Les versions se suivent et ne se ressemblent pas. C’est ce que l’on pourrait dire des numéros de versions des différents Windows Server, Si certaines dénominations suivent une chronologie (numéro de version = année en cours), cette logique ne s’applique pas à chaque nouveauté et est parfois décalée d’un an, comme la version 2022 qui est sortie en août 2021. Et que dire des versions « R2 » qui embrouillent à la fois pour le statut (version majeure ou non?). Ce récapitulatif indique l’historique des versions de Microsoft Windows Server avec leur date de commercialisation publique. Ne sont pas prises en compte les dates de sortie des versions alpha, beta et réservées aux entreprises partenaires.

Historique des Windows Server

  • Windows Server 2000 : décembre 1999

  • Windows Server 2003 : avril 2003

  • Windows Server 2003 R2 : décembre 2005

  • Windows Server 2008 : février 2008

  • Windows Server 2008 R2 : octobre 2009

  • Windows Server 2012 : septembre 2012

  • Windows Server 2012 R2 : octobre 2013

  • Windows Server 2016 : octobre 2016

  • Windows Server 2019 : octobre 2018

  • Windows Server 2022 : août 2021

Windows Server 2000 a été le premier OS Microsoft à proposer Active Directory, un serveur DNS, un serveur DHCP et un Group policy. Une révolution par rapport à Windows NT 4.0.

La première version d’un OS serveur Microsoft est Windows NT 3.1 sorti en juillet 1993. L’époque NT aida Microsoft à se faire un nom dans l’informatique d’entreprise, commençant à devenir un sérieux concurrent des Unix, AIX

Si les versions R2 de WS2003, WS2008 et WS2012 sont des évolutions mineures, Microsoft a abandonné cette appellation mais aurait pu l’utiliser pour WS2019 et WS2022 qui ne sont que des évolutions de WS2016. En effet, ces dernières éditions ne modifient pas grandement le noyau, les fonctions ou l’utilisation de Windows Server.

Traditionnellement, Microsoft donne un support de 5 ans sur son système d’exploitation serveur, à partir de la date de commercialisation. Le support étendu pousse à un total de 10 ans le support des mises à jour critiques.

Microsoft avait aussi essayé de diffuser des nouvelles versions de Windows Server chaque semestre. Une curieuse idée qui a perturbé les administrateurs système et les DSI en entreprise puisque ces professionnels de l’informatique veulent installer et se baser sur une version « longue durée » comme les LTS de Linux, et non pas avoir à mettre à jour leur système d’exploitation tous les six mois. La dernière version « semi annual release » est « Windows Server 20H2 » dont le support a pris fin en août 2022.

Windows Server 2022 existe en trois éditions : Essentials, Standard et Datacenter.