Windows est livré avec une série de polices de caractères qui lui sont propres (Arial, Times New Roman, etc). Ces polices d’écriture peuvent aussi être utilisées sous Linux, par exemple pour éditer des documents avec LibreOffice ou OpenOffice et conserver les mêmes polices « font » que sous Windows. Ce tutoriel explique comment installer les polices Microsoft sur Debian, Ubuntu, Red Hat, Fedora et CentOS.

 

Installer les calligraphies Windows sur Debian / Ubuntu

1. Ouvrir un Terminal

2. Saisir la commande : apt-get install msttcorefonts

Le pack de polices Microsoft TrueType contient :

  • Andale Mono
  • Arial Black
  • Arial (Bold, Italic, Bold Italic)
  • Comic Sans MS (Bold)
  • Courier New (Bold, Italic, Bold Italic)
  • Georgia (Bold, Italic, Bold Italic)
  • Impact
  • Times New Roman (Bold, Italic, Bold Italic)
  • Trebuchet (Bold, Italic, Bold Italic)
  • Verdana (Bold, Italic, Bold Italic)
  • Webdings

 

Equivalent des polices Windows sous Red Hat / Fedora / CentOS

Fedora encourage d’utiliser les fonts Liberation, des polices TrueType sous « open font licence » , alternative libre aux polices de caractères Windows. Ces typographies d’écriture sont compatibles Fedora, RedHat, Debian et Ubuntu.

1. Ouvrir un Terminal

2. Saisir la commande : yum install liberation-fonts

Cela installe les polices :

  • Sans (équivalent à Arial, Albany, Helvetica, Nimbus Sans et Bitstream Vera Sans),
  • Serif (équivalent à Times New Roman, Thorndale, Nimbus Roman et Bitstream Vera Serif)
  • Mono (équivalent à Courier, Courier New, Cumberland, Nimbus Mono et Bitstream Vera Sans Mono)