Sous Linux, il existe une manière simple et rapide de tester les performances d’un disque dur. Mieux qu’un logiciel à installer, l’outil hdparm ne prend que quelques secondes pour donner une idée des performances d’un serveur ou d’un poste de travail classique.

 

Installer l’outil Linux hdparm

Le paquet hdparm est sûrement préinstallé sur le système mais au cas où :

  • sudo apt-get install hdparm sous Debian et Ubuntu
  • yum install hdparm sous Red Hat, Suse, CentOS et Fedora

 

Utiliser hdparm

Avec les réglages par défaut, on obtient déjà des résultats intéressants :

(sudo) hdparm -tT /dev/sda

HDPARM sur une VM d’un cluster VMware ESXi sur SAN :

tutoriel Linux performance disque dur hdparm

HDPARM sur serveur physique avec disques SAS 15KRPM RAID1 :

tutoriel Linux performance disque dur hdparm

HDPARM sur serveur physique avec disques SSD RAID10 :

tutoriel Linux performance disque dur hdparm

HDPARM sur machine virtuelle d’un serveur VMware vSphere avec disques SSD RAID10 :

tutoriel Linux performance disque dur hdparm

Pour information, les deux derniers exemples sont basés sur la même machine physique (Dell PowerEdge R620 avec 6x200Go SSD en RAID10 sur une PERC H710). On voit que la couche VMware coûte un peu en performances disque. La VM d’exemple était la seule hébergée sur ESXi 5.5u3, donc avec le maximum de performances possible, avec les drivers Open VM Tools.

Beaucoup d’options sont configurables : man hdparm ou sur la doc Ubuntu.