free memory vider cache memoire ram fedora redhat centos

3. La RAM est ainsi vidée de tout ce qui était obsolète. On utilise aussi la combinaison de free et de vm.drop_caches