Le titre n’est pas trompeur. Microsoft se réserve le droit de fermer un compte si celui-ci n’a pas été utilisé depuis un long moment. Cela concerne tous les comptes Microsoft, de la boite Hotmail / Outlook au compte Xbox Live. La nouvelle politique de sécurité de Microsoft entre en vigueur le 30 août 2019 explique comment et pourquoi « Microsoft may close your account due to account inactivity » en mentionnant quelques cas particuliers où rien ne sera fait. Ne pas perdre son compte Microsoft est très facile, explications.

 

Suppression automatique d’une boite mail Outlook ou Hotmail

Microsoft considère qu’un compte est inactif lorsqu’il n’a pas été utilisé durant les deux dernières années. Si vous n’avez pas utilisé votre boite Hotmail (@hotmail.fr @hotmail.com), Outlook (@outlook.fr @outlook.com) ou ancien nom (@msn.com @live.fr @live.com), alors Microsoft se permettra de fermer ce compte.

Il est possible que vous utilisez un compte Microsoft pour ouvrir une session sur un ordinateur Windows 10 ou Windows 8 / 8.1 Si tel est le cas, Microsoft ne va pas considérer ce compte comme inactif, même si vous n’utilisez pas la messagerie associée. Mais cela n’exclut pas d’aller vérifier de temps en temps si un mail d’information n’est pas arrivé, au sujet du compte de l’ordinateur.

 

Compte Xbox

Pour jouer en ligne avec une console de jeux Xbox, il est nécessaire d’avoir un compte Xbox Live. Ce compte est une adresse mail hébergée chez Microsoft et même si vous n’utilisez pas ce courriel pour des échanges de messages, il faudra de temps en temps aller consulter cette boite aux lettres.

 

Pourquoi Microsoft veut supprimer des comptes mail ?

Trois raisons à cela :

1. Ancien compte = ancien mot de passe, certainement avec une sécurité très basique. Pour lutter contre le piratage, Microsoft vous protège et se protège en éliminant des comptes avec un mot de passe trop faible.

2. Se conformer au RGPD, le règlement général sur la protection des données est entré en vigueur en mai 2018 et impose aux entreprises de justifier pourquoi elles collectent et traitent autant de données. Moins de comptes mails actifs = moins de comptes à justifier, surtout si ceux-ci ne sont plus utilisés.

3. Héberger des boites mails coûte des ressources informatiques, donc de l’argent. Et puisqu’un compte Hotmail, Outlook et Xbox est gratuit, Microsoft économise de fait du stockage, des serveurs et de la bande passante.

 

Comment ne pas perdre son compte Outlook, Hotmail, Xbox ?

Inutilisé ne veut pas dire inutile, mais il faudra prendre 30 secondes chrono pour ne pas subir de désagrément. Microsoft précise : « You must sign in to your Microsoft account at least once in a two-year period to keep your account active » –> Il faut se connecter au moins une fois tous les deux ans pour que le compte Microsoft ne soit pas supprimé. C’est tout. Une simple authentification depuis un ordinateur ou un mobile, sans même avoir à lire ses messages non lus, pour garder le compte actif. Mais vous ne recevrez aucun rappel de la part de Microsoft avant fermeture du compte mail.

1. Ouvrir un navigateur internet sur ordinateur (Google Chrome, Mozilla Firefox, Microsoft Edge…).

2. Aller sur le site https://www.outlook.com

3. Cliquer sur « Se connecter » au milieu de l’écran ou en haut à droite.

tutoriel se connecter Outlook Hotmail Xbox compte Microsoft

4. Renseigner l’adresse e-mail et cliquer sur Suivant.

tutoriel se connecter mail Outlook Hotmail Xbox compte Microsoft

5. Indiquer le mot de passe de ce compte Microsoft.

tutoriel se connecter mail Outlook Hotmail Xbox compte Microsoft mot de passe password

6. Quelques messages peuvent être affichés pour proposer une authentification par smartphone ou pour accepter de nouvelles conditions d’utilisation.

tutoriel Outlook Hotmail Xbox compte Microsoft smartphone

7. Une fois connecté au compte Microsoft, Hotmail, Outlook ou Xbox, il n’y a rien d’autre à faire. Aucune obligation de lire un message ou d’en envoyer un, la simple connexion à ce compte relance la période de deux années avant suppression pour inactivité.